Après l’analyse menée la semaine dernière, il est enfin temps de désencombrer notre garde-robe. Nous allons faire cela sur deux semaines, pour que cela ne soit pas trop intense. Ainsi les plus occupé(e)s d’entre nous pourront quand même suivre le rythme. L’article est sans doute un peu long, car j’ai vraiment voulu couvrir le sujet dans son ensemble, j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur.

Les catégories à trier

Nous arrivons à la fin de l’hiver. Ces moments de changement de saison sont les moments parfaits pour faire un bon tri, particulièrement pour les affaires propres à l’automne/hiver. Mais nous allons quand même jeter aussi un coup d’oeil aux vêtements d’été, en ayant à l’esprit la fréquence à laquelle vous les avez portez au printemps et été de l’an dernier. Et ne vous inquietez pas, nous y reviendrons après l’été.

Cette semaine nous allons nous concentrer sur les catégories suivantes:

  • Pantalons
  • Shorts
  • Jupes
  • Hauts (blouses, T-shirt, chemises)
  • Pulls et cardigans
  • Robes et combinaisons

Nous garderons le reste (manteaux, chaussures, accessoires, pyjamas, sous-vêtements et vêtements de sport) pour la semaine prochaine.

Un tri par étape

Pour désencombrer notre garde-robe nous allons procéder par étapes, comme plusieurs couches d’oignon à enlever petit à petit. Cela nous permettra petit à petit, étape par étape, d’affiner le contenu de notre garde-robe.

En effet on ne va pas utiliser directement le procédé de Marie Kondo, à se demander quels vêtements nous font ressentir de la joie. On va essayer de se donner des critères plus objectifs pour identifier les vêtements à conserver. Je vous recommande donc de faire une catégorie après l’autre. Et pour les vêtements d’une catégorie, prenez ensuite bien le temps de déterminer à quel groupe de vêtements (définis ci-dessous) il appartient.

Si vous faites l’étape de cette semaine en plusieurs session, consacrez-vous à une catégorie de vêtement ou deux  à chaque mini session.

Quelle quantité garder?

Je ne vais pas vous imposer un nombre de vêtements à conserver. Chacun ayant des besoins différents, le nombre adapté pour moi, ne sera pas le même pour vous. En plus, selon que vous êtes déjà adepte du minimalisme, ou bien au tout début du parcours, vous n’aurez sans doute pas la même quantité de vêtements à garder. Ayez seulement à l’esprit au cours de ce tri, vos besoins tels que définis la semaine dernière.

Mais pensez aussi votre fréquence de lavage des vêtements. Si vous vivez seul(e) et ne faites qu’une lessive tous les 15 jours, il sera nécessaire d’avoir assez de pièces pour tenir ces 15 jours. Il n’est pas question de se rajouter des contraintes en étant tellement juste au niveau des quantités conservées que vous n’ayez plus aucune marge de manoeuvre au niveau des lessives.

Vider sa garde-robe

On commence comme d’habitude par sortir de sa garde robe tous les vêtements des catégories pré-citées. Puis disposez-les sur une surface plane, votre lit ou au sol. Pensez à récupérer les vêtements pouvant se trouver dans d’autres pièces. Quant à ceux qui sont en train de sécher, ou au linge sale, vous pouvez aussi y faire un tour lorsque vous trier la catégorie en question. Mais pas trop d’inquiétude si vous ne le faites pas à ce moment-là. Puisqu’ils sont au lavage ou séchage, c’est qu’ils ont été portés.

Comme d’habitude pensez à profiter de ce moment pour nettoyer votre garde-robe en passant un coup de chiffon, en aspirant le fond de vos tiroirs… Ensuite catégorie par catégorie, on va regarder chaque vêtement pour décider de son destin.

les vêtements disposés par catégories, prêts à être triés

Les vêtements à jeter/recycler

On va commencer par retirer les vêtements qui n’ont plus rien à y faire car ils ne sont plus portables. Certains vêtement ont été beaucoup aimés, et portés mais il arrive un moment où il faut s’en séparer. Ils peuvent être troués et non réparables, tachés malgré les lavages, conserver une mauvaise odeur également malgré le lavage.

Parfois on continue à porter ces vêtements à la maison, malgré le fait que nous aurions honte d’être vu en les portant. Faites-vous le cadeau de retirer ces vêtements de votre garde-robe. Vous méritez de porter des vêtements en bon état dans lesquels vous vous sentez bien, mais aussi à votre avantage.

Les vêtements aimés

Pour ceux-là la décision est simple. On sait généralement identifier immédiatement les pièces qu’on adore. Ce sont celles qu’on porte encore et encore avec plaisir. On se sent soi-même dedans. Cela peut-être parce que la coupe nous plait, la couleur, parce qu’elle correspond vraiment à notre caractère, notre style. Evidemment, celles-ci nous les remettons dans notre garde-robe.

Et ne rangez seulement celles qui vous vont maintenant aujourd’hui! Saisissez aussi l’occasion d’apporter les vêtements que vous aimez mais qui ont besoin d’une réparation dans un atelier de retouche, ou faites le rapidement!

A gauche, la pile de vêtements à retoucher, à droite ceux, défraichis, que je veux tenter de blanchir pour les porter encore

Les vêtements un peu trop juste/trop grand

Ceux qui sont légèrement trop justes ou trop grands, ne devraient pas être melés à ceux qui vous vont. Car à chaque fois que vous ouvrez votre armoire, ils vous font vous sentir trop ci ou pas assez cela, ils vous mettent la pression pour rentrer dedans, ou vous stressent d’à nouveau grossir et de devoir les remettre…

Si vous les adorez, avez envie de les mettre et pensez de façon réaliste rentrer dedans dans peu de temps, rangez les soigneusement dans une boite ou un sac, et placez le à part. Vous serez heureux.se de les retrouver bientôt.

Si ce sont des vêtements devenus trop grands suite à une perte de poids (souhaitée), je vous invite à ne pas les garder tel quels. Quand il s’agit de vêtements que vous aimez vraiment beaucoup, alors faites-les retoucher pour pouvoir continuer à les porter. Si vous ne les aimez pas plus que cela, peut-être pouvez vous les laisser partir, ils appartenaient à votre moi passé. Tournez-vous vers l’avenir pas le passé.

Et en cas de grossesse? Que faire de tous nos vêtements habituels dans lesquels nous ne rentrons plus pour le moment? Comme je le disais, il est important de n’avoir devant vous le matin au moment de vous habiller, que des vêtements que vous pouvez porter. Je vous recommande donc de séparer les vêtements qui vous vont, de ceux qui ne vous vont pas pour l’instant. Cela peut-être en les rangeant ailleurs. Mais on peut aussi simplement au fond du tiroir ce qui ne vont pas, ou bien sur le coté gauche… Ils peuvent donc rester dans la garde-robe, mais de façon séparée.

Les vêtements sentimentaux

Certains vêtements sont à eux-mêmes de vrais souvenirs. Ils nous rappellent un événement particulier, une période de notre vie, ou une personne qui nous est chère. Pour ceux-ci, s’ils font aussi partie de la catégories des vêtements qu’on aime porter, c’est fantastique! Vous avez alors la possibilité de vous remémorer ce souvenir à chaque fois que vous portez ce vêtements. Si par contre vous ne les portez pas différentes options s’offrent à vous:

  • Les transformer: vous pourriez peut-être les transformer pour pouvoir vraiment les porter? N’hesitez pas à demander conseil à un vrai couturier qui pourra vous donner des idées, une robe pouvant être transformée en top, ou en foulard. On peut aussi teindre la pièce pour par exemple changer une robe de mariée et robe de soirée.
  • Les exposer: ces vêtements vous apportent de la joie lorsque vous les voyez, alors arrangez vous pour les voir régulièrement. Peut-être pourriez vous les disposer de telle façon que votre regard se posera dessus chaque jour. Cela peut être dans votre armoire (sur l’intérieur de la porte), sur un mannequin couture pour carrément en faire un élément central de votre décoration, ou bien en exposant le motif d’un T-shirt dans un cadre… Soyez créatifs!
  • Leur offrir une seconde vie: Ces vêtements ont fait votre bonheur, peut-être pourraient-ils semer à nouveau la joie pour quelqu’un d’autre? Certains prennent même une photo de l’objet avant de s’en séparer pour en garder une petite trace. Si cela vous semble impensable, je vous invite vraiment à lire cet article rédigé il y a 7 ans, juste après avoir vendu ma robe de mariée. Ce fut un événement qui m’a apporté beaucoup de bonheur et qui m’emeut toujours autant. J’avais à nouveau les yeux tout brillants en le relisant. N’oubliez pas que vos souvenirs sont dans votre coeur, dans votre âme et font ce que vous êtes, ils ne sont pas dans les objets.

Les vêtements peut-être

Pour certains vêtements c’est moins clair. On les aime bien, et pourtant on ne les porte pas vraiment, parfois sans même savoir pourquoi. Peut-être qu’on a du mal à les assortir, ou qu’on aime leur couleur, mais la coupe n’est pas parfaite pour nous…

Bref, si vous hésitez, je vous invite à regarder le diagramme préparé la semaine dernière. Puis regardez ce que vous avez déjà remis dans votre armoire. Avez vous assez de xx pour les xx% de temps où vous portez ce genre de vêtement? Si c’est le cas ne serait-il pas agréable de n’avoir dans votre armoire que vos vêtements préférés? Car soyons réaliste, si vous avez assez de vêtements aimés, pourquoi iriez-vous vers ceux-ci, qui ne vous plaisent qu’à moitié? Peut-être pourriez vous envisager de vous en séparer?

Je comprends votre résistance, alors si c’est le cas, rangez les dans un carton pendant toute une saison où vous seriez censé(e) les mettre. Si vous n’y avez pas touché une seule fois, vous pourrez alors vous en séparer sans hésitation.

