Coucou,

Je n’ai pas fait beaucoup d’articles lunchbox ici cet hiver, parce que bien souvent ma lunchbox etait composée d’une petite soupe accompagnée de quelques bricoles. Mais bon après tout pourquoi ne pas les partager aussi. Alors aujourd’hui (avant que l’hiver ne soit complètement fini) voici une lunchbox pour se réchauffer avec la soupe au vert de poireaux!
Ce que j’aime dans cette soupe c’est qu’elle est vraiment « rustique ».
elle est faite avec le vert de poireaux, ce qui finit chez beaucoup de
gens à la poubelle. Chez moi, où l’on achète que du bio, et où on fait
attention à réduire nos déchets au maximum, rien ne se perd, et surtout
pas le vert de poireaux! (d’ailleurs si l’été l’idée de manger de la
soupe ne vous fait pas envie, vous pouvez congeler votre vert de
poireaux  coupé en petit morceaux pour l’utiliser quelques mois plus tard, ou préparer la soupe et la congeler en portions)

Bien sur celle-ci n’a pas été préparée en 15 min le matin, quoique… 
Il ne m’a pas fallu bien longtemps le matin pour prélever de la marmite une portion de soupe (j’utilise une gourde de mon fils pour emmener au bureau, ou j’ai tjs un bol a disposition pour réchauffer au micro-onde), me préparer une bonne tranche de pain a l’ancienne, et ajouter une tranche de fromage (ici du gouda aux algues, cela donne un petit gout fumé super sympa), et concasser quelques noisettes que j’emporte dans une petite boite pour les verser dessus avec un petit trait de lait au dernier moment. 
J’ai aussi ajouté une banane en dessert.
Voici la recette de cette délicieuse soupe:
On
fait d’abord revenir dans un peu de beurre une échalote émincée, le
vert des poireaux et 3 pommes de terre moyennes, puis on ajoute de l’eau
a hauteur, et on laisse mijoter une bonne demi heure.
On
mixe ensuite (le vert des poireaux est plus filandreux que le reste du
poireau alors il faut bien mixer) en ajoutant un peu de lait ou de crème
si vous préfèrez, mais avec le lait on a aussi ce côté crémeux. 
Et
au moment de servir on ajoute un trait de lait froid, ou de crème
fraiche, et des noisettes concassées (ou toute autre noix). On peut
aussi y ajouter des lardons 😉
Comme on m’a déjà posé la question de savoir si ces lunchbox plutôt légères me suffisaient à tenir toute la journée, j’en profite pour vous dire que non, ce n’est probablement pas suffisant si l’on ne mange que ça. Mais en prenant une petite collation vers 16h (comme les enfants, héhé) avec un yaourt et un produit céréalier (muesli dans le yaourt, ou biscuit aux céréales), cela suffit largement et on n’arrive pas affamée à table le soir ;).

A très bientôt!

Emmanuelle

2 Replies to “Lunchbox d’hiver avec la soupe au vert de Poireaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *