Lecture: Plaidoyer pour les animaux – Matthieu Ricard

Hello,

Encore une nouvelle lecture par ici avec le Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard. Vous avez sans doute déjà entendu parler ou même vu à la télévision cet homme devenu moine bouddhiste (après un passé de chercheur en biologie). Il est pour moi une véritable source d’inspiration tant il rayonne de bonté et d’humanisme. Je voulais depuis lontemps lire ses ouvrages, alors quand je suis tombée par hasard sur celui-ci dans ma bibliothèque de quartier j’ai immédiatement décidé de le lire.

Matthieu-Ricard-montage-couv-animaux

Dans ce livre, Matthieu Ricard fait un état des lieux de la condition animale dans le monde aujourd’hui. Il aborde bien sûr l’industrie agro alimentaire, mais aussi les tests sur animaux, les divertissements mettant en scène les animaux, les trafics d’animaux sauvages, etc.

Autant vous prévenir, si vous êtes une âme sensible (comme moi), certains passages nécessaires sont difficiles à lire, car l’auteur nous invite à regarder en face, ce que l’homme fait à l’animal quotidiennement, pour pouvoir le « consommer », pour faire de la recherche, etc. afin d’atteindre la véritable prise de conscience qui permet ensuite d’adopter un mode de vie différent. Son ouvrage est très documenté, et comporte de très nombreuses références (parfois même un peu trop à mon goût).

Ce livre m’a beaucoup touchée, et m’a confortée dans mon choix d’être végétarienne. Bien sur chacun fait ses propres choix, mais je trouve qu’il est toujours interessant de les faire en pleine connaissance des conséquences. Personnellement, je ne veux plus participer à cette industrie qui fait souffrir les animaux alors que l’on peut très bien vivre, en parfaite santé sans consommer leur chair. En parallèle de cela, il y a la consommation de produits issus des animaux comme les laitages, les oeufs, ou annexes à l’industrie agro alimentaire comme les vêtements en cuir, les cosmétiques, et les divertissements… Sur ces points, j’avance doucement, à mon rythme, dans la direction que je crois bonne pour moi (et cela n’engage que moi). J’ai d’ailleurs apprécié l’ouverture d’esprit de Matthieu Ricard, qui n’est pas moralisateur du tout, et qui nous invite seulement à faire le point et à se poser la question: est-ce que cela en vaut la peine?

Je vous recommande ce livre si vous êtes en transition vers le végétarisme ou le véganisme, ou si tout simplement vous vous posez des questions. Cela peut vous donner le petit plus qui vous fera franchir une étape supplémentaire, qui vous motivera à analyser votre façon de vivre, et peut-être à modifier certaines choses. Accrochez-vous, même dans les passages difficiles, cela en vaut la peine!

Je le recommande également à ceux qui consomment de la viande et des produits issus des animaux afin de vous informer sur cette consommation. Pour être pleinement conscients de ce que l’industrie est très habile à occulter, et qui pourtant fait partie du processus. Cela permet de reconnecter « le produit final » à son mode de production, et pourquoi pas à en avoir une consommation plus raisonnée.

Bonne lecture à vous,

Emm.