Le mois d’Octobre est fini. Je me penche donc sur notre consommation  du mois ainsi que sur l’avancement de notre désencombrement. Ce petit bilan mensuel m’aide toujours autant à poursuivre mon cheminement vers le minimalisme. Au cours de ce mois j’ai relevé le défi de Marie-Emilie (@zerowastemilf sur Instagram). Ce défi, largement relevé, consistait à désencombrer 100 objets au cours du mois. Et sur les 100 Objets identifiés dans le défi, il n’en reste que 3 qui n’ont pas encore trouvé de nouvelle maison. Et j’ai même envie de le poursuivre en Novembre. Ce rythme de 100 objets par mois est bien plus confortable pour moi que le minsgame où la fin de mois a un rythme trop effréné. Là, on peut prendre le temps d’identifier les objets les jours où l’on a du temps. On peut ensuite prendre le temps de leur trouver une deuxième vie sans avoir une quantité énorme d’objets qui nous encombrent dans un coin en attendant. Bref un bon moyen de pousser un peu plus loin une fois le grand désencombrement initial plus ou moins fini.

Les objets désencombrés

3 produits cosmétiques, 2 sets de Playmobil, 4 set Duplo, 1 lot de matériel de scrapbooking, 1 paire de basket, 1 bol cassé, 2 dragons, 1 manteau, 9 figurines, 13 livres, 1 flute, 1 ballon, 2 voitures, 1 jeu de société, 1 gourde, 1 valise a pique-nique, 1 draisienne, 2 gadgets (reçus ici ou là), 11 t-shirts, 4 jeans, 12 paires de chaussettes, 2 paire de gants, 2 paires de chaussures, 1 chèche, 2 pantalons, 1 robe, 1 short, 1 débardeur, 1 drap de bain, 1 k-way, 1 t-shirt, 1 cahier, 3 pochettes plastiques, 1 biberon, 4 magnets, 2 porte-clés, un puzzle, 2 jeux de cartes, 1 pin’s, 1 collier, 4 contenants pour produits cosmétiques, 2 sacs en tissus, 1 bague, 1 taille crayon, 1 paquet de post-it, 3 paires de lunettes, 2 étuis à lunettes, 2 figurines, 1 stylo, 2 lingettes pour lunettes.

Les nouveaux objets

Concernant les nouveaux objets, ce moi-ci a été relativement raisonnable. Les articles achetés neufs ou en deuxième main correspondaient à un réel besoin ou ont été fait en prévision des fêtes de fin d’années. Il n’y a qu’un top qui a été un achat d’impulsion. En effet je me suis rendue dans un vide grenier pour chercher quelques vêtements pour Émile et commencer mes cadeaux de Noël. Sur place je suis tombée sur 3 tops qui me semblaient vraiment bien et à tout petit prix. Je les ai pris tous les trois. Et une fois essayés tranquillement j’ai fait le choix de n’en conserver qu’un seul, qui me va vraiment parfaitement. Comme il s’agit de deuxième main, je n’ai pas eu trop de scrupules à les acheter. Car je sais que le cas échéant, s’ils ne m’allaient pas, ils repartiraient illico presto dans le cycle deuxième main.