A gauche un vêtement à jeter, à droite ceux à vendre ou donner

Les vêtements en sursis

Si au contraire vous n’avez pas assez de xx pour les xx% du temps où vous portez ce genre de vêtements, alors conservez suffisamment de ces vêtements pour ne pas vous retrouver en difficulté par manque.

Et je vous invite même à porter vraiment chacun de ces vêtements. Je vous garantis qu’après toute une journée passée dans ce pull ou ce pantalon, vous saurez enfin si oui ou non vous l’appreciez, et si oui ou non vous aurez envie de le remettre. Au cours de cette période de test, faites attention qu’ils ne se retrouvent pas mêlés aux vêtements que vous adorez. Et lorsque vous les portez, assurez-vous de n’en porter qu’un à la fois, avec des pièces que vous adorez. Ainsi votre ressenti sera vraiment lié à cette pièce, et vous ne serez pas indécis sur la tenue, ne sachant pas quel est le morceau qui ‘cloche’.

Et petit à petit, soit ces vêtements rejoindront les vêtements que vous aimez, ou bien vous pourrez essayer de les remplacer. Pour ce faire, assurez-vous vraiment que les pièces convoitées correspondent à vos besoins et vos goûts. Si possible, considérez plutôt l’achat en magasin (de deuxième main ou pas), pour être sur(e) de pouvoir essayer le vêtement. Vous aurez ainsi plus de chance de trouver quelque chose qui vous va vraiment, et vous plait quand vous le portez. Si vous achetez en ligne, forcez vous à renvoyer aussitôt tout vêtement commandé qui ne vous satisfait pas à 100%.

Les vêtements non portés à donner/vendre

Repérez enfin les vêtements que vous ne portez pas du tout. Ce sera plutôt facile pour les vêtements typiques de l’hiver. L’hiver touche à sa fin, et pourtant vous n’avez pas porté certains de vos vêtements d’hiver? Posez-vous la question du pourquoi. Les raisons peuvent être multiples, passons-les en revue ensemble:

  • Ils ne sont plus à la bonne taille
  • Vous n’en aimez pas la couleur
  • La coupe ne vous convient pas
  • Vous ne vous sentez tout simplement pas bien dedans.

Pour tous ces vêtements que vous ne mettez pas, peut-être est-il temps de leur donner une deuxième vie? Vous pouvez selon votre choix les vendre ou bien les donner. Si vous décidez de les vendre, fixez-vous une limite de temps au delà de laquelle il sera temps d’envisager de les donner.

 

 

Et voilà, vous êtes maintenant armé(e)s pour faire un vrai tri dans votre garde-robe. N’hésitez pas à me faire part de vos impressions pendant ce tri. Passez une belle semaine et bon tri à tous. Et la semaine prochaine on continuera à désencombrer notre garde-robe.

Si cet article et plus généralement ce proramme vous est utile, pensez à partager avec vos proches ou sur vos réseaux sociaux. Et si jamais vous découvrez maintenant le programme 52 semaines pour désencombrer sa maison et se simplifier la vie par cet article, retrouvez-le dans son intégralité ici, et rejoignez nous. Ce programme entièrement gratuit et sans publicité vous permettra tout au long de l’année d’alléger votre quotidien.
Vous pouvez aussi me rejoindre sur Instagram ou Facebook.

 

5 Replies to “Semaine 11 – Désencombrer notre garde-robe 1/2

  1. Toujours aussi agréable et motivant de lire vos articles. J’avais déjà entamé un désencombrement de ma garde robe il y a quelques mois, et j’avoue que j’ai un peu de mal à m’y remettre car je trouve que c’est une catégorie difficile à désencombrer. Mais les pistes que vous proposee sont très intéressantes, alors je vais tenter de refaire l’exercice. Comme je reprends le travail sur site à 50%, mes besoins vont changer, je vais donc essayer de prendre ça en compte.
    Merci encore pour ce programme.

    1. Merci à toi pour tes mots si gentils! Effectivement si ton temps de travail evolue, il faut prendre cela en compte pour évaluer quelle quantité de quel type de vêtement tu as besoin. Bon courage!!

  2. Depuis que j’ai vu le reportage sur les décharges de vêtements à ciel ouvert, j’ai vraiment du mal à les déposer à la bulle en me disant que c’est probablement l’endroit où ils vont échouer. Du coup, j’ai plein de sacs et caisses déjà triés qui trainent à la maison. Je cherche des pistes pour les déposer là où ils seront revalorisés.

    1. Je donne régulièrement sur un groupe de don Facebook, (ou on peut aussi mettre des choses gratuites sur les sites comme le bon coin etc). Comme ca les gens voient les photos et prennent des choses qui les interessent vraiment. C’est peut-etre une solution?

      1. Ce sont souvent des vêtements des enfants qui sont tâchés ou troués, sans autre réelle alternative que le recyclage.
        Et quand je vois où atterrissent les vêtements qu’on pense y mettre, je ne sais plus quoi faire avec.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.