L’envie de désencombrer vous titille sérieusement à force de voir partout des articles et reportages sur le minimalisme et le désencombrement? Forcément ils sont très à la mode ces temps-ci et de plus en plus présents dans les médias…
Allez hop on se lance maintenant avec 9 choses que vous pouvez désencombrer très facilement en un rien de temps, et qui ne vous manqueront pas du tout, je vous l’assure! Un bon point de départ pour se motiver et poursuivre ensuite avec d’autres catégories d’objets.
Pour chaque type d’objet je vous propose quelques idées pour disposer des objets à désencombrer de façon responsable.

Les magazines

Si vous les avez lus, et que vous n’y reviendrez pas, donnez-les et ne gardez par exemple que le dernier exemplaire de chaque abonnement. Quand le nouveau numéro arrivera, donnez le précédent. Si un article ou une recette a particulièrement retenu votre attention, découpez-la immédiatement pour le conserver, ou encore mieux, scannez-le ou photographiez-le pour le conserver dans une note sur votre smartphone. Vous pourrez ainsi facilement le retrouver. Par exemple je garde les recettes, dans mon appli One Note, triées par catégories, et une fois essayées (et validée par la famille), je les recopie dans mon carnet de recettes. Profitez de ce désencombrement pour vous poser cette question: prenez-vous vraiment le temps de lire ce magazine à chaque parution? et si c’est le cas, est-ce vraiment par plaisir ou seulement parce que ce magazine est là et que vous avez payé pour? Si vous appréciez réellement cette petite lecture régulière alors continuez à savourer chaque magazine qui arrivera dans votre boite au lettre. Si ce n’est pas vraiment le cas, peut-être est-il temps de résilier l’abonnement pour n’acheter que les numéros dont les sujets vous intéressent vraiment?

Comment s’en débarrasser: proposez les à votre médecin, coiffeur etc, pour sa salle d’attente, à une maison de retraite, des amis etc.

Les échantillons

Qui ne s’est pas retrouvé avec des échantillons de produits cosmétiques qu’il n’a jamais utilisé? On est d’accord… Alors à moins d’avoir des échantillons de produits que vous utilisez déjà quotidiennement en version classique, et qui pourront vous servir lors de voyages, ou escapades en week-end, ou de volontairement acquérir un échantillon pour tester un produit et être sûr qu’il nous convient avant d’acheter la version classique, hop on les met tous dans un sac et on s’en débarrasse! Et à l’avenir, pensez à refuser ces échantillons directement en boutique, afin de produire moins de déchets.

Comment s’en débarrasser: des associations ou foyers d’accueil récupèrent les produits cosmétiques pour les donner à des populations n’ayant pas les moyens d’en acquérir, ou pour réaliser des ateliers où l’on travaille sur l’image de soi, pensez-y. Vos proches aussi seront peut-être ravis de tester de nouveaux produits.

Les produits cosmétiques

Si vous ne les avez pas utilisés depuis au moins un an, soyez réalistes, vous ne les utiliserez probablement jamais, et ils seront probablement périmés avant que vous ayez l’occasion de vous en servir… Si ils sont ouverts et vous ne pouvez pas vous rappeler depuis quand vous les avez, jetez-les. Si ils ne sont assez récent, mais ne vous servent jamais, on les donne!

Comment s’en débarrasser: là aussi on peut partager avec des amies, membres de notre famille qui les utiliseront, ou encore les donner à une association (attention elles n’acceptent pas toutes les produits entamés).

L’armoire à pharmacie

Là aussi un tri peut se faire très rapidement. Commencez par collecter tous les médicaments dont la date est dépassée. Parfois c’est très clair lorsque la date sur l’emballage est effectivement dépassée, parfois cela l’est moins lorsqu’il s’agit d’un sirop, d’une crème etc. qui doit être conservée seulement pendant x semaines après ouverture et pas à plus de x degrés. Si vous n’arrivez plus à vous souvenir depuis quand c’est ouvert, c’est que cela fait probablement longtemps… Pour ne plus hésiter, pensez à inscrire sur la boite la date d’ouverture pour ce genre de produit avec une péremption dépendant de la date d’ouverture.

