Ca y est l’étape tant attendue par beaucoup d’entre vous est enfin arrivée. Mais cette fois encore, pour que le désencombrement soit efficace on va d’abord prendre le temps de réfléchir un peu. La première étape consistera tout d’abord à analyser sa garde-robe.

Comprendre ses besoins

En utilisant note carnet, nous allons nous interroger sur nos activités en journée. De quoi nos jours sont-ils faits? Cela nous sera utile pour réorganiser notre garde-robe afin qu’elle corresponde vraiment à nos besoins.

Pour ceci, dans votre carnet, inscrivez vos principales activités et leur fréquence dans la semaine, et le type de tenue qui leur convient. Ainsi, on pourra trouver par exemple:

  • Travail au bureau – tenue habillée
  • Télétravail – tenue relax ou habillée (selon que vous allumez la caméra ^^ )
  • Journée avec les enfants – tenue casual
  • Sport – tenue de sport
  • Activités salissantes: jardinage, bricolage… – tenue pas fragile

Quantifier ces besoins

Maintenant que vous avez listé toutes ces activités, essayez de noter la quantité de temps consacrée à chacune. En ce qui me concerne j’ai choisi d’illustrer cela avec un diagramme circulaire dont j’aime le côté visuel. Inutile de sortir vos outils de géométrie pour que ce soit parfaitement proportionnel. Ce qui est important c’est de visualiser pour chaque type de tenue, la proportion de temps que vous les portez.

Vous l’avez surement compris, le but de cet exercice est de prendre conscience de vos besoins réels en matière de vêtements. Et vous allez peut-être (ou pas) réaliser que votre garde-robe n’est pas adaptée à votre vie quotidienne réelle. Là où votre moi fantasmé serait toujours bien habillé, chic etc, votre moi réel lui, passe peut-être la plupart de son temps dans un jean?

Le résultat de ce petit exercice nous servira de boussole lors du désencombrement de notre garde-robe.

Analyser ses besoins

Identifier ses tenues préférées

L’étape suivante et de penser à ce que vous aimez porter. Dans votre garde-robe il y a surement des tenues-type que vous portez de façon récurrente. Peut-être même qu’on pourrait considérer cela comme votre uniforme? Prenez vraiment en compte votre ressenti, les tenues dans lesquelles vous vous sentez bien, celles où vous vous sentez vous-même (pas déguisé).

J’ai ainsi listé pour chaque type de tenue, les combinaisons que j’aime porter encore et encore. Je vous invite à être assez précis à ce stade, en tout cas bien plus que moi. J’avais juste indiqué le type de vêtement mais j’aurais du indiquer plus précisément quel jean exactement (la coupe/couleur), ou quel type de robe (longue/courte/type de tissu…). Vous pouvez aussi noter les couleurs que vous aimez porter. Quelles sont celles dont vous avez l’impression qu’elles vous mettent en valeur? ou bien qu’elles vous rendent heureux quand vous les portez?

Connaitre son style

Certains prônent de parcourir des magazines, des boutiques, ou des sites de type Pinterest pour chercher son style. Personnellement je vous déconseille de faire cela tant que vous n’avez pas déjà identifié ce dans quoi vous vous sentez bien.

En effet, si de voir cette multitude de vêtements sans savoir ce qu’on aime, on sera tenté d’acheter des choses, de se lancer dans un nouveau style, sans même savoir si on s’y sentira bien. On peut trouver quelque chose joli sur une photo Pinterest. Mais est-ce que cela me plaira une fois sur moi… ? Rien n’est moins sur…

Par contre une fois vos basiques, vos couleurs, vos coupes favorites identifiées, vous pouvez éventuellement chercher l’inspiration sur ces réseaux. Par exemple j’ai un jean écru large que j’aime porter. Je peux faire une recherche sur Pinterest bien ciblée telle que ‘outfit wide legs white jeans’. Une multitude de tenues apparaitront avec ce vêtement que je possede déjà et que j’aime porter. Et dans toutes ces tenues, il y en aura avec des tops, pulls, ou chaussures proches de certains que je possède dejà. Voici donc de nouvelles idées d’association avec mes vêtements que je pourrai tester dans les jours qui viennent!

