L’année 2016 étant finie, j’ai eu envie de retourner voir les objectifs que je m’étais fixés en début d’année (ici) afin de voir les points sur lesquels j’ai réussi à avancer et ceux sur lesquels il me reste encore à travailler en 2017. En effet je trouve intéressant le fait de faire une pause, de se retourner et de voir un peu le chemin qu’on a parcouru. Parfois cela fait du bien de regarder son cheminement avec bienveillance plutôt que de toujours voir tout ce sur quoi on doit progresser, ce qu’on n’a pas réussi à faire, et ce qu’on veut accomplir, et de bien souvent se mettre trop de pression. Alors c’est parti pour le post auto-satisfaction qui fait du bien à la tête et au coeur.

Pour 2016, mes objectifs étaient assez nombreux et ce dans de nombreux domaines, je n’avais peur de rien! En ce qui concerne la maison j’ai quasi fini de désencombrer l’ensemble de nos possessions (oui oui même la cave et les bouquins!) Et vous savez quoi? c’était finalement plus facile que je ne me l’imaginais. Comme quoi il suffit parfois de s’y mettre. On a encore réduit drastiquement nos déchets grâce aux mouchoirs en tissus (sauf pour DH) et aux produits ménagers homemade! YES 🙂

Concernant l’alimentation, là aussi notre famille à bien avancé: le vrac est désormais une habitude pour la plupart des produits secs et bien sur pour les fruits et légumes, les premières conserves ont été faites cette été (je vais essayer d’en faire encore davantage en 2017), les produits industriels ont quasi tous disparus de la maison, et l’ensemble de la famille mange régulièrement végétarien ou même végétalien. (Vous noterez l’absence de référence au pain que je voulais faire moi-même, vous savez ce qu’on dit hein? pick your battles).

Niveau mode, ça a aussi avancé: garde-robe encore réduite et maintenant capsule wardrobe avec que des pièces éthiques/responsables/issues de marques engagées ou 2ème main parfois et sans cuir 🙂 Pour ce point je n’ai finalement pas suivi mon objectif d’attendre l’usure de mes pompes et sacs en cuir… Je les ai donnés pour qu’ils puissent encore servir et ai investi dans des alternatives véganes car je n’arrivais plus à les porter. Pour le no-poo et les cosmétiques homemade on repassera, que voulez-vous, il y a tant de chouettes marques naturelles, bio, zéro déchet, etc que j’ai choisi la facilité (pour toute la famille) tout en me faisant plaisir et sans abîmer la planète alors youpi quoi! Reste le gros point noir au milieu de la feuille …  la question de la garde-robe des enfants… et là, c’est le drame… On a réduit la quantité ok mais niveau éthique c’est pas encore çà… comme c’est un poste anti-autoflagellation et pro-selfesteem on va dire que j’ai trèèèèès légèrement progressé, et que grâce à cette « lenteur » je sais quoi mettre sur ma liste d’objectifs 2017.

Enfin à un niveau plus personnel et surtout plus spirituel (et un peu plus sérieusement) j’ai un peu progressé mais j’ai le sentiment que je me laisse encore souvent submerger par le flot quotidien pour vraiment montrer à ceux que j’aime à quel point ils comptent pour moi. Je sais donc que cet objectif sera de nouveau présent en 2017 car je sens par moment que ma vie est un peu trop « egocentrée » (syndrome de la blogueuse peut-être?) et que je dois faire plus attention à ceux qui m’entourent. Par contre j’ai réussi (au moins un peu je pense) à être plus vigilante pour refuser certaines choses sans culpabilité, mais aussi à être plus bienveillante vis-à-vis des autres pour ne pas imposer ma façon de voir les choses, mais là aussi j’ai une graaaaaaaande marge de progression (on ne se refait pas en 5 minutes, ou même 365 jours).  Et pour la méditation, après des hauts en mode hyper assidue et des bas (en mode larvaire le matin) je m’y remets tranquillement en liant cela à un approfondissement du bouddhisme. Enfin pour finir, j’ai toujours cette envie de m’engager pour les causes dans lesquelles je crois, même si je ne sais toujours pas quelle forme cela peut prendre. Là aussi je sens que quelque chose mûrit peu à peu en moi même si cela n’est pas encore arrivé à maturité (en d’autre terme, je suis lente, mais j’y crois!)

Et sinon en dehors de ces objectifs fixés début Janvier 2016, et en vrac tout un tas de trucs chouettes que j’ai fait cette année: je me suis enfin mise à prendre des cours de japonais et c’est un bonheur absolu (couplé à énormément de travail, du coup c’est un peu maso c’te histoire), J’ai adoré partager ici (et ici et ici) mes aventures, je n’en reviens d’ailleurs toujours pas que vous soyez si nombreux(ses) à me suivre et je suis prête à repartir pour une année (vous n’êtes pas près de vous de débarrasser de moi, mouhahaha), j’ai fait germer des projets pour le futur, j’ai pris confiance en moi et je me connais mieux, j’ai pu assister aux conférences de sa sainteté le Dalaï Lama qui m’ont vraiment émue/motivée/appris/rendue optimiste, nous avons voyagé en famille dans 3 pays différents, etc.

En bref, cette année a été très riche pour moi, j’ai le sentiment d’avoir bien avancé et j’ai terriblement envie de poursuivre ce cheminement en 2017, d’apprendre encore des erreurs que je commettrai, des gens que je rencontrerai, et de toutes les expériences que j’aurai la chance de vivre. J’espère que vous aurez encore plaisir à suivre mes aventures où qu’elles me mènent. D’ailleurs si vous avez envie de voir de nouvelles choses par ici, ou plus d’articles d’un certain type, n’hésitez pas à m’en faire part et j’essayerai de m’y atteler.

A très bientôt pour découvrir les nouveaux objectifs sur lesquels je souhaite me concentrer en 2017.

Emm.

3 Replies to “Mes objectifs 2016 l’heure du bilan

    1. Belle année à toi aussi, pleine de nouvelles bonnes habitudes de consommation!! Et merci! En effet je suis contente de moi sur ces points là, mais il reste du boulot. Je pique aussi l’insipration chez d’autres bloggueuses qui me reboostent quand j’ai un petit coup de mou 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *