Déjà un an de Capsule Wardrobe! On fait le bilan? Et oui, mine de rien le temps passe vite. En ressortant mes pulls bien chauds je me suis à nouveau posée la question de savoir si oui ou non je ferai une capsule wardrobe cette saison. J’ai alors réalisé que cela faisait déjà un an que j’avais des Capsules Wardrobes saisonnières! Du coup je me suis dit qu’une petite analyse serait une bonne idée. Je pourrai ainsi faire le point sur les bénéfices ressentis au cours de cette année. Je pourrai aussi identifier les difficultés rencontrées au cours de l’année. Tout cela me permettra de me décider sur la marche à suivre pour ce nouvel hiver, afin de n’avoir que du positif!

Qu’est ce qu’une capsule wardrobe?

Vous avez sans doute déjà entendu parler de ce concept tant il est à la mode ces temps-ci où le minimalisme est tellement populaire. Sinon voici rapidement de quoi il s’agit. Pour chaque saison, une capsule wardrobe ou garde-robe capsule est une sélection réduite de vêtements et accessoires (chaussures, sacs, manteaux) comptant généralement entre 30 et 40 pièces. Pour les 3 mois de cette saison, plus besoin de se poser des questions, de faire du shopping etc, puisqu’on ne s’habille alors qu’avec ces X pièces.

Bien sûr il ne s’agit pas de 33 nouvelles pièces à chaque saison. Cela serait pas du tout durable et respectueux de l’environnement. C’est plutôt une sélection parmi ce que vous possédez déjà. Ce à quoi vous ajoutez ensuite une ou deux nouvelles pièces si besoin. Si vous voulez plus d’info sur la question je vous invite à voir les postes de Caroline et de Courtney (en anglais).

Avant de me lancer dans cette aventure j’avais un avis plutôt négatif sur la question. Mais finalement peu à peu, en voyant combien les personnes suivant ce concept étaient enthousiastes, j’ai voulu essayer pour me rendre compte par moi-même. J’ai donc commencé à appliquer le système de capsule wardrobe à partir de l’hiver 2016.

 

bilan capsule wardrobe

Mes capsules wardrobes au fil des saisons

Au début j’ai consciencieusement appliqué le concept avec ma capsule d’hiver 2016 puis celle du printemps 2017. Pendant ce premier hiver, rien de plus facile. Le climat est assez clair, pas trop changeant. Les vêtements que j’avais sélectionnés convenaient parfaitement et il était super facile le matin de choisir quoi porter en une minute. Une vraie réussite.

Puis au printemps, boostée par cette impression positive, j’avais de nouveau fait ma petite sélection de vêtements en vous exposant mon processus. Seulement voilà, ici en Belgique, le printemps ça veut bien souvent dire des écarts de températures incroyables! Certains jours étaient quasiment estivaux et d’autres à geler sur place. Du coup avec une si grande variété de climat, je me suis sentie un peu à l’étroit avec ma sélection de 37 pièces. Je me suis bien sûr autorisée à repiocher dans le reste de ma garde-robe, le but de ce concept n’étant pas de vivre une galère chaque jour, mais de se simplifier la vie. Je vous avoue que j’étais un peu déçue de ne pas avoir réussi à suivre parfaitement le truc. Cela devait être encore ma tendance « bonne élève » qui faisait des siennes.

Du coup au début de l’été, je me suis posée moins de questions, et je n’ai pas clairement établi ma sélection de vêtements. Je suis partie en vacances avec une vingtaine de vêtements dans ma valise en juillet. Puis en août, de retour au bureau, j’ai utilisé en plus de ceux-ci, une dizaine d’autres pièces pour avoir une tenue appropriée. Et oui… malheureusement, le combo short + birkenstock, ca passe moyen ^^ . Au final j’ai fonctionné avec une garde-robe capsule, sans l’appeler comme telle.

A l’automne, dès fin août en fait puisque l’été a été viré précocement cette année, j’ai utilisé une sélection d’environ 35/40 pièces sans les avoir vraiment comptées. Même si je ne me suis pas consciemment penchée sur une capsule wardrobe; j’en ai finalement suivie une mais qui s’est construite d’elle même, pendant une quinzaine de jours en adaptant la sélection de vêtements que je portais l »été au changement de climat. Puis j’ai utilisé uniquement cette sélection.

 

Au cours de cette année, il y a vraiment des choses que j’ai adoré dans ce concept de capsule wardrobe, et d’autres aspects qui m’ont moins emballées… Faisons le point ensemble.

Les points positifs de la capsule wardrobe

Avoir une garde-robe réduite est définitivement quelque chose que j’apprécie beaucoup et ce pour plusieurs raisons:

  • Cela est agréable de choisir ses vêtements dans un placard aéré. On voit immédiatement de quoi on dispose.
  • Cela simplifie aussi le moment de la lessive puisqu’on accumule jamais une grosse quantité de vêtements sales.
  • Choisir sa tenue du matin est aussi super facile et rapide, lorsque tout va avec tout. Après quelque temps, on a ses tenues fétiches parfaites pour la vie que l’on mène que ce soit au bureau ou à la maison
  • On ne porte que des vêtements qu’on adore tout le temps
  • On peut se montrer plus créatifs en associant des pièces ensemble de façon inattendue
  • lorsque je me tenais réellement au concept strict de capsule wardrobe, j’étais beaucoup moins tentée d’acquérir de nouvelles pièces. Alors que quand la sélection n’est pas aussi clairement établie, j’avoue que je me montre faible…
Les points négatifs de la capsule wardorbe

Passons maintenant aux points négatifs… car let’s face it, il y en eu quelques uns.

