Vous avez pu découvrir il y a quelques jours une petite présentation du programme 52 semaines pour désencombrer sa maison et se simplifier la vie. Il est maintenant enfin temps de le débuter ensemble.

Vous vous voyez déjà parcourir toute la maison avec un sac pour désencombrer un maximum d’objets? Encore un peu de patience… On va bien commencer par un désencombrement matériel de notre intérieur, mais ne brûlons pas les étapes. Avant de se lancer, nous allons commencer par faire un état des lieux de la situation actuelle.

De l’importance de définir ses objectifs

Afin que ce programme ait une vraie efficacité, il est nécessaire d’accompagner le désencombrement par une vraie réflexion. Sinon vous risquez de désencombrer beaucoup de bazar, qui reviendra très rapidement réencombrer votre intérieur et votre vie. Car si l’on ne change pas son rapport aux objets, il y a fort à parier qu’en peu de temps, on recommencera à remplir l’espace libéré, et à finalement se sentir toujours aussi submergé par les objets.

Nous allons au contraire essayer d’instaurer un changement durable. Et pour cela il est essentiel de se poser quelques questions sur sa motivation profonde et les objectifs que l’on souhaite atteindre. Pourquoi voulons-nous désencombrer notre intérieur? Qu’est-ce qui nous gêne dans l’état actuel de notre maison? Qu’est-ce que nous aimerions ressentir chez nous? Ce sont autant de questions que nous allons nous poser ensemble cette semaine.

Préparer son matériel

Saisissez-vous de votre carnet ou d’un petit cahier et d’un stylo. Nous utiliserons régulièrement un support papier, alors avoir un petit carnet ou cahier consacré à ce programme est peut-être une bonne idée. Vous pourrez ainsi rassembler au même endroit tous les petits exercices que nous ferons ensemble. Cela nous permettra d’avoir une reflexion plus nourrie, et de pouvoir constater en fin d’année le chemin parcouru.

Mais il ne faut pas que cela vous bloque pour démarrer la réflexion d’aujourd’hui. Alors si nécessaire, une simple feuille de papier suffira. Mais une fois l’exercice d’aujourd’hui fini, pensez à la conserver. Et quand vous aurez eu le temps de vous procurer un cahier, ajoutez cette feuille au début de celui-ci.

programme desencombrement reflexion initiale

Et pour le reste, aucun matériel particulier n’est nécessaire. Il vous faudra bien évidemment quelques sacs ou boites pour collecter les objets que vous souhaiterez désencombrer. Alors pensez à conserver quelques cartons, ou caisses plastiques, mais surtout n’achetez rien de particulier! Bien qu’aucune règle ne vous sera imposée pendant ce programme, je vous invite vraiment à essayer de ne pas acquérir d’objets de rangement, avant que le désencombrement ne soit achevé, ou tout du moins bien avancé. Car qui sait? il se pourrait bien que finalement, vous n’ayez pas besoin de nouvelles boites de rangement, tant la quantité d’objets que vous possédez aura diminué.

L’état des lieux

Il est maintenant temps de commencer le tout premier exercice. Ce n’est pas forcément le plus agréable car je vais vous demander de vous confronter à la réalité de la situation. Saisissez-vous de votre téléphone portable ou de votre appareil photo, et faites le tour de votre habitation. Prenez en photo chaque pièce, sans rangement préalable, sans camoufler quoi que ce soit. Il s’agit de garder une trace de votre point de départ. Vous verrez par la suite à quel point la situation aura changé d’ici quelques semaines/mois. Je vous invite même à ouvrir grand les placards dans vos pièces, et à photographier leur contenu tel qu’il est actuellement.

