La semaine dernière nous avons déjà bien avancé dans le tri de notre garde-robe. Cette semaine nous allons finir de désencombrer notre gade-robe en nous attaquant aux dernières catégories restantes.

Les catégories à trier

Normalement si vous avez fait l’étape de la semaine dernière il devrait vous rester les catégories suivantes à trier cette semaine:

  • Les manteaux
  • Les chaussures
  • Les vêtements de sport
  • Les sous-vêtements
  • Les pyjamas, tenues d’intérieur
  • Les accessoires
  • Les bijoux
  • Les sacs à main

Je sais que certain(e)s d’entre vous ont pris de l’avance. Certaines personnes ont ainsi déjà trié et désencombré certaines des catégories proposées pour la semaine. Si c’est votre cas, vous pouvez finir les dernières catégories restantes tranquillement. Et vous pourriez aussi revisiter celles que vous avez déjà faites. Qui sait, vous pourriez trouver de nouvelles choses à désencombrer. Si vous avez déjà tout trié, profitez de cette semaine pour essayer d’évacuer au maximum les vêtements triés et autres objets issus des précédentes étapes.

Les manteaux

Demandez-vous quels sont vos besoins en matière de manteaux. Dans l’idéal, il vous faudrait en effet posséder suffisamment pour couvrir vos activités et ce en toute saison. En effet selon votre lieu d’habitation, il peut y avoir des saisons plus ou moins marquées. Les besoins seront donc différents. Je pense notamment à toutes les personnes qui participent au programme depuis le Canada.

Arrivant en fin de saison, c’est le moment de voir si vraiment vous avez porté les vestes d’hiver. Si ce n’est pas le cas, pensez-vous utile de les conserver?

Les chaussures et sacs à main

Pour ces catégories, je vous invite à retourner voir l’analyse  proposée en semaine 10. La répartition de vos activités et leur fréquence devraient vous aider. Vos chaussures et vos sacs correspondent-ils à vos besoins? Est-ce que cela reflète votre rythme de vie? la fréquence de vos activités?

Vous pouvez profiter de ce tri pour voir si certaines chaussures ou certains sacs nécessitent un entretien. Des réparations ou un bon nettoyage sont-ils nécessaire avant de les ranger jusqu’à l’automne prochain, ou de les sortir pour la belle saison? Vous pourrez aussi les imperméabiliser si besoin.

Et sur la quantité, à nouveau, vous êtes la seule personne à savoir ce qui vous convient. Pour vous aider à choisir quelles pièces garder, et lesquelles désencombrer, vous pouvez vous demander à quelle fréquence vous les portez. Ou bien comment vous vous sentez dedans? Ouste les chaussures inconfortables! Correspondent-elles à votre style et à vos vêtements? Quel serait l’intérêt de garder de jolies chaussures si vous ne pouvez jamais les porter?

 

Le placard des chaussures en hors saison (le bazar…)
Le même placard après tri et rangement (le matériel d’entretien est rangé avec)

Les vêtements (et matériel) de sport

Il arrive parfois que, plein(e) de bonnes intentions on souhaite se lancer dans une pratique sportive. On acquiert alors des vêtements et du matériel. Mais il arrive qu’on laisse tomber assez rapidement et que tout cela ne serve finalement pas. Dans ce cas, cessez de culpabiliser en le voyant inutilisé dans le placard. Soit vous décidez de mettre des séances de sport dans votre emploi du tempsdès demain, soit laissez-les partir.

Pour savoir quelle quantité conserver, demandez vous à quelle fréquence vous faites vos séances de sport et vos lessives, pour conserver une quantité confortable sans avoir trop. Là encore, pensez au confort des tenues, et au fait qu’elles soient adaptées à votre pratique, et au climat si vous pratiquez en extérieur.

En ce qui me concerne, je fais 3 ou 4 séances de sport à la maison chaque semaine. Pour ceci, j’ai plusieurs T-shirt (que je change à chaque fois ou presque), mais deux bas me suffisent amplement, puisque je peux le porter plusieurs fois.

Les pyjamas et tenues d’intérieur

C’est une catégorie qu’on a souvent tendance à négliger car ces tenues ne sont pas destinées à être vues par d’autres personnes que celle de notre foyer. On y intègre même souvent des vêtements en fin de vie, qui ne sont plus portables à l’extérieur.

Pourtant quand on y pense, on passe un tiers de notre vie en pyjama ou tenue d’intérieur. Ceci n’est pas négligeable. Il est temps de considérer les pyjamas comme de vraies tenues. J’aime me sentir bien dans mon pyjama, ne pas en avoir « honte » si je dois ouvrir à quelqu’un arrivant à l’improviste. En plus je me rends compte que je suis plus énergique et plus active à la maison si je porte quelque chose qui me va bien, plutot qu’un vêtement sans forme. Pas vous?

Lorsque vous trierez cette catégorie, essayez de garder cela en tête. Si vous avez beaucoup de tenues d’intérieur, vous pourrez essayer de ne conserver que celles qui vous font vous sentir bien. Et si vous en avez peu, vous pourrez par la suite envisager de vous offrir un ou deux beaux pyjamas, une ou deux belles tenues d’intérieur? Qu’en pensez vous?