Ensuite, les médicaments prescrits par ordonnance pour une maladie ponctuelle (dont vous savez que vous n’aurez pas à en reprendre à court ou moyen terme), où ceux dont vous ne savez même plus pour quelle raison vous les avez eu peuvent aussi être désencombrés.Ainsi vous ne conserverez que les médicaments habituels qui correspondent aux affections auxquelles vous êtes régulièrement sujet. Le fait d’avoir moins permet d’avoir toujours en tête ce que l’on possède et ainsi de ne pas reprendre la énième bouteille de sirop pour la toux lorsque le médecin nous en prescrit.

Comment s’en débarrasser : attention, les médicaments même périmés ne doivent en aucun cas être jetés à la poubelle ou les liquides vidés dans les canalisations afin de limiter les risques sanitaires (intoxication) et environnementaux (molécules actives libérées dans le milieu). il convient de les rapporter (sans leurs emballages et à l’exception des seringues) chez votre pharmacien qui les collectera pour qu’ils soient revalorisés (récupération d’énergie de leur combustion). Les emballages et notices eux généralement en carton et papier, peuvent aller dans votre bac de recyclage papier.

Le linge de maison

Ouvrez votre placard et regardez objectivement votre pile de linge de maison. Il n’est pas nécessaire d’avoir plus de 2 voire 3 exemplaires de chaque serviette de toilette, ou draps etc pour chaque habitant de la maison, à moins d’avoir une raison très particulière pour en utiliser davantage. On ne dort que dans un set de drap à la fois, un second pour pouvoir laver le premier est généralement bien suffisant pour la plupart des gens. Un troisième peut être gardé pour le cas où vous recevez des invités (ou si vous recevez la visite de pipis au lit de temps en temps) et voilà.

Comment s’en débarrasser: pensez à donner le surplus à une association. Un refuge pour animaux saura sûrement faire bon usage de vos serviettes de toilettes usées par exemple. Sinon, pour ceux encore en très bon état, vous pouvez les déposer dans les bulles à vêtements.

minimalisme desencombrement commencer

Le placard à provision

Les ingrédients « exotiques » et les périmés encombrent également nos placards. Alors bien sûr, je ne vois pas vraiment l’intérêt de jeter un paquet de pâtes parce qu’il arrive à la date inscrite sur le paquet, mais il convient alors de se dire que si on l’a laissé arriver jusqu’à cette date, c’est que clairement, il ne fait pas partie de notre alimentation habituelle, alors on peut le placer sur le devant et se « forcer » à l’utiliser et bien se rappeler qu’il ne sera pas nécessaire d’en racheter.

Ce genre de produits « exotiques » (j’entends ici n’appartenant pas à notre alimentation habituelle) ont tendance à être achetés pour réaliser une recette en particulier, ou lors d’un élan de bonne résolution puis à être oubliés au fond du placard… Ils finissent souvent à la poubelle lorsque la date est vraiment dépassée ( et bien souvent plus que dépassée… des années après). Pour ceux-ci inutile d’attendre, essayez de les donner à quelqu’un qui a envie de s’en servir. Ainsi vous n’aurez dans vos placards que ce que vous utilisez régulièrement et qui ne sera jamais périmé (ben vi, puisque vous l’utilisez!). Et si l’envie de fantaisie vous prends, achetez une mini quantité de l’épice en question (en vrac sur un marché par exemple), ou demandez en un petit peu à un proche histoire de tester cette nouvelle saveur avant d’en acheter tout un pot.

Comment s’en débarrasser: Ce qui est périmé et non consommable doit être jeté. Vous pouvez alors vous assurer de recycler les emballages pouvant l’être et de mettre au compost le produit alimentaire en lui-même. S’il s’agit d’un aliment non périmé dont le paquet est entamé, proposez-le à des proches qui pourraient être intéressés par ce type d’aliment. Les produits alimentaires non entamés peuvent être donnés à des associations ou laissés dans des frigos solidaires pour les produits frais.

Les notices et manuels d’utilisation de vos objets électriques.

Commencez par faire un premier tri dans la pile et mettez au recyclage toutes les notices des appareils/meubles que vous ne possédez même plus, ou les garanties qui sont expirées. Pour celles-ci aucun scrupule.

Pensez aussi qu’aujourd’hui les notices de montages de nos meubles ou d’utilisation de nos appareils électroniques sont désormais toutes disponibles en lignes sur les sites des constructeurs. Il n’est donc plus nécessaires de les conserver en version papier (à moins que vous ne pensiez revendre l’objet dans un futur assez proche)

Comment s’en débarrasser: Ici pas de miracle, il convient de les mettre dans votre bac de recyclage papier.

Les cintres

Inutile de garder beaucoup plus de cintres que vous n’avez de vêtements. Quelques exemplaires supplémentaires peuvent être utile en cas d’achat d’un nouveau vêtement (ou pour faire sécher un vêtement fragile) mais garder tous les cintres reçus au pressing après chaque nettoyage ou ceux reçus dans les magasins lors de l’achat d’un vêtement n’est pas nécessaire. Vous pouvez tout à fait les refuser.

Comment s’en débarrasser: Essayez de les donner à votre pressing, ils les récupèrent généralement volontiers.

Les fournitures de bureau/scolaires

Je ne sais pas pour vous, mais les stylos ont tendance à se reproduire dans bien des maisons… On en reçoit ici ou là, et on a tendance à les accepter puisque c’est vrai, un stylo cela sert toujours. Ils sont dispersés un peu partout dans la maison pour en avoir toujours un sous la main, et on finit toujours par chercher quand on en a vraiment besoin. Mais sérieusement, qui utilisera 50 stylos dans sa vie? Ne gardez que vos préférés, les autres peuvent partir.

Idem pour les choses que l’on garde depuis des années mais que l’on n’utilise plus. Je suis sure que certain(e)s ont encore leur TI82 Collège et leur compas et rapporteur au fond d’un tiroir, n’est-ce pas? ceux-ci ne seraient-ils pas plus utile à quelqu’un qui en a besoin maintenant? Il en va de même pour les carnets de notes, post it et autres matériels qui sont tellement mignons qu’on a tendance à les accumuler… Conserver uniquement ce dont l’on se sert vraiment permet d’aérer ses tiroirs et de pouvoir accéder à ce dont on a besoin immédiatement, sans chercher, et je vous promets que c’est un vrai bonheur.

Comment s’en débarrasser : faites don des stylos (avant que l’encre ne soit complètement sèche) et de toute autre fourniture scolaire à des associations. Il existe tout un tas d’initiatives pour équiper les enfants des pays en développement avec des fournitures scolaires. Une école maternelle sera aussi très heureuse de recevoir les excédents de fournitures d’activités créatives (perles, papiers colorés, peinture, etc)

Alors? Cela vous parait faisable?
Vous vous lancez?

Je suis persuadée que vous ressentirez une grand satisfaction suite à ce premier tri, et encore plus si vous donnez une nouvelle vie à ces objets et que vous savez qu’ils seront vraiment utiles à quelqu’un. Une fois lancés, je dois vous avertir d’une chose, le risque de vouloir continuer existe et vous pourriez-bien devenir accro au désencombrement. Si cela vous intéresse je pourrai vous proposer une série sur le désencombrement par type d’objet ou pièce de la maison.

Cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux.

Vous hésitez encore? redécouvrez les autres articles consacrés au désencombrement et au minimalisme:

4 Replies to “Par où commencer son désencombrement?

  1. Super chouette cet article ! Perso, pour moi, le linge de lit ou les serviettes usés, je les transforme en lingettes ou essuie tout lavables. Et les feutres de cocottes qui ne fonctionnent plus trop, je les ouvre pour récupérer le coton imbibé d’encre de couleur, et je les trempe dans un peu d’eau. Je retire le coton, puis verse l’eau colorée dans des petits pots avec couvercle, et je m’en sers comme peinture aquarelle !

    1. Il me semble difficile de regrouper ici les bonnes adresses pour donner une deuxième vie à ce type d’objet, puisque le mieux est de chercher au niveau local (enfin sauf si tu es de Bruxelles, du coup là, je peux t’aider^^). Et pour les sites en ligne, je pense par exemple au site donnons.org; mais le bon coin et autre momox font aussi des miracles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *