Rencontre avec ATODE

Je voudrais aujourd’hui vous inviter à découvrir la jeune marque française ATODE pour Attention Au Détail et sa créatrice Caroline Zalesky qui propose des vêtements où tous les détails sont pensés (coupes, finitions, matières premières, boutons etc.) pour habiller des femmes modernes. Je n’ai pas eu la chance (pour le moment) de la rencontrer en vrai mais nous avons échangé déjà plusieurs fois grâce aux réseaux sociaux et j’aime beaucoup sa démarche (en plus de ses vêtements, lol), c’est pourquoi j’avais envie de vous faire découvrir son univers.

Bonjour Caroline et merci beaucoup de prendre un peu de temps pour répondre à mes questions. Tout d’abord revenons un peu sur la naissance d’ATODE. Peux-tu nous dire quel est ton parcours et ce qui t’a amenée à créer ta propre marque?

Après une école de commerce, j’ai intégré les Galeries Lafayette de Marseille en tant que Responsable Marketing et Communication pendant 4 ans. C’est à partir de ma dernière année où j’ai commencé à me poser des questions sur ma vie professionnelle et mon envie de créer quelque chose par moi-même. En même-temps que cela j’emménageais avec mon ami dans un appartement et nous décidions de faire attention à nos achats : acheter peut-être moins de meubles et de décoration mais de meilleure qualité et fabriqués dans de bonnes conditions. Au fur et à mesure de la mise en place de cette façon de penser j’ai voulu appliquer cela au prêt-à-porter, et c’est LA que m’est venue l’idée de créer Atode car je ne trouvais aucune marque qui soit éthique, responsable et mode. Car mon but était de ne pas renier mon goût pour la mode.

portait-caroline_zalesky2-684x1024

Personnellement je me retrouve vraiment dans tes modèles qui sont à la fois intemporels tout en étant modernes avec des coupes sobres pouvant être portés au bureau comme le week-end. Comment crées-tu un modèle? Où trouves-tu ton inspiration? Comment une collection se construit-elle? Pièce à pièce? Ou pensée dans son ensemble dès l’origine?

Oulala alors là je dirais que c’est du feeling… 🙂 Tout d’abord avant toute chose, je me rends au Salon Première Vision (salon international du tissu à Paris) qui a lieu 2 fois par an. A ce salon il nous est présenté les grandes tendances en termes de tissus, d’accessoires et aussi de couleurs. Je me rends ensuite chez mes fournisseurs de tissus et je laisse parler mon inspiration et mes envies. Ce sont plus les tissus qui vont m’attirer et me faire penser à un modèle. De retour à Marseille, je réfléchis un peu à mes inspirations et à mes envies pour la collection future, en partant toujours d’un constat « qu’est ce que j’aimerais porter et qu’est ce que mes clientes pourraient porter ». Car selon moi l’important c’est de créer des vêtements qui vont aller à mes clientes, mais aussi qui vont se vendre. Je réalise un petit tableau d’inspirations avec couleurs, formes, personalités… des choses qui m’interpellent. Et ensuite, je sais que j’ai 10 modèles à créer pour chaque collection. Et clairement c’est ça le plus compliqué, car il faut que les 10 modèles puissent aller ensemble, que la gamme de couleur soit jolie… bref selon moi c’est plus compliqué de créer une toute petite collection, qu’une collection de 200 modèles.

dessindemode

Les vêtements ATODE sont « made in France » mais concrètement, si j’achète un produit ATODE, est-ce que ce sont tes petites mains qui l’auront cousu, ou as-tu des collaboratrices? La marque ATODE c’est combien de personnes?

Les vêtements ATODE sont Made in France mais même « Made in Marseille ». Ce n’est pas moi qui couds car ce n’est pas ma formation et j’aurais trop peur de toucher à mes tissus… Je travaille avec 2 petits ateliers sur Marseille, 1 atelier composé d’un couple qui réalise les patrons, prototypes et une partie de la fabrication et un autre atelier composé d’une dame qui réalise une autre partie de la fabrication. Aujourd’hui la marque ATODE c’est 5 personnes : 3 couturiers / moi / et mon chéri qui m’aide dans toutes les décisions stratégiques de la marque. Mais d’ici Janvier 2017 l’équipe devrait s’agrandir pour amorcer le développement de la marque.

8

Quand j’ai découvert ta marque il y a maintenant environ un an, j’ai été particulièrement sensible au fait que tu précises l’origine des matières choisies, toutes naturelles, car bien souvent des produits sont étiquetés Made in France et profitent donc d’une image de produit de qualité, réalisé de façon éthique alors que seule une petite étape a été faite dans l’hexagone. Comment se passe le processus de choix des matières sélectionnées pour chaque saison et celui de tes fournisseurs?

Quand je me rends à Paris lors du Salon Première Vision, je « source » de nouveaux fournisseurs. Au démarrage de la marque c’est la partie la plus compliquée que j’ai dû entreprendre. Pourquoi? Car vous arrivez dans 6 halls énormes avec plus de je ne sais combien de fabricants de tissus et avec 2 impératifs : des matières naturelles et des petites quantités. Et c’est à force de passer de stands en stands que j’ai réussi à trouver mes perles rares ! Pour la laine je passe par un fabricant de laine en Italie, ce sont les meilleurs pour cette matière et mon impératif est du 100% laine, ou alors 98% si il est couplé à de l’élasthanne. Pour la soie, je la choisis chez un fabricant présent à Lyon, qui propose des soies lavées exceptionnelles. Pour le coton, j’ai un fabricant suisse et italien.

358fe780b4e4c82dcf1f2b5904c015ca_original

Mon but n’est pas de proposer du Made in France dans mes tissus, je préfère aller chercher les tissus de qualité dans les pays qui sont spécialisés dedans.

Après je t’avoue que je n’ai jamais vu des tissus aussi beau et doux que les tissus japonais… Par contre mon souci c’est l’impact sur l’environnement en les important car ce n’est pas la porte à côté…

tissusatode

Bon, tu le sais, moi je suis convaincue par ce type de démarche et par le fait de consommer moins mais mieux, mais que réponds-tu à ceux qui disent que cette mode éthique, fabriquée près de chez nous est inaccessible et est réservée à quelques bobos vivant dans leur jolie bulle bio, et que ce n’est qu’une mode qui passera comme tant d’autres?

Ce sont des points sur lesquels j’ai vraiment travaillé car étant en contact direct avec les clientes maintenant que j’ai une boutique à Aix en Provence, j’ai un devoir d’apprentissage selon moi.

Premièrement j’explique ce que sont des tissus naturels et synthétiques (à base de pétrole), et le prix de chacun de ces tissus. J’explique aussi les marges incommensurables que se font certaines marques comparée à ATODE. J’explique aussi le coût du travail, entre un français et un chinois ou une autre nationalité et les conditions de travail de ces personnes.

Et enfin j’explique la longévité d’un vêtement. Vous pouvez acheter un top basique et minimaliste chez H&M qui va vous couter 30 euros, vous n’allez le garder d’un an car les coutures vont lâcher et la matière se détériorer, donc vous allez en acheter un tous les ans.
Alors que votre top ATODE lui, va vous durer au moins 5 ans, et peut être même plus, car bien fabriqué et dans une matière de luxe qui va durer longtemps. Donc le calcul est vite fait :
H&M = 30 euros tous les ans pendant 5 ans => 150 euros
ATODE = 150 euros une fois qui dure 5 ans => 150 euros

Cela dépend juste des priorités des personnes. Mon but n’est pas de convaincre tout le monde d’acheter ATODE, car le style ne peut peut-être pas plaire, mais mon objectif est de faire se poser des questions aux consommateurs. Le bio, l’éthique … ne sont pas inaccessibles, il suffit juste de savoir réfléchir et consommer intelligemment. Au lieu d’acheter de la viande tous les jours en supermarché, vous en achetez une fois par semaine chez votre boucher. Elle sera de meilleure qualité, tuée dans de meilleures conditions, et vous ferez fonctionner un commerce de proximité.

Pour moi consommer éthique et bio c’est simplement NOTRE FUTUR, et non pas une mode, bien sûr il y a des dérives et des personnes chez qui c’est noir ou blanc, mais si on consomme de façon modérée en faisant attention à ses actes d’achat nous arriverons tous à avoir de la bonne qualité.

prix-atodess16-1024x469

Ta nouvelle collection automne/hiver est proposée via une plateforme de crowdfunding. Peux-tu nous dire pourquoi tu as fait ce choix et comment on peut participer à la réussite d’ATODE?

J’ai choisi de proposer cette nouvelle collection via Kickstarter, car aujourd’hui produire une nouvelle collection représente un investissement énorme pour une jeune start-up comme la mienne. Entre les achats de tissus, la fabrication, les prototypes, mais aussi la communication, les loyers, les évènements… bref tout ce qui tourne autour et qui fait que la marque commence à être connue.
Passer par une plateforme de crowdfunding, me permet d’assurer mes fournisseurs d’être payés, mais aussi de faire participer les clientes et clients au développement de la marque. Car si ATODE fonctionne aujourd’hui c’est car vous tous croyez en la marque et achetez ou en parlez à vos proches et amis.

Ainsi dès que vous participez à la campagne vous donnez un ENORME coup de pouce à la marque et lui permettez de continuer à vivre. Pour participer à la campagne cela débute à 15 euros (ce qui est déjà un don énorme pour la marque) puis augmente au fur et à mesure avec les pré-commandes des modèles pour n’avoir aucun plafond car chacun peut mettre ce qu’il veut. Si vous pré-commandez un modèle, vous le recevrez à partir du 15 octobre.

174fe95574fbdacbcf610ab41810d41b_original

J’aurais vraiment aimé rencontrer Caroline en vrai mais je la remercie  d’avoir pris le temps de répondre à mes questions alors même qu’elle était en plein lancement de cette campagne.  Et pour vous donner l’eau à la bouche et découvrir les modèles de la nouvelle collection, je vous invite à regarder cette petite vidéo de présentation de la femme ATODE et à vous rendre sur le site de financement participatif Kickstarter où vous retrouverez la campagne lancée par Caroline et les modèles de cette collection Automne/Hiver 2016/2017 ainsi que toutes les autres compensations que vous pouvez recevoir pour vous remercier de votre soutien (le petit tshirt blanc et les colliers sont trop trop jolis!!). Vous avez jusqu’au 15 Octobre pour soutenir ATODE via ce financement participatif.

A très bientôt pour découvrir une nouvelle créatrice.

Emm.