Quand je vous disais que cela ne sera peut-être pas agréable, c’est parce que si votre intérieur est vraiment encombré, et que cela est une gêne pour vous, il n’est jamais agréable de s’y confronter. Et ce d’autant plus si, comme maintenant, on regarde le problème dans son ensemble, on mesure l’ampleur des dégâts, si je puis dire. Car c’est ce que je vous propose de faire maintenant. Faire le tour de la maison et tout prendre en photo, de la cave au grenier. Mais c’est important car cela nourrira la réflexion que nous allons avoir aujourd’hui.

Comment je me sens dans mon intérieur?

Vous venez de regarder honnêtement votre intérieur en prenant toutes ces photos. Regardez-les de nouveau et prenez votre carnet. Ecrivez maintenant sur la première page cette question: Comment est-ce que je me sens actuellement dans mon intérieur? Et notez tout ce qui vous vient à l’esprit. Vous sentez-vous stressé(e)? fatigué(e)? dépassé(e)? agacé(e) par le désordre, ou le fait qu’il vous incombre à vous seul(e) de le maitriser? honteux(se) même peut-être à l’idée que quelqu’un puisse voir votre intérieur dans cet état? que quelqu’un débarque à la maison sans prévenir? Vous pouvez même faire l’exercice de sortir de chez vous, et de rentrer à nouveau dans votre habitation en conscience, en étant à l’ecoute de votre ressenti.

Personne ne regardera dans ce carnet, c’est le vôtre, alors soyez franc(he), honnête, sans filtre. Videz votre sac et notez vraiment votre ressenti actuel. C’est de cette analyse que vous pourrez puiser votre motivation pour vraiment faire évoluer la situation.

Et si beaucoup de ressenti négatif ressort de cet exercice, ne vous auto-flagellez pas. Ne voyez pas cela comme une critique, ou un echec. Voyez plutôt cela comme un point de départ vers un mieux, vers un changement positif. Pour résoudre une situation problématique, il faut d’abord l’identifier, en comprendre l’origine. Et on va y arriver ensemble, à faire evoluer les choses, petit à petit.

programme désencombrement faire l'etat des lieux

Pourquoi je me sens ainsi? D’où vient mon encombrement?

Il n’est pas forcément facile de répondre à cette question… Et pourtant je vous propose d’y réfléchir maintenant toujours sur cette première page si vous avez encore de la place. Qu’est-ce qui fait naître ce ressenti sur lequel vous venez de mettre des mots? Est-ce le fait de devoir ranger constamment, de chercher les choses? Peut-être parce que vous vous sentez seul(e) face à la charge de travail? Parce que vous ne savez pas par où commencer?

Et ces objets qui vous encombrent, d’où viennent-ils? Prenez le temps de répondre aussi à cette question dans votre carnet. Comment diable, tous ces objets qui m’encombrent sont arrivés dans mon intérieur? La plupart du temps, nous en sommes responsables…. Même si pour certaines personnes, ces objets ont été donnés par des proches, ou hérités. Ecrivons-le dans notre carnet.

Posons des mots sur notre situation actuelle afin de comprendre comment nous en sommes arrivés là. Est-ce parce que j’achète régulièrement des objets? Peut-etre que j’achète peu de choses, mais qu’il m’est vraiment difficile de m’en séparer ensuite (ou bien c’est difficile pour une personne de mon foyer de s’en séparer)? Parce que je n’arrive pas à jeter par peur de manquer (ce qui est tout à fait légitime, d’autant plus si on a connu des périodes de manque ou d’incertitude à certains moment de sa vie)? Ou bien par peur de gâcher? Parce que ces choses pourraient servir? Ou bien par ce que je les ai payées cher…? Cela peut aussi être lié à la grande valeur sentimentale qu’on attache à tout,  parce que ces affaires ne sont pas les miennes à l’origine?

Il est tout à fait possible qu’après avoir tenté de répondre à cette question, vous continuiez à y réfléchir les jours qui suivent. Vous allez peut-être continuer à décortiquer ce qui vous lie à vos objets, en creusant de plus en plus loin la cause de votre encombrement. Mettons que vous réalisiez que vous achetez beaucoup, pour quelle raison le faites-vous? une fois cette raison identifiée, y-a-t il une raison encore plus profonde derrière? N’hésitez surtout pas à revenir à cette page et à continuer de développer la réponse à cette question, et aux autres.

Quels sont mes freins?

Si vous avez décidez de suivre ce programme, c’est que vous avez envie de simplifier votre quotidien. Vous sentez sans doute qu’un bon désencombrement vous ferez du bien. Vous avez peut-être l’intuition qu’un mode de vie plus minimaliste pourrait être une partie de la solution… Vos lectures sur le sujet vous ont donné envie de vous pencher sur la question. Mais alors, pourquoi ne vous y êtes vous pas encore mis(e)? Qu’est-ce qui vous a retenu jusqu’ici? 

Il est temps de répondre à cette question dans votre carnet. Ces freins peuvent être multiples, entre la culpabilité d’avoir gaché de l’argent, ou de se séparer de cadeaux reçus, le manque de temps, l’épuisement face à l’ampleur de la tache… Essayez d’être à l’écoute de vous-même pour identifier ces freins. Prendre conscience de ceux-ci vous permettra de mieux les dépasser, pour réussir enfin à désencombrer votre intérieur.

Quel est mon but? Pourquoi je veux désencombrer?

Passons maintenant à davantage de positif, après avoir fait ce premier état des lieux. Car si ces premières questions vous faisaient revenir sur des ressentis plutôt négatifs, il va être maintenant temps de se motiver. Là encore, et cette fois sur une nouvelle page de carnet, posons-nous ces questions: Quel est mon but avec ce programme? Pourquoi je veux désencombrer? Car désencombrer pour désencombrer n’aurait aucun sens ni aucun intêret. Si j’ai envie de le faire, j’ai sûrement une bonne raison!

Normalement avec le travail de réflexion que nous avons fait juste avant, votre objectif devrait vous apparaitre plus clairement. Il peut prendre différentes formes, toutes aussi valables les unes que les autres. On peut souhaiter désencombrer son intérieur pour réduire son stress grace à un environnement mieux rangé et épuré. Une réduction de la charge mentale liée à l’entretien de sa maison peut aussi être votre motivation principale. On peut vouloir changer son rapport aux objets et à la consommation pour sortir de l’endettement et reprendre le contrôle sur ses finances, ou pour aligner sa façon de posséder les choses avec ses valeurs écologiques.

Essayez de développer cette réflexion. Cette fois encore, creusez davantage en interrogeant plus loin cette motivation apparue initialement. Mettons que je veuille un intérieur épuré. Oui, mais pourquoi? Pour l’esthétique de la chose, pour ressembler à untel ou untel? pour pouvoir m’y relaxer…. Oui mais pourquoi??? Et ainsi de suite. Vous irez ainsi au fond des choses, et cela vous permettra ensuite d’avancer dans le programme en sachant pourquoi vous le faites.

Programme désencombrement trouver sa motivation

Comment j’aimerais me sentir chez moi?

Enfin nous allons encore nous poser une dernière question aujourd’hui. Qu’est-ce que vous aimeriez ressentir quand vous êtes chez vous? Ou bien même, au moment où vous rentreriez dans votre habitation?

Pour cette question, on pourrait presque dire qu’il s’agit de vous imaginer dans votre intérieur idéal. Projetez vous. Votre intérieur est désencombré. Vos placards sont parfaitements rangés, avec de l’espace entre les objets qu’ils contiennent. Votre maison contient uniquement les objets qui vous sont utiles, que vous aimez vraiment, bref qui ont vraie valeur ajoutée dans votre vie. Comment vous sentiriez-vous?

Toute cette réflexion a dû vous permettre de vraiment identifier votre motivation profonde, et votre objectif avec ce porgramme. Et ce sentiment que vous aimeriez ressentir chez vous, ce sera notre objectif pour la partie désencombrement physique.