Pyjamas et tenues d’intérieur avant le tri
Pyjamas et tenues d’intérieur après tri

Les sous-vêtements

C’est aussi une catégorie qu’on a tendance à négliger et pourtant on sait tous.tes qu’il est tellement plus agréable de porter des sous-vêtements dans lesquels on se sent bien. Lors de ce tri, pensez à votre fréquence de lavage pour évaluer quelle est la juste quantité pour vous. Bien sur laissez vous une petite marge, pour le cas où vous auriez un retard dans vos lessives. Pas besoin de se rajouter de la pression suppléménetaire nous l’avons déjà dit.

Mais une fois cette quantité décidée, commencez votre tri, en retirant ce qui est très usé, et ce qui est inconfortable. Puis s’il vous reste encore trop de pièces, conservez uniquement vos pièces préférées, celles dans lesquelles vous vous sentez vraiment bien, à l’aise, et à votre avantage. Je pense aux coupes, aux tailles, aux matières et au couleurs.

Et si vous en avez peu voire trop peu, notez quels sont vos besoins, et essayez de vendre les autres pièces triées. Avec l’argent récolté, vous pourrez essayer de refaire votre stock avec des sous-vêtements neufs.

Les accessoires

Ils sont là pour agrémenter vos tenues, pour leur rajouter une petite touche en plus, tout en s’équipant pour la saison en cours.

Prévoyez donc de conserver suffisamment de pièces pour faire face aux différents climats des saisons de votre région selon leur fréquence. Un seul bonnet me suffit ici en Belgique, là où il en faudra peut-être trois au Québec, et zéro à l’île de la Réunion.

Je vous invite aussi à vraiment prêter attention à ce qui s’accorde avec les tenues de votre garde-robe. Inutile de conserver des choses qui ne s’accordent avec rien, aussi jolies soient-elles. De plus quand on a analysé et compris quelles sont les couleurs que nous aimons vraiment porter, on arrive à se contenter de seulement quelques couleurs qui se marient généralement bien ensemble.

Les bijoux

Là encore je vous invite à ne conserver que ce que vous aimez porter vraiment. En ce qui me concerne je ne porte que des bijoux en or ou plaqué or. Le bijoux en alliage de métaux ne conviennent pas à ma peau, et leur couleur change rapidement, laissant une trace verte sur ma peau… J’ai donc peu de bijoux mais de bonne qualité.

Avant (rangés dans une boîte à Bento inutilisée)

Peut-être que vous possédez aussi des bijoux ayant appartenu à certains membres de votre famille. Si c’est le cas et que vous les portez c’est fantastique, profitez-en pleinement.

Par contre si vous ne les portez pas du tout, peut-être serait il bon de les ranger ailleurs qu’au milieu de vos bijoux du quotidien? Vous pourriez les exposer carrément dans une vitrine, ou bien les ranger dans un petit coffret avec vos objets sentimentaux. Ainsi le matin au moment de vous préparer, vous n’auriez à choisir que parmi les bijoux que vous portez vraiment.

Pour ces bijoux de famille, vous pourriez aussi envisager de les faire transformer pour qu’ils vous plaisent davantage et que vous puissiez les porter. Voici quelques idées:

  • Modifier la taille en raccourcissant ou allongeant un bracelet, collier ou bague
  • Récupérant les pierrres d’un bijou pour les faire certir sur un autre bijou plus moderne ou qui vous plairait plus? Vous pourriez récupérer une pierre d’une bague et ainsi la faire transformer en pendentif.
  • Ou bien carrément faire fondre le métal des bijoux pour vous faire fabriquer par un joallier une seul joli bijou qui vous rappellera votre aieul quand vous le porterez?

Et pour les bijoux qui rappellent de mauvais souvenirs (un ancien compagnon par exemple), mais qu’on a tendance à conserver pour leur valeur marchande, je n’aurais qu’un conseil: débarassez-vous en maintenant! Vous n’avez pas besoin de ces ondes négatives. Et en les vendant au poids du métal, vous pourrez utiliser cet argent pour quelque chose de plus utile!

Après (rangés dans un bol japonais ancien, offert par une amie, on allie l’utile au sentimental pour en profiter chaque jour)

Prochain rendez-vous

On se donne rendez-vous un peu plus tard cette semaine pour quelques conseils concernant l’organisation de la garde-robe une fois le tri fait, et le rangement des vêtements. Et ensuite nous poursuivrons le désencombrement. Devinez notre prochaine étape 😉

Si cet article et plus généralement ce proramme vous est utile, pensez à partager avec vos proches ou sur vos réseaux sociaux.

Et si jamais vous découvrez maintenant le programme 52 semaines pour désencombrer sa maison et se simplifier la vie par cet article, retrouvez-le dans son intégralité ici, et rejoignez nous. Ce programme entièrement gratuit et sans publicité vous permettra tout au long de l’année d’alléger votre quotidien.
Vous pouvez aussi me rejoindre sur Instagram ou Facebook.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.