Et voilà, on y arrive enfin, au tri des livres. Je sais que cela va être un moment compliqué pour beaucoup d’entre vous, tant le livre a un statut spécial en comparaison avec d’autres objets. Pourtant tout ce savoir contenu, tout cet imaginaire posé sur papier mérite d’être vraiment lu, pluôt que d’être simplement conservé parce que ça fait bien d’avoir une bibliothèque bien remplie. Alors aujourd’hui on les trie!

Pour procéder au tri des livres, et comme on l’a fait depuis le début de ce programme, on va y aller progressivement. Nos vies sont déjà bien occupées alors prenons le temps de faire les choses à notre rythme, pour ne pas rajouter au stress quotidien. Personne n’a besoin de cela.

Les types de livres à trier cette semaine

Cette semaine nous allons procéder au tri des livres de l’imaginaire. J’entends par là:

  • les romans de tous genres
  • les bandes dessinées,  les manga et autres romans graphiques
  • les livres pour enfants

Nous poursuivrons la semaine prochaine avec tout ce qui est beaux livres, manuels divers et variés (dont les manuels pédagogiques pour vos enfants), et les magazines.

Nous parlerons ici aujourd’hui de tous les types de livres en même temps, sauf ceux pour enfants. En effet, nous allons les traiter de la même façon. Pour procéder, nous ferons comme d’habitude, en sortant tous les livres de ces catégories de leur rangement et en les réunissant au même endroit. Si vous manquez de temps procédez par type de livres: un jour les romans, un jour les mangas… Puis, décidons pour chaque livre (sans le feuilleter) de son sort. Commencez par mettre de côté ceux que vous n’avez pas encore lus que l’on traitera d’ici peu.

Les Livres particuliers

Nous avons tous un attachement particulier à certains livres. Il est des livres qui nous ont touchés d’une façon particulière, qui nous ont profondément émus ou bouleversés. D’autres nous ont transportés dans un univers imaginaire. Et on pourrait dire de certains qu’ils nous ont même transformés tant ils ont eu d’impact sur nous. Ils nous ont fait rire et/ou pleurer, rêver, réfléchir, ou tout à la fois.

Ces livres sont nos classiques, nous les lisons et les relirons encore et encore. D’ailleurs ces livres spéciaux, je suis persuadée que vous ressentez un certain bonheur rien qu’en les prenant dans vos mains. Ceux-ci, vous vous en doutez, ont toute leur place chez vous. Gardez-les, puisqu’ils vous apportent quelque chose.

Les passagers

D’autres livres traversent notre vie à un moment. On les a lus, une fois, et nous savons que nous ne les relirons plus. Cela peut-être pour diverses raisons. Parfois ce sont des romans que j’appelerai ‘de plage’. Des trucs pas prise de tête qui détendent, mais qui ne sont pas fantastiques (à nos yeux). Je pense par exemple à des romans policiers, ou d’amour. Une fois l’intrigue connue, le relire n’aurait plus vraiment de saveur.

Pour ceux-ci, pas de scrupule. On en finit de la culpabilité de se dire mais j’ai dépensé de l’argent pour ce livre, mais c’est untel qui me l’a donné, etc. Ce livre a atteint son objectif pour moi, j’ai été contente de l’avoir (de le recevoir ou de l’acheter), et j’ai pris plaisir à le lire. J’ai passé un moment agréable grâce à lui. Mais je sens que je ne le relirai pas alors autant m’en séparer pour que quelqu’un d’autre puisse également passer un moment agréable à le lire. En plus ce livre deviendra peut-être un de ses ouvrages spéciaux à lui.

Quelques livres dont nous separons cette fois

Ceux de la pile à lire

Certains livres nous appellent à un moment de notre vie. On passe dans une librairie et un titre accroche notre attention ou bien une couverture attire notre regard. D’autres livres entrent dans notre vie sans qu’on les ai demandés, reçus en cadeau ici ou là. Et tous ces livres peuvent s’accumuler dans une pile à lire. Il y en a même parfois qui finissent dans notre bibliothèque sans jamais avoir été lus alors même qu’on a fait la démarche de les acheter.

Pour ceux-ci passez les rapidement en revue. Dans le lot, il y en a peut-être quelques-uns que vous n’avez tout simplement pas ou plus envie de lire. Pas besoin de les conserver, ils ne feront que vous rappeler que vous ne les avez pas lus. Donnez-leur une seconde vie pour qu’ils puissent être lus.