Et pendant cette année, peut-être qu’à un moment ou un autre, vous ressentirez une baisse de motivation. Que ce soit lié à un moment de fatigue, de découragement ou de stress, ce programme pourrait passer au second plan, voire même aux dixième plan tant nous devons parfois jongler avec tant de choses. Peut-etre aussi que vous vous sentirez seul(e) à un moment ou un autre.

Dans ce cas, vous pourrez revenir à cette page et relire ce que vous avez écrit pour ces deux dernières questions. Et la motivation devrait revenir. Oui, c’est pour cela que je me suis lancée dans cette aventure, et oui, ca vaut le coup de s’accrocher! Oui nous allons y arriver tous ensemble! Et oui, je vais accéder à ce mieux-être que j’ai réussi à identifier comme mon objectif! Cette page vous servira de phare, de vision pour rester motivée. Vous pouvez même y mettre un petit onglet pour pouvoir la retrouver rapidement à chaque fois que cela sera nécessaire.

C’est dans ce but que je vous propose de noter tout cela dans un seul est même carnet. Il est aussi fort possible qu’une semaine ne soit pas assez pour mener à bien cette réflexion, alors n’hésitez pas à revenir à ces pages, autant de fois que nécessaire. Votre carnet vous attendra pour y ajouter vos nouvelles impressions.

programme desencombrement minimalisme

 

Vous êtes venus à bout de ce premier article.  Bravo! C’était un peu long mais il était important de bien situer les choses. Je vous rassure les suivants seront plus courts et rapides à lire. On se retrouve dès vendredi pour poursuivre cet exercice de réflexion et repenser sa maison. En attendant vous pouvez partager vos impressions sur ce démarrage ici en commentaire, ou bien sur le groupe Facebook créé spécifiquement pour ce programme. Dans celui-ci vous retrouverez près de 400 participant(e)s  du programme, prêt(e)s à se soutenir mutuellement.

Vous pouvez aussi me rejoindre sur Instagram ou facebook sur la page Facebook Simplement Emm. Et si vous pensez que ce programme peut être utile à d’autres personnes, vous pouvez inviter vos proches à participer, en parler autour de vous ou sur les réseaux sociaux. Je vous en serai très reconnaissante.

 

 

30 Replies to “Semaine 1 – Définir ses objectifs et trouver sa motivation

  1. Merci pour ce challenge, j’ai déjà désencombré ma maison, bien vidé mais il y a encore à faire et ma maman vient de décéder et j’ai sa maison entière à vider sans remplir la mienne pour autant ! Alors le programme tmbe très bien…

    1. Je vous souhaite beaucoup de courage pour cette épreuve. J’ai l’impression que vous avez déjà le bon état d’esprit pour ne pas trop vous encombrer.

  2. Merci pour ce 1er chapitre de ma nouvelle vie. U long cheminement va se faire mais je vais aller au bout. Très intéressant cette rétrospective afin d aller au cœur du problème

  3. J’ai hâte de m’y mettre, avec déjà certaines réponses bien claires dans mon esprit ! Je veux vraiment prendre le temps de mettre ça sur papier calmement, donc j’attendrai un moment calme avant de m’y lancer. Merci pour ce beau travail !

    1. J’imagine que tu avais déjà réfléchi a cela depuis un moment. Le fait de mettre vraiment des mots sur nos impressions ca aide souvent (en tout cas c’est le cas pour moi)

  4. Lors de ce 1er exercice, j’ai pu avoir l’une ou l’autre prise de conscience plus profonde sur pourquoi j’en suis arrivée là.
    Merci pour votre générosité.

  5. Première étape franchie, je suis plus que jamais motivée pour entrer dans l’ère du minimalisme !
    Merci mille fois pour le partage de ce programme qui est très enthousiasmant. Il tombe à pic avec mes besoins de simplicité et de clarification de mon intérieur qui est très grand et en capacité d’accueillir beaucoup trop d’objets inutiles qui encombrent l’espace et l’esprit. C’est parti pour 52 semaines de partage !