  • Il est difficile de se contenter d’une petite sélection avec un climat trop changeant. Il a été compliqué pour moi de jongler avec des tenues habillées pour le bureau et d’autres casual pour la maison pour les différents climats.
  • J’ai finalement aussi eu beaucoup de difficultés à faire ma sélection d’un coup. Le changement de capsule brutal n’a pas l’air de me convenir.
  • Le fait de garder une saison complète la même sélection de vêtements peut être un peu rébarbatif. C’est notamment le cas si on n’est pas complètement satisfait de certains vêtements. On ne se lasse pas de ses favoris, mais d’autres pièces moins adorées on finit par me lasser…
  • Porter énormément les mêmes vêtements les use plus vite. Du coup ceux de deuxième main, dont la qualité était moyenne, sont devenus moches après seulement une saison ou deux. Cela confirme bien mon envie de désormais n’acquérir que de la qualité. Quant aux vêtements de bonne qualité, s’ils vieilliront mieux, il n’empêche qu’ils s’usent aussi plus vite (mais au moins ils sont portés comme ils le méritent!)

Et du coup on continue?

Au final j’ai décidé de continuer à appliquer le concept de capsule wardrobe. mais je compte l’adapter à mes besoins afin de ne conserver que le côté positif des choses (puisque c’est le but!). Pas question de subir les inconvénients que j’ai pu expérimenter au cours cette année.

Voici en gros les principes que je vais dorénavant suivre pour construire ma garde-robe capsule de cet hiver 2017/2018 et probablement pour les suivantes:

  • Cette fois, pas de date imposée pour effectuer le changement de garde-robe. Celui-ci se fait lorsque le besoin se fait ressentir selon la météo.
  • Pas de nombre arbitraire défini pour le nombre d’articles de ma capsule wardrobe. Connaissant maintenant mes besoins, je sais que cela tournera entre 30 et 40 vêtements et accessoires
  • La construction de ma capsule ne se fera pas en une seule fois comme avant. Je préfère m’accorder un petit laps de temps me permettant de voir exactement ce dont j’ai besoin. Je pourrai ainsi identifier les pièces qui fonctionnent ou pas pour la saison.
  • Après cette phase de ‘test’ (environ 2 semaines), je pourrai voir s’il me manque véritablement une ou deux pièces. Le but étant que ma garde-robe capsule soit équilibrée et convienne bien à mes besoins (et envies). J’essaierai alors au maximum de me tourner vers des articles de deuxième main. C’est aussi le moment de pourquoi pas acquérir une pièce un peu plus originale pour mettre un peu de peps. Ici aussi la deuxième main est l’idéal.
  • En cours de ‘saison’, j’essayerai de n’acquérir de nouvelles pièces que pour remplacer une pièce existante qui serait usée/tachée, bref qui ne serait plus portable.
  • Par contre si ma situation (et donc mes besoins) changent, ou si le climat est loin de ce qu’il devrait être pour la saison, je n’hésiterai pas à échanger quelques articles momentanément avec d’autres que je possède déjà.  Je pense ici aussi par exemple à des vacances dans un pays au climat différent.
  • Concernant le fait de se lasser des vêtements cela va de mieux en mieux. En effet petit à petit je construis une garde-robe où je me montre de plus en plus exigeante avec les pièces que j’inclus. Les vêtements que je possède me conviennent vraiment, en termes de style et de mode de vie. Du coup comme ce sont des vêtements que j’adore a 100%, je ne me lasse pas de les porter. Cela aura pris du temps, mais peu à peu on y arrive 🙂

 

Vous aussi vous avez tenté la capsule wardrobe?
Qu’en avez-vous pensé? Avez-vous adapté le concept à vos besoins?

3 Replies to “Déjà un an de Capsule Wardrobe! On fait le bilan?

  1. Sympa ton bilan !
    Je fonctionne comme toi « avec souplesse » car nous partageons le même climat….
    Je ne compte pas vraiment mais tout doit tenir dans ma petite garde-robe (4 étagères et 2 penderies de 80 cm) et je dois pouvoir y voir clair.
    Donc dès que je trouve que c’est trop encombré, je trie.
    Même si je ne suis pas les préceptes à 100%, je suis quand même parvenue à me construire une garde-robe qui me plait, que je porte et à acheter uniquement ce dont j’ai vraiment besoin.
    Et tu as bien raison d’adapter la théorie car après tout le minimalisme doit simplifier la vie et pas l’inverse….

  2. Quel article bien construit !
    Je voulais me laisser tenter par une capsule également mais finalement, j’ai fait un énorme tri dans ma penderie pour ne garder que les pièces que j’aime réellement et qui me vont. Bien évidemment, il y a toujours des « on ne sait jamais », même si j’ai décrété que de ne pas les avoir porter pendant 6 mois les faisait dégager du placard !
    Résultat, je me retrouve avec 100/130 pièces pour toute l’année. En effet, habitant dans le Sud de la France, je peux facilement mettre des robes de printemps avec des collants en automne, donc une pièce peut (et doit) être portée au moins 2 saisons et 3, c’est le must.

    Merci pour cet article,
    A bientôt,
    Little No’
    http://touchesdenvie.wordpress.com

    1. C’est déjà un sacré bon tri, et qui sait tu vas peut-être poursuivre ce tri et avoir une garde-robe annuelle encore plus réduite. La capsule wardrobe il faut que cela simplifie la vie, sinon ce n’est pas la peine de s’embeter avec 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *