Le désencombrement est très à la mode en ce moment. Les articles à ce sujet fleurissent un peu partout dans les médias. Mais si l’envie vous prend de désencombrer votre intérieur, vous pouvez avoir le sentiment de vous retrouver un peu perdu et impuissant face à cet afflux d’informations et aux nombreuses méthodes mentionnées. L’ampleur de la tâche peut aussi être un peu paralysant… Par où commencer? Quelle méthode suivre pour un désencombrement efficace? Doit-on aller vite? ou au contraire pas trop vite? Voici quelques unes des questions que vous vous posez peut-être. Afin d’y voir un peu plus clair je vous propose aujourd’hui une brève présentation de 7 méthodes pour désencombrer votre intérieur, plus ou moins rapides, plus ou moins spectaculaires en vous indiquant les avantages et inconvénients de celles-ci (bien évidemment il ne s’agit que de mon point de vue personnel).

La méthode KonMari

La méthode créée par Marie Kondo et expliquée dans son livre ‘La magie du rangement’ est sans doute la plus commue d’entre toutes. Vous pouvez aussi trouver ma review de son second livre ‘Ranger: l’étincelle du bonheur’ qui reprend l’essentiel du premier livre.

Le principe essentiel de sa méthode est de se fier à la joie ressentie lorsque l’on tient un objet dans ses mains afin de savoir si l’on devrait le conserver ou non. Elle propose de procéder catégorie d’objet par catégorie d’objet, dans l’ordre suivant: vêtements, livres, papiers, objets divers (appelés komono), et enfin objets sentimentaux. Il s’agit donc de rassembler tous les objets d’une catégorie ensemble (ce qui aide parfois à prendre conscience de la quantité réellement possédée) puis de prendre le temps de tenir chaque objet et de se mettre à l’écoute de ce que l’on ressent. Si c’est de la joie on garde, sinon on s’en sépare.

Avantages: Cette méthode se base sur les émotions positives, sur ce que l’on veut garder plutôt que sur ce dont on veut se séparer. Elle invite à se projeter dans notre vie idéale, ce qui aide a savoir ce que l’on attend de ce désencombrement. Enfin elle incite à prendre plus grand soin de ses affaires.

Inconvénients: pas toujours facile d’identifier ce sentiment de joie lorsqu’il s’agit de votre spatule ou éponge à vaisselle, il faut aussi considérer l’utilité de l’objet… Il peut aussi être compliqué de s’occuper de toute une catégorie en une seule fois surtout si vous avez vraiment beaucoup de choses, prévoyez donc vraiment un moment pour vous y atteler.

La packing party

De loin la plus spectaculaire, la packing party a été inventée par les deux bloggers américains The Minimalists.

Il s’agit tout simplement d’emballer en carton absolument tout ce que l’on possède, comme s’il s’agissait d’un déménagement. Par la suite, dans les semaines qui suivent, il s’agira de sortir petit à petit les objets des cartons uniquement lorsqu’on en a besoin. Enfin après un laps de temps prédéterminé (eux avaient choisi un délai de 3 semaines) on se sépare de tout ce qui reste dans les cartons puisque cela n’a pas servi c’est donc que ce n’est pas nécessaire.

Avantage: Cette méthode est radicale et donc ultra rapide. Elle est parfaite si de toute façon le déménagement était envisagé.

Inconvénients: Il me semble que le délai de 3 semaines est vraiment un peu court pour s’assurer de l’utilité ou non des objets que l’on possède. Je pense notamment à tous ceux qui sont propres à une saison et ne sont donc pas utilisés toute l’année. Et je me demande également quel est le confort de vie (imaginons par exemple pour une famille avec enfants) de vivre dans les cartons pendant des semaines (après s’être embêté à les faire bien sûr).

Le Minsgame

Également inventé par le duo the minimalists, le minsgame est une sorte de défi à se lancer à soi-même ou pour plus de fun à faire avec quelqu’un.

En commençant en début de mois il s’agit de désencombrer un objet le premier jour, deux objets le deuxième et ainsi de suite jusqu’à la fin du mois où le 30 vous désencombrerez 30 objets d’un coup. Du coup cela fera plus de 450 objets en un seul mois!

Avantages: Cette méthode est assez rapide et permet de désencombrer beaucoup d’objets en peu de temps, ce qui semble particulièrement adapté à quelqu’un débutant son désencombrement. Le côté ludique du défi à faire avec quelqu’un (ou sur les réseaux sociaux) peut être vraiment motivant et peut permettre de tenir le rythme de plus en plus soutenu.

Inconvénients: parfois un peu frustrant en début de mois où l’on voudrait aller plus vite, cela peut devenir difficile au quotidien de faire tant de tri chaque jour en arrivant vers la fin du mois. Cela ne conviendra pas à ceux bien avancés dans leur désencombrement qui veulent vraiment prendre le temps de se poser des questions sur la nécessité de tel ou tel objet restant ou sur leurs habitudes de consommation. j’avais d’ailleurs partagé mon avis sur ce point ici.

La méthode STREAMLINE de Francine Jay.

Cette méthode présentée par Francine Jay dans son livre ‘Le bonheur est dans le peu’ est une méthode globale basée sur 10 points.

Chacune des lettres du titre de sa méthode STREAMLINE correspond à l’un de ces 10 points: Se réinventer, Trier, la Raison d’être de chaque objet, un Ecrin pour chaque chose, Aérer les surface, le rangement par Modules, mettre des Limites, un In pour un out,  Nettoyer les espaces et Entretenir au quotidien.  Certains de ces principes parlent d’eux-mêmes, d’autres beaucoup moins (se réinventer, kesako?). Si vous voulez plus de détails sur cette méthode, je vous invite à lire mon article consacré en détail à cette méthode. La méthode est globale et vous aidera dans toutes les phases du désencombrement: du gros tri de départ, au rangement suivant le gros désencombrement, ainsi qu’à l’entretien de votre maison enfin désencombrée a travers tous les principes expliqués.

Avantages: Le côté global de la méthode est vraiment intéressant car cela nous permet vraiment de reconsidérer l’utilisation de l’espace  et d’optimiser notre intérieur une fois le rangement fait.

Inconvénients: Devinez quoi? je n’en vois pas sauf peut-être le fait que le côté temporel n’est pas aussi clair que dans d’autres méthodes qui se fixent des délais et qu’il faut donc être déjà motivé pour suivre un rythme soutenu. (Bon ok j’avoue c’est vraiment histoire de trouver un point négatif)

La méthode des boites

Méthode simplissime qui consiste simplement à s’armer de 4 boites avant de se consacrer au désencombrement (par pièce, par placard, comme vous voulez). Il me semble (sans en être certaine) que cette méthode provient de Becoming Minimalist, le blog de Joshua Becker.

Il vous faudra considérer chaque objet et soit le remettre en place s’il reste, soit le placer dans l’une des boites, chacune correspondant à un destin différent: jeter, donner/vendre, ranger ailleurs, et la boite des ‘peut-être’, ces objets pour lesquels on a un doute. Cette dernière boite peut ensuite être mise de côté pour quelques temps (3 mois par exemple) et si aucun des objets à l’intérieur ne vous a manqué pendant cette période, vous pouvez sans doute vous en séparer sans crainte.

Avantages: Cette méthode permet d’aller à son rythme. On se laisse ainsi du temps pour se décider pour certains objets. Bien sûr, il est hors de question que tout finisse dans la boite peut-être…

Inconvénients: la méthode des boites n’est sans doute pas assez radicale pour attaquer un gros désencombrement (à moins d’avoir des boîtes gigantesques ^^). Il faut aussi arriver à se séparer des boites remplies assez vite sous peine d’être encombré par les boites.

Un truc par jour

Plus simple on ne peut pas, il suffit de se débarrasser d’un objet par jour. Cette méthode est très douce et permet de s’y mettre sans trop se stresser. Il est en effet très facile de trouver un objet inutile chez soi par jour et ce pendant un bon moment (et même lorsqu’on a déjà beaucoup désencombré).

Avantage: Elle permet d’ancrer en nous cette habitude du désencombrement. Je vous conseille d’avoir une boite où mettre ces objets et de tenter une fois la boite presque pleine de trouver une nouvelle maison à ceux-ci.

Inconvénients: Pas assez rapide pour débuter le gros désencombrement initial, elle est sans doute plus adaptée pour entretenir une maison déjà bien désencombrée.

La méthode des cintres

cette méthode destinée à votre garde robe vous permettra en une saison d’identifier les vêtements que vous ne portez jamais. Vous pourrez ainsi déterminerceux qui pourront être donnés, vendus ou jetés à la fin de celle-ci. Il vous suffit de placer tous les vêtements sur cintres dans votre armoire en retournant les crochets de ceux-ci. Les vêtement situés dans le tiroir ou étagères peuvent être mis dans l’autre sens (pli du t-shirt vers l’arrière de l’étagère), sur un seul côté du tiroir, ou tout simplement a l’envers (coutures apparentes).

Lorsque le vêtement a été porté rangez-le alors avec le cintre dans le bon sens, ou a l’endroit sur l’étagère, ou de l’autre côté du tiroir. Ainsi à la fin de la saison, tous les vêtements qui sont restés à l’envers n’auront donc pas été portés. A vous alors de prendre la bonne décision les concernant et peut-être de vous en séparer.

avantages: Une méthode claire et facile à mettre en place sans révolutionner et mettre sa maison sans dessus dessous! Quoi que, avec tous ces vêtements à l’envers ^^

Inconvénients: il vous faudra toute une saison avant de faire le point. On peut être parfois tenté de faire preuve d’un peu de mauvaise foi et de se « forcer » à porter tel ou tel vêtement juste pour pouvoir le mettre dans le bon sens et donc le garder. Enfin, si vous être comme moi un peu maniaque, le fait de voir vos cintres ou vos vêtements pas tous dans le même sens peut être dérangeant visuellement (bienvenue dans la team Monk).

 

A vous de jouer!

Et voilà, vous disposez maintenant de 7 méthodes différentes pour désencombrer votre maison. J’espère que parmi elles vous trouverez celle la plus adaptée à vos besoins et à votre rythme de vie. Vous pouvez bien évidement prendre des idées dans chacune d’entre elles afin d’inventer votre propre façon de désencombrer. Et n’oubliez pas, le tout c’est de s’y mettre!

Vous hésitez encore? redécouvrez les autres articles consacrés au désencombrement et au minimalisme:

4 Replies to “7 méthodes pour désencombrer votre intérieur

  1. J’avais adopté la méthode des boites quand j’ai fait un premier gros tri, il y a longtemps.

    Mais je continue toujours avec presque tous les jours un truc à jeter, ou donner, ou boite brocante……ça marche très bien sauf avec les jouets et les 8 millions de dessins de mon fils (je ne veux pas la traumatiser et lui faire penser que je trouve ses dessins moches)

    1. haha, pas facile avec les jouets. Mes garçons sont plutot contents de désencombrer dans leurs chambres. ils donnent volontiers ce qu’ils n’utilisent pas, ou se le refilent entre eux. Et pour les dessins je garde ceux que j’aime vraiment et le reste je demande a mes fils de trier eux meme leurs dessins. ils sont souvent plus impitoyables que moi et savent généralement très bien lesquels ils veulent garder. Courage!! :-*

  2. Génial cette article rassemblant beaucoup de méthode 🙂
    Chez nous il y a encore du boulot mais le plus gros est fait.
    Je vais me garder cet article. Il est inspirant et fait preuve de recul 🙂

  3. La méthode un objet par jour est lente mais j aime ce rythme qui me parrait moins radical et surtout plus discret au yeux de mon entourage qui n est pas encore adepte du minimalisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *