Il y a quelques temps j’ai eu le plaisir de rencontrer Candice Barbé, la créatrice de la marque de cosmétiques naturels IMWE dont elle fabrique tous les produits à Bruxelles. J’avais repéré ses produits dans le magasin Bio de mon quartier alors quand j’ai su qu’ils étaient fabriqués à Bruxelles j’ai voulu en savoir plus. Et Candice à eu la gentillesse de prendre un peu de temps pour me parler de sa démarche.

Après avoir parcouru le site internet de la marque j’ai déjà pu découvrir plein d’informations sur IMWE, et les choix qu’a fait Candice. Pour elle l’écologie cela se joue à tous les niveaux et pas seulement les plus évidents: cela va bien sûr des ingrédients choisis mais aussi du respect de la biodiversité, au bien-être des personnes, au recyclage des matériaux ainsi qu’aux modes de distribution, de fabrication etc. Avec une vue si large, sa démarche est donc très cohérente. En arrivant au labo IMWE j’ai eu d’abord la jolie surprise de découvrir qu’en fait Candice a développé sa marque, et à aménager un vrai laboratoire de production au sein même de sa maison ce qui lui permet d’avoir l’équilibre qu’elle recherchait entre travail et vie de famille.

  • Peux-tu nous dire quel est ton parcours et d’où est venue l’envie de te lancer, comment es-tu passée d’un simple stage d’aromathérapie vers une activité professionnelle avec la création d’IMWE?

J’ai une formation de juriste et de crominilogue. Après avoir suivi des formations sur l’aromathérapie avec Pranarôm, et avoir fait mes « tambouilles maison » j’ai eu envie de progresser pour m’améliorer et développer mes cosmétiques pour mes amies. Avec l’arrivée de ma fille, cela a été un déclencheur et j’ai choisi de ne pas retourner au bureau et de m’y consacrer vraiment et d’élargir le cercle de ma clientèle en professionnalisant cette activité. Pour cela j’ai collaboré avec un laboratoire afin d’élaborer des produits répondant à tous mes critères en termes de composition et d’éfficacité : IMWE était né.

  • Tes cosmétiques sont fabriqués à partir de 98 à 99% d’ingrédients naturels, et pourtant leur composition comprend seulement 20 à 30% d’ingrédients biologiques, peux-tu nous expliquer pourquoi?

En fait les produits IMWE ne contiennent que 20 à 30% d’ingrédients biologiques, car ce pourcentage est calculé sur le total des ingrédients y compris l’eau qui ne peut bien évidemment pas être biologique et qui est l’ingrédient principal de la quasi totalité des produits cosmétiques de type crème. Pour d’autres ingrédients tels que les conservateurs et émulsifiants, même si ceux-ci sont issus de la transformation de végétaux biologiques, eux ne peuvent pas être estampillés biologiques. Par contre touts les beurres et toutes les huiles vierges sont biologiques (issus de pression à froid afin de conserver tous les principes actifs), tout comme les hydrolats, les huiles essentielles et extraits de plantes (ou de plantes sauvages dans certains cas). Enfin aucun OGM n’a sa place dans les produits IMWE.

  • Sur le site internet IMWE, tu indiques que tes ingrédients sont au maximum locaux, tu peux nous en dire plus?

C’est exact, la majorité des ingrédients sont issus de productions européennes. Par exemple, les huiles et hydrolats sont principalement français, l’huile de chanvre elle, est belge. Bien évidemment certains ingrédients comme les beurres de coco ou de karité ne peuvent pas être produits en Europe, mais dans ce cas, je m’assure qu’ils soient labellisés commerce équitable en plus d’être bio.

  • J’avoue que j’ai été très séduite par le fait que le packaging soit aussi pensé pour être respectueux de l’environnement en choisissant des flacons en verre fabriqués en Italie à partir de verre recyclé, et des emballages en carton FSC. Mais pour les adeptes du Zéro Déchet, est-il possible de ramener mes flacons pour les réutiliser? Quelles sont aussi les autres démarches écologiques que tu as entrepris en développant IMWE?

Pour la réutilisation des flacons, bien sûr, cela peut se faire, mais uniquement pour la clientèle locale et de façon ponctuelle. En fait j’ai cherché à le faire mais une machine spécifique est nécessaire pour nettoyer les flacons et le problème vient aussi du fait que les flacons IMWE sont des flacons pompe, et cette pompe qui contient du plastique devrait aussi être parfaitement stérilisée pour éviter le développement des bactéries ce qui est compliqué avec du plastique (risque de transfert de particule à l’exposition à la chaleur). Le point positif est que ce flacon en verre peut être recyclé et est lui-même issu de verre recycle (entre 70 et 90%). Pour le reste, l’écologie est vraiment au coeur de ma démarche. Ainsi ma maison et donc mon laboratoire sont équipés de panneaux solaires pour produire de l’énergie que j’ai choisis de compléter avec une énergie verte. Le labo a été construit et aménagé avec des matériaux naturels et neutres (chaux, peinture écologique, etc.). Comme indiqué précédemment les produits IMWE ne contiennent aucun OGM et pas d’huile de palme, bien trop destructrice de l’environnement. Et enfin j’ai choisi de travailler avec des partenaires locaux respectant des normes écologique, ainsi même pour l’acheminement des produits je m’assure que le transporteur s’engage à une compensation carbone.