  • Une paire de gants technique à porter sous mes moufles et une paire de chaussettes thermiques. J’ai de gros problèmes de circulation et mes extrémités se retrouvent complètement glacées et engourdies dès qu’il fait un peu froid. Du coup, cet investissement était vraiment nécessaire. J’ai aussi acheté un bonnet bien chaud chez Natures et Découvertes car mon bonnet Oxfam ne tient pas sur ma tête depuis que je me suis coupée les cheveux. J’ai aussi pris le snood assorti car je n’avais qu’une étole en laine habillée pas si chaude en cas de grand froid. Me voilà équipée pour plusieurs hivers.
  • Une veste coupe-vent 3 en 1. Mon vieux K-way était en fin de vie. Et je voulais avoir un manteau qui puisse être multi-fonctions pour notamment les ballades dans la nature. J’ai opté pour une veste qui peut faire coupe-vent, veste polaire, ou veste chaude en combinant la polaire et le coupe-vent. J’ai essayé plusieurs modèles éthiques sans trouver mon bonheur. Je me suis donc rabattue sur un modèle non éthique, mais correspondant parfaitement à ma taille et mes besoins pour qu’il dure longtemps.
  • Une veste zippée toucher doudou (je ne sais pas comment la qualifier autrement). C’est mon mari qui me l’a offert. Et je dois avouer qu’elle est parfaite pour les soirées d’hiver et les dimanche en pyjama à la maison. Là aussi elle n’y ni éthique ni écolo, mais je la porte déjà très souvent. Elle sera donc beaucoup utilisée.
  • Une boite à tartine Mon Bento pour Émile (une jaune sa couleur préférée). elle vient remplacer une que nous avions mais qui n’était ni pratique, ni étanche. Je l’ai achetée à prix réduit sur Kazidomi (toujours 20€ de réduc sur votre abonnement avec le code EMM20)
  • Trois pantalons pour Émile achetés neufs.Cela devenait urgent et je n’ai pas trouvé en deuxième main. Et deux sweats zippés de deuxième main.
  • Trois livres de deuxième main qui seront offerts à Noël/Saint Nicolas ou à une fête d’anniversaire. Ils ne nous encombreront donc pas longtemps.
  • Une poutre du temps pour Émile. Il la recevra à Noël afin de commencer à l’utiliser début 2019. C’est un très bon moyen inspiré de la méthode Montessori, pour permettre aux enfants de se situer dans le temps.
  • Un mini tambour à broderie (offert par mon amie). J’ai comme une envie de customiser des T-shirts…
  • 5 paires de chaussettes pour Léon
  • Le très joli T-shirt Hazel de La Révolution Textile pour porter lors de mes cours de Yoga (et plus si besoin). Il est en lin français, belge et néerlandais, transformé en France et confectionné au Portugal. La matière est fluide, légère et respirante, un vrai bonheur pour pratiquer le yoga. Cette marque est tellement transparente (ici par exemple) et engagée qu’elle mérite vraiment d’être soutenue. Je vous invite à découvrir aussi leur collection hiver qui est vraiment belle.
  • Le fameux top de deuxième main
  • Une bougie parfumée Wabi Sabi fabriquée en Bretagne à partir de cire de soja (sans OGM), avec une mèche en bois et dans un pot en verre français, et achetée dans la jolie boutique éthique Les Trésors Partagés lors de mon passage à Nantes.

Nouveaux objets Ocotbre 2018 Minimalisme revolution textile nouveaux objets octobre 2018 minimalisme minimalisme nouveaux objets Ocotobre 2018

(Photo issue du site Mon Bento)

Et chez vous ça donne quoi?
Prenez-vous aussi note de ce qui entre et sort de votre maison?

5 Replies to “Désencombrement et nouveaux objets – Octobre 2018

  1. Par hasard, où as-tu acheté ta veste coupe-vent. J’en recherche une, habitant près de strasbourg, il commence à faire bien froid…
    Je suis actuellement dans mes cartons et j’ai hâte de pouvoir emménager dans mon nouvel appartement pour pouvoir ranger et désencombrer !

    1. J’ai regardé des vestes de la marques Fjallraven mais finalement c’est chez Decathlon que j’ai pris ma veste. Pas ethique mais elle est vraiment bien

  2. J’ai le même t-shirt La révolution textile que toi ! Acheté en deuxième main dans une friperie pour moins de 5€ en plus.
    J’aime bien lire ce post tous les mois. Le nombre de choses que tu achètes me semble toujours important, mais en y réfléchissant, si je faisais une liste de mes achats mensuels, je pense que ça ne serait pas mieux, et ça m’aide à réfléchir.
    Et je pense qu’il n’est pas indispensable d’acheter éthique, tant qu’on porte longtemps ses vêtements.

    1. Wow quelle trouvaille de tomber sur un tshirt la revolution textile en friperie. Et effectivement moi aussi cela me parait toujours beaucoup quand je fais la liste. Pourtant c’est rarement des trucs impulsifs. Du coup je me dis: mais qu’est ce que cela devait etre avant qu’on change notre mode de consommation… Et c’est pour cela que je fais cette liste chaque mois, histoire de rester consciente!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.