  6. Hum! Merci pour cette aide. J’espère tenir jusqu’au bout. Je désespère d’avoir autant de choses encore malgré beaucoup de débarras. J’ai pris les photos de vraiment tout chaque parcelle, chaque tiroir, armoire même le frigo. Je me repasse les photos afin de vraiment cerner mon problème. Je sais que j’ai beaucoup d’insécurité et cela nuit a mon élagage, je procrastine aussi vraiment trop. Je rempli des pages de mon carnet pour cette première semaine de ma nouvelle aventure de désencombrement.

  7. J’adore ce style de défis bon je ne pense pas attendre les 52 semaines j’ai 20 jours pour déménager et trop peu de cartons pour moi le desemcombrement et libérateur et je le fais 2 fois par ans .
    Bon courage à tous . Le résultat es tellement satisfaisant..

  8. Je fais des tri environ une fois par an, mais j’ai une pièce qui me fait toujours honte, c’est ma buanderie je la vide à chaque petite vacances, la tri, la lave, la range, néanmoins 10jours plus tard c’est le bordel. Bref cela va sûrement m’aider. Merci

  9. Merci pour ce programme ! Cela va énormément m’aider car je me sens seule pour ce qui est rangement organisation. Petit à petit j’ai pris une habitude dans mes gestes et depuis 2 ans je fait beaucoup plus attention à ma consommation et je suis dans l’action ZD. Alors continuons… Donc je me lance ce défis je vous suivre et désencombrer ma maison. Bonne journée

  10. Super article! Ce n’est pas le moment pour moi cette année de désencombrer et je n’en ressens pas vraiment le besoin actuellement, mais je garde ce challenge en tête pour plus tard. Les questionnements de cet article sont tops!! Bravo 🙂

  11. Première étape réalisée !
    C’est perturbant car je réalise plusieurs cheminements en même temps et tous se regroupe vers un même objectif : une vie plus slow et minimaliste loin de cette société effrénée de consommation !
    Hâte de poursuivre challenge afin de me libérer de cette dépendance aux objets et me libéré de cette éternelle envie de nouveauté influée par instagram (Pour ma mart)

    1. Bravo!! Les valeurs s’alignent petit a petit avec l’envie de moins, de durable, de ralentir… Quant a cette envie de nouveauté, c’est déjà une grande étape d’avoir pu en identifier l’origine.

  12. Merci Emmanuelle pour ce challenge qui tombe bien…même si depuis des années je tente de désencombrer ma maison….même si j’ai lu beaucoup de livres ou d’articles, même si mon esprit tends depuis longtemps vers le minimalisme…même si j’arrive à donner quand je sais que cela sera utile à une autre personne…j’ai un cerveau de creative…..et par ce côté là j’accumule les « ça pourra me servir « ….c’est une partie du problème en plus de mon attachement à certains objets . Depuis le premier janvier 2022 je note sur mon cahier ( oui j’avais recommencé un cahier pour noter mes objectifs) mais la case ou je pensais mettre le nombre d’objets éliminés de mon habitation…et elle est grande..est toujours à zéro….donc oui ce challenge me redonne de la motivation…J’ai commencé un nouveau cahier pour cela et je viens de noter mes réponses aux questions…je reviendrai certainement remplir à nouveau les lignes…
    Ce challenge va certainement m’aider .
    Merci pour ce travail et pour ce partage..

    1. J’espere qu’on arrivera ensemble a reussir a decoincer ce decompte et surtout a venir a bout de ces au cas où. (Un indice: un article sera consacré a ces objets dès la semaine prochaine )

  13. Bonjour Emmanuelle et merci pour ce programme qui est un déclic pour moi. J’apprécie le fait que ce soit sur un temps long et je suis ultra motivée. J’étais dans les starting-blocks pour désencombrer tout de suite, mais je comprends l’importance des questionnements de la première semaine… C’est parti !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.