Identifier ses tenues préférées
Identifier ses tenues préférées

Les périodes de transition

Dans la vie, il y a des moments où notre corps et notre rapport à celui-ci change, pour de multiples raisons. Cela peut aller d’une grossesse (qu’elle soit menée a terme ou non), une période d’allaitement, une prise ou une perte de poids plus ou moins importante, un événement de vie quel qu’il soit ou tout simplement les années qui passent et nous changent…

Si le changement est temporaire, il faudra bien garder à l’esprit l’après. Los du tri, il vous sera nécessaire de conserver des vêtements pour le moment où vous aurez retrouvé votre poids ou votre silhouette.

Mais si le changement s’incrit dans du plus long terme, il faudra avoir le courage de renoncer au moi du passé. Il est temps d’embrasser pleinement la personne que vous êtes devenue aujourd’hui. Votre vie vous a amené(e) à ce jour, au point présent, et a fait de vous ce que vous êtes aujourd’hui. C’est sur cette personne que nous allons nous concentrer pour qu’elle se sente bien maintenant.

Et si c’est difficile, pour de multiples raisons toutes valides, dites vous qu’aujourd’hui est un point de départ pour apprivoiser à nouveau sa silhouette. Le programme vous aidera à avancer sur beaucoup d’autres points. Et j’espère sincèrement que cela vous permettra de cheminer vers l’acceptation de soi, tout en travaillant sur un mieux-être (physique et mental).

Avec tous ces changements temporaires ou plus permanents, on peut se sentir un peu perdu(e). Il se peut que vous ayez le sentiment que rien ne vous va. Ou que vous ne vous sentiez bien dans aucun vêtement. Parfois, on ne sait même plus ce que l’on aime, on ne sait plus dans quels vêtements on se sent bien.

Réapprivoiser son style?

Dans ce cas, une idée pourrait être d’aller faire les boutiques. Mais vous vous en doutez, je ne vais pas vous envoyer en mission pour acheter des choses. Allez-y seule et sans argent, ce point est important!

Vous vous contenterez d’essayer des tenues de différents style et d’essayer d’être attentif à votre ressenti. C’est pour cela qu’il faut y aller seule, afin de ne vous fier qu’à votre ressenti et à lui seule. Ne vous laissez pas influencer par ce que pourraient vous dire un proche, ou un employé de la boutique. Laissez vous tenter lors des essayage et n’ayez pas peur de vous montrer audacieux.se et essayer des choses très colorées, aux coupes originales, etc.

Si vous ne savez pas vraiment ce que vous ressentez, essayez mquelque chose que vous ne trouvez pas beau. Soyez à l’écoute de ce ressenti plutot négatif dans cette tenue. Cela pourra faire une base pour mieux identifier au contraire un sentiment plus positif. Et notez (mentalement ou par ecrit) les choses dans lesquelles vous vous sentez le mieux, les couleurs, les coupes, les types de vêtements…

Une fois de retour chez vous, vous pourrez essayer de retrouver dans votre garde-robe des vêtements proches de ceux qui vous ont plu lors de votre mission essayage. Et lorsque nous auront fini la phase de tri, et que vous aurez peut-être vendu quelques pièces, vous pourrez vous offrir un ou deux vêtements feel-good que vous avez identifié.

 

 

Vous voilà maintenant armé(e) pour commencer le tri à proprement parler la semaine prochaine. Ce tri sera éclairé par ces nouvelles connaissances sur notre propre style, nos vrais goûts. J’espère que vous êtes aussi impatient(e) que moi.

Si jamais vous découvrez le programme 52 semaines pour désencombrer sa maison et se simplifier la vie par cet article, retrouvez-le dans son intégralité ici, et rejoignez-nous. Il n’est jamais trop tard, Il vous suffit de commencer par la première semaine. Ce programme entièrement gratuit et sans publicité vous permettra tout au long de l’année d’alléger votre quotidien.
Vous pouvez aussi me rejoindre sur Instagram ou Facebook.

 

2 Replies to “Semaine 10 – Analyser sa garde-robe

  1. Bonjour, et merci pour cet article: moi qui me pose peu de questions sur ma garde robe, j’ai failli mettre cet exrcice de côté, mais mon syndrome de la bonne éleve m’a rattrappé. J’y ai donc consacré un peu de temps, et les conclusions m’ont étonnées: je passe le plus clair de mon temps en jean (parce qu’il est confortable, pratique et customisable à souhait selon les occasions): il est temps que j’arrête d’économiser sur ce vêtement et que je ne m’impose plus d’avoir des robes dans mon dressing ! Autre aspect qui semble une évidence, mais qui ne m’était jamais venu à l’esprit: je passe un tiers de ma vie en pyjama: il est temps que j’investisse dans un pyjama confortable ET joli!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.