  • Tu travailles seule ou IMWE est-elle une entreprise qui fait vivre plusieurs personnes?

Je travaille seule, du coup je peux m’essayer à tous les métiers puisque je me charge des expéditions, de l’embouteillage, de la communication, de la recherche de fournisseur et bien sur de la production et du développement des cosmétiques. J’ai quand même quelques partenaires puisque je collabore avec un graphiste et un laboratoire (situé à Liège) spécialisé dans la cosmétologie naturelle afin d’affiner la formule que je développe et de la tester pour que les produits IMWE soient parfaitement sains, ainsi qu’un transporteur pour acheminer mes produits.

  • Dans les engagements de IMWE présenté sur le site, tu évoques aussi une dimension spirituelle avec la pratique du Reiki qui est partie prenante de ton travail lors de la fabrication des produits IMWE. Cela m’avait surpris et un peu intriguée pour être tout à fait honnête, j’aimerais beaucoup en savoir plus.

Le Reiki, tout comme l’usage des élixirs floraux (fleurs de Bach) sont des méthodes  holistiques basées sur les énergies. cet aspect est quelque chose qui est  important pour moi, il était naturel de l’intégrer dans ma façon de procéder sans pour autant en faire un objet de communication. Les huiles essentielles possèdent des molécules actives dont personne ne conteste l’éfficacité y compris les esprits les plus cartésiens. Pour les fleurs de Bach, le Reiki, il s’agit d’énergie et c’est donc un tout autre univers auquel la communauté scientifique ne s’intéresse pas vraiment. Pourtant les médecins qui prennent en compte ces énergies dans le traitement de leurs patients sont convaincus de leur efficacité sans pour autant le démontrer scientifiquement, car Il n’y a pas d’effet immédiat mais plutôt un effet rééquilibrant sur le long terme, ce qui est parfait pour intégrer à des cosmétiques que l’on utilise quotidiennement.

  • Tu partages sur ton site des liens vers  des sites internets et blog, vous formez un vrai réseau ?

Il ne s’agit pas vraiment d’un réseau  mais nous sommes dans la même mouvance: nous essayons chacun à notre niveau d’oeuvrer à ce que les gens découvrent les produits biologiques et naturels, les initiatives locales, chacun dans sa spécialité. IMWE est aussi membre du mouvement Slow Cosmétique, où il y a vraiment un esprit de famille, de solidarité autour des valeurs que nous partageons. A l’heure actuelle il s’agit bien plus de rassembler les gens plutôt que d’établir une concurrence entre toutes ces initiatives.

  • Comment vois-tu l’avenir d’IMWE? y a t il des nouveautés à venir très prochainement?

Deux nouveaux produits rejoindront la gamme de produits IMWE en 2017, encore un tout petit peu de patience. Ces développements demandent un gros travail c’est pour cela que je prends le temps de développer IMWE en douceur afin que chaque produit soit parfaitement conçu. Je suis très fière qu’IMWE grandisse peu à peu, et j’espère pourquoi pas plus tard développer à l’étranger encore d’autres produits IMWE qui seront produits sur place avec des ingrédients locaux et les savoir-faire locaux.

  • Et pour finir, si l’on a envie de tester les crèmes IMWE, où peut-on les trouver?

Les produits IMWE sont disponibles en ligne sur le site IMWE, mais aussi chez de nombreux revendeurs en boutiques physiques en Belgique (sur Bruxelles par exemple chez Färm, Vegasme, Senz)  et en ligne ( Sebio, Greenmeow, NUOO) ainsi que sur le site Slow cosmétique.

Je remercie encore Candice d’avoir pris le temps de répondre mes nombreuses questions. Nous avions discuté si longtemps que j’en avais oublié l’heure et presque manqué l’heure de sortie des enfants à l’école… mais quel plaisir d’écouter des gens passionner parler de leur travail! Je me suis ensuite dépêchée de me procurer une crème et le lait corporel afin de les tester. Du coup, j’utilise actuellement la crème MALILA pour peaux sensibles dont j’adooooore la senteur de jasmin, et la camomille à l’effet apaisant. En plus elle est légère et ne laisse pas du tout la peau grasse ou collante. J’ai aussi opté pour le lait corporel nourrissant SALUKA au parfum ultra gourmand de gingembre et lait de coco. On se croirait quelque part en Thailande quand on l’applique, lol, c’est mon petit moment d’évasion quotidien.

A très bientôt pour découvrir une autre marque responsable.

Emm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *