Je sais que beaucoup d’entre vous l’attendaient. On va enfin se pencher sur les possessions de nos enfants. On ne va pas commencer par la catégorie la plus sensible (les jouets). Nous allons plutôt commencer par leur matériel de dessin, de bricolage et d’activités créatives. Vous êtes prêt(e)? Alors c’est parti pour le désencombrement du matériel créatif des enfants!

Et si vous n’avez pas d’enfants, Vous avez devant vous trois semaines de relâche. Profitez-en pour finaliser les étapes précédentes. Ou pourquoi pas, refaites un tour dans votre garde-robe ou votre cuisine et allez un peu plus loin. Lors du tri des jouets des enfants on s’occupera quand même des jeux de société des grands aussi, alors gardez cela à l’oeil.

Que ce soit pour le matériel créatif ou tout autre catégorie, il est très important que votre enfant soit acteur du désencombrement de ses propres affaires. Ceci est possible dès deux ou trois ans. Avant cela je pense que vous pouvez procéder vous même au tri sans le(s) consulter sauf si vous avez un doute pour un objet en particulier.

Pourquoi impliquer son enfant

A partir de 3 ans, votre enfant est tout à fait capable d’exprimer ce à quoi il tient. Il peut dire ce qu’il aime faire et ce dont il n’a que faire. Et comme vous n’aimeriez pas que quelqu’un décide pour vous quels objets garder, et quels objets donner/jeter parmi vos possessions, votre collection préférée, votre enfant pourrait mal vivre le fait que vous décidiez à sa place de ce qui a de l’importance pour lui, et de ce qui n’en a pas.

Il pourrait se braquer et refuser ensuite tout tri de ses possessions. Et ce n’est pas ce que nous voulons, surtout avant de s’attaquer au désencombrement des jouets.

Comment aborder le sujet avec eux

Au cours des semaines écoulées, votre enfant vous a sans doute vu faire du tri dans vos vêtements, dans la cuisine, la salle de bain ou tout autre zone de la maison. Ils ont peut-être meme apprécié de voir certains endroits plus dégagés. C’est l’occasion d’en parler avec eux, et de leur expliquer à quel point vous appréciez ce nouvel espace dégagé. Vous pouvez alors discuter avec lui de comment il trouve sa chambre. Est-ce que c’est difficile, ennuyant de ranger? Est-ce qu’il manque de place pour jouer? Il est difficile de trouver la bonne couleur dans cette quantité de stylos, non? etc.. Si c’est le cas, c’est l’occasion de trier ensemble.

Ne le prenez pas par suprise en l’obligeant à faire le tri sans le préparer. Je vous recommande vraiment de discuter un peu avec lui, puis de vous y mettre ensemble à un moment où votre enfant est en forme, pas juste avant le repas, ou en fin de journée quand il est crevé.

Plutot que de lui présenter les choses en employant des termes négatifs: il y a trop, c’est le bazar, … Il sera bien plus motivant de parler de ce désencombrement en terme positif: « Ce serait bien que tes activités favorites soient bien organisées, tu pourrais plus facilement dessiner ». « On va trouver une bonne place pour la pate à modeler et les accessoires pour que tu puisses facilement jouer près de maman dans la salle. » Vous pouvez évoquer une comparaison avec une zone déjà désencombrée où il est plus facile de retrouver tel ou tel objet. Un ado pourrait être sensible au fait de faire un tri pour ne garder que ce qui lui plait maintenant, et enlever les choses de quand il était plus petit.

Nos boites étaient déjà bien organisées, mais de nombreux magazines se sont glissés dedans au cours de l’année

Parler du devenir des objets désencombrés

Les enfants font preuve de beaucoup de compassion. Aussi n’hésitez pas à aborder avec eux le devenir de leurs objets. Ils seront généralement sensibles au fait que dans d’autres familles, les enfants ne peuvent pas avoir ce genre d’objet, d’activité par manque d’argent. Ils seront alors très heureux d’aider, et de donner ce qu’ils n’utilisent plus pour que des enfants puissent s’amuser grace à eux. Et quelle belle valeur que la compassion et la générosité nous avons là l’occasion de leur transmettre.

Sans aller chercher des associations à but social, vous pouvez aussi préparer un paquet de matériel à donner à la maitresse de l’année précédente. Je vous laisse imaginer la fierté de votre petit bout quand il déposera tout cela à son ancienne Madame, parce que maintenant il est devenu grand. On peut bien sur aussi evoquer les petits cousins/voisins/amis qui seront heureux de recevoir ci ou ça.

Et pour les plus grands c’est valable aussi. Ils pourraient se sentir fier de participer au bonheur de quelqu’un d’autre proche ou inconnu. Enfin pour ce qui est neuf ou quasi, la perspective de vendre pour gagner un peu de sous pourrait aussi les motiver.

Les catégories à traiter cette semaine

Pour ce désencombrement du matériel créatif des enfants on va s’occuper de tout ce qui est:

  • matériel de dessins et coloriages
  • peinture, pinceaux, etc
  • modelage: pate à modeler, emporte pièces et petits outils
  • perles
  • activités de collages, pliages

J’en oublie certainement. Alors si vous pensez à d’autres choses, dites-le moi en commentaire. Je pourrai ainsi compléter cette liste pour les prochains participants du programme.

Les étapes du tri

Vous êtes rodé(e) maintenant non? Pour le désencombrement du matériel créatif des enfants  nous allons suivre toujours les mêmes étapes. Selon le temps dont vous disposez, vous rassemblez tout le matériel créatif. Vous pouvez aussi collecter seulement celui lié à une activité en particulier, pour vous y consacrer en une courte séance. Pensez à impliquer vos enfants à partir de 2 ou 3 ans dès cette étape. Sortez deux grandes boites, une pour vous, une pour votre enfant. Et mettez-vous au défi ensemble de remplir la boite le plus vite possible avec tout le matériel, que ce soit dans la chambre ou dans le salon. Si votre enfant est plus jeune, il aura peut-etre des difficultés pour décider ce qu’il aime utiliser ou non. Mais il peut au moins vous aider à collecter le matériel. A vous de voir en fonction de votre enfant.

Si vous tombez sur des dessins faits par vos enfants, je vous propose de les mettre de côté pour l’instant. Nous les trierons lorsque nous nous occuperons des objets sentimentaux. Ou si vous voulez le faire maintenant, demandez à votre enfant de sélectionner lui-même ses préférés. Nos enfants sont souvent bien plus impitoyables que nous pour ce genre de tri.

Comme à chaque fois, profitons de ce grand désencombrement du matériel créatif des enfants pour nettoyer les contenants, et les placards, tiroirs ou étagères. Puis nous voilà arrivé à la phase de désencombrement en tant que tel.

Le désencombrement

Constatez avec votre enfant ce qui n’est plus en état. Je suis certaine qu’ainsi il n’aura ainsi pas de problème à sen séparer. Bye bye la pâte à modeler toute sèche, les marqueurs secs, etc. Les petits enfants prendront plaisir à essayer chaque feutre un par un pour tester leur état.

Et puis une fois ce qui ne fonctionne plus éliminé, étalez devant votre enfant le matériel d’une catégorie. Demandez lui de choisir quels sont ses livres de coloriage préférés, quels sont les meilleurs pinceaux, quelles perles sont les plus jolies, quels emportes pièces ou rouleaux pour pate à modeler il préfère utiliser. Tout comme nous, nos enfants vont vers les objets qu’ils préfèrent, c’est parfaitement naturel. Vous pourrez alors enlever les autres objets qui ne font pas partie des préférés, et faites lui remarquer qu’il y a encore largement assez de choses pour dessiner en des termes positifs: « Ah super, avec tous ces bons crayons, cela va être agréable de dessiner ». « Cela va être facile maintenant de trouver les perles que tu veux pour faire un joli collier », etc…

Il s’agit d’éliminer ce qui ne sert pas, et non de priver votre enfant. Les raisons d’éliminer quelque chose peuvent être multiples. Votre enfant peut avoir passé l’âge de faire cela. Le matériel n’est peut-être plus en état. Ou tout simplement, emporté par l’entousiasme de votre enfant, vous en avez acquis trop. En réduisant la quantité et gardant seulement ce qui sert, il sera plus facile pour votre enfant de s’adonner à ses activités préférées.

Procédez activité par activité. A chaque fois essayez de garder seulement le nécessaire pour pouvoir faire l’activité. On pense que plus de matériel va favoriser leur créativité. Au contraire, bien souvent, il leur devient difficile de choisir quoi utiliser. Une quantité d’objet trop grande sollicite trop leur attention. Ils ne savent pas vers quoi aller, et risquent de se désinteresser rapidement de l’activité après avoir tout sorti. Alors qu’avec moins de choses, ils exploreront plus longtemps le matériel. Et pas de regret sur l’argent dépensé. L’objet en trop, inutile est déjà là, vous avez déjà dépensé l’argent, et cet argent ne reviendra pas. Alors autant que l’objet serve enfin à quelqu’un.

Après le tri, en bas une grande boite pour les activités manuelles, et une pour tous les papiers vierges, et deux magazines mis de côté qui partiront en vacances avec nous, les autres ont été rangés ailleurs

Garder pour les enfants plus jeunes

Enfin si votre enfant est devenu trop grand pour une activité, mais que vous avez des enfants plus jeunes, ou projetez d’avoir d’autres enfants, essayez de ne conserver que le strict minimum. Et conservez uniquement ce qui ne s’abimera pas avec le temps. Par exemple des perles en bois permettant de travailler la motricité fine peuvent se conserver prafaitement dans une boite, alors que des pots de pate à modeler vieillirons moins bien.

Enfin pour mettre de côté, je vous invite à essayer de rassembler dans une même boite les choses destinées à être utilisées au même âge. Vous pouvez même rassembler cela avec les jouets que vous gardez pour vos enfants plus jeunes. Les grosses perles pourront être rangées avec les jeux convenants à partir de 18 moins, alors que des perles plus petites pourront être rangées avec les jouets mis de côté pour quand votre enfant suivant aura plus de 3 ou 4 ans.

Penser le rangement

Certaines activités peuvent être faites de façon autonome dans la chambre, d