Puis, pour les autres, laissez-vous une chance de les lire. Rassemblez-les et fixez-vous une date au delà de laquelle, s’ils ne sont toujours pas lus, vous pourrez en disposer. Et ceux qui auront été lus, seront soit conservés s’ils sont devenus des livres qui comptent pour vous, soit ils sortiront de la maison.

Impliquer les enfants dans le tri de leurs livres

Parlons maintenant des livres pour enfants. Bien souvent les enfants aiment lire et relire leurs livres un nombre infini de fois. D’ailleurs tous les parents pourront vous dire qu’ils ne peuvent plus voir tel ou tel livre en peinture tant ils l’ont lu a leur enfant des centaines de fois (Les contes de la ferme de chez Usborne pour moi ^^). Pour le tri de leurs livres, impliquons-les dans le processus.

Dès trois ou quatre ans, un enfant est capable de participer au tri. Il sait parfaitement distinguer ce qu’il aime de ce qu’il n’aime pas, qu’il s’agisse des livres ou même de ses jouets etc. Prenez un moment avec lui, en apportant tous ses livres au sol, et en vous asseyant près de lui.

Tout d’abord vérifiez les livres qui se trouvent dans sa chambre. S’il y en a qui ne sont pas encore adapté à son âge, votre enfant aura des difficultés à accéder à ce livre et à vraiment l’apprécier à sa juste valeur. Alors pour ceux-ci, à vous de faire le tri, et pourquoi pas, les mettre de côté jusqu’à ce que votre enfant ait le bon âge.

Quelques-uns des livres triés aujourd’hui par mes fils car plus adaptés a leur âge

L’accompagner dans son tri

Et demandez-lui pour commencer de prendre ses livres préférés. S’il y en a dans le lot deux ou trois qu’il adore, ou plutot adorait, mais ne lit plus car il est devenu trop grand, mettez-les de côté. Ils ont toute leur place dans la boite à souvenirs de votre enfant. Ce sont des objets sentimentaux pour lui. Alors conservons-les. Les autres livres adorés, et lus en ce moment peuvent retourner dans son étagère.

Parmi les livres qui restent, montrez-lui les livres un par un et demandez lui, si il aime ce livre. Est-ce qu’il aime le lire? Est-ce qu’il a envie de le livre? Peut-on le donner à un autre enfant qui a moins de livres? Les enfants sont généralement très sensibles au fait qu’ils peuvent aider d’autres enfants. Expliquez leur que certains enfants vivent dans des famille qui ont moins de sous, et qui ne peuvent pas acheter de livres car ils ont juste assez pour manger. Si l’enfant est plus grand, l’idée de vendre quelques livres qu’il n’aime plus pour pouvoir avoir un peu d’argent de poche est aussi une idée qui peut les motiver. Replacez ceux qu’il a décidé de garder dans sa bibliothèque, et prévoyez de donner/vendre les autres.

Bien évidemment vous pouvez conserver certains livres pour les enfants suivants. Mais ayez conscience que votre deuxième ou troisième enfants recevra lui aussi certainement des livres en cadeau. Alors essayez de vous montrer raisonnable dans la quantité que vous conservez. Vous pourriez par exemple éliminer les livres qui ont été des flops complets pour votre premier enfant.

Réduire la quantité des livres

Attention, je parle bien de réduire la quantité de livres stockés à la maison, pas de réduire l’accès aux livres et à la lecture pour vos enfants. Si vous avez beaucoup de livres et sentez que c’est trop, que cela prend trop d’espace, que c’est trop difficile de ranger, etc, plusieurs astuces pourront vous aider.

Vous pouvez faire tourner les livres. Ne laissez qu’un certain nombre de livres à disposition, et ramassez les autres. Vous pourrez ensuite en sortir d’autres d’ici quelques semaines pour faire une tournante. Vos enfants, et surtout les tout-petits redécouvriront certains livres avec bonheur.

Et au fur et à mesure que votre envie grandit, vous êtes tenté(e) de lui acheter de nouveaux livres régulièrement? Pourquoi ne pas plutôt s’approvisionner à la bibliothèque. Votre petite sortie bibliothèque ou médiathèque pourrait devenir un petit rituel de famille. Ainsi vos enfants pourront toujours lire autant. Mais leur chambre ne sera plus encombrée de livres. Ils auront même accès à encore plus d’histoires que si vous deviez posséder les livres.

Un rangement approprié

Avec moins de livres à ranger à la maison, il deviendra plus facile pour vos enfants de les ranger eux-même. Pour cela assurez vous que le lieu et le type de rangement soit approprié à leur âge. Les tout-petits peuvent déjà ramasser des livres dans un bac avec votre aide au début. Ce bac pourrait être placé dans votre pièce de vie, puisque le moment de lecture est généralement partagé avec vous.

Un peu plus grand, un présentoir ou une étagère basse (avec des bords, pour que cela tienne) dans sa chambre pourra aussi être adapté. Pour que les enfants puissent être autonomes dans le rangement il faut que la zone de rangement pour les livres soit clairement identifiée et facile d’accès. Si vous optez pour un bac, vous pourriez par exemple coller dessus un dessin de livre si votre enfant ne sait pas encore lire. Ainsi il pourra distinguer le bac des livres, de celui des cubes.

Les plus grands pourront bien évidemment ranger eux-même tous les livres dans une bibliothèque ou une étagère sans difficulté.

Deuxième vie des livres

Vous avez sans doute identifié en deuxième semaine du programme des solutions pour disposer des livres que vous aurez choisi d’évacuer. Mais si jamais ce n’est pas encore le cas, voici quelques pistes:

  • Les déposer chez un bouquiniste. Il se chargera de les revendre pour vous. Cette solution est pratique car la charge (temps, encombrement en attendant) ne sera pas sur vos épaules. Mais cela a un prix, alors ne vous attendez pas en tirer beaucoup d’argent.
  • Les vendre sur internet. Il existe une multitude de sites de deuxième main, spécialisés ou non dans les livres.
  • Les offrir à quelqu’un qu’on aime. Certains livres ont eu un impact sur notre vie. Ils nous ont transformés intérieurement, ou nous ont permis de nous évader. Mais si vous voulez vous en séparer, pourquoi ne pas offrir un de ces livres à quelqu’un qui l’appréciera. Attention il ne s’agit pas de refourger tous ses livres, mais seulement un ou deux bien choisis.
  • Les donner à la bibliothèque de votre quartier si elle en est preneuse (renseignez-vous avant), ou bien une maison de retraite, une prison, une école…
  • Les déposer dans une boite à livre, ou sur le rebord de votre fenêtre un jour de beau temps. Il sera important dans ce cas de vérifier régulièrement et de les ramasser le soir.
  • Se lancer dans le book-crossing. Glissez un petit mot sur ce livre à l’intérieur de celui-ci de façon à ce qu’il dépasse et soit clairement un appel à prendre ce livre (Lisez-moi!). Puis laissez-le sur un banc dans un parc, dans votre station de métro, etc
  • Et si un livre est vraiment en mauvais état, et que vous ne souhaitez pas le conserver, pourquoi ne pas l’utiliser pour des travaux manuels? Je sais que certains considèreront cela comme un sacrilège, mais je ne parle ici que de livres en fin de vie.

 

Prochain rendez-vous

Comme indiqué au début de cet article, nous nous retrouverons lundi prochain pour poursuivre le tri des livres ensemble. Si cet article et plus généralement ce proramme vous est utile, pensez à partager avec vos proches ou sur vos réseaux sociaux. Et partagez avec nous vos progrès et réflexions en commentaire ici ou sur les reseaux sociaux.

Et si jamais vous découvrez maintenant le programme 52 semaines pour désencombrer sa maison et se simplifier la vie par cet article, retrouvez-le dans son intégralité ici, et rejoignez nous. Ce programme entièrement gratuit et sans publicité vous permettra tout au long de l’année d’alléger votre quotidien.
Vous pouvez aussi me rejoindre sur Instagram ou Facebook.

4 Replies to “Semaine 15 – Le tri des livres 1/2

  1. Très intéressant comme article. Comme la kermesse a l’école de mon fils aura lieu en juillet je vais en donner pour les lots ça me motivera à m’en séparer

  2. Les contes de la ferme Usborne est un must ici aussi. Mon fils nous le sort tous les soirs depuis deux ans (heureusement de temps en temps on y échappe). Et ces deux petites sœurs l’aiment beaucoup aussi donc il sera usé à la corde 🙂

    1. Haha. Les garçons l’ont tous les deux adoré. Et figure toi que mon plus jeune en regardant dans sa boîte a souvenirs l’autre jour, a décidé de le ressortir donc c’est reparti pour les contes de la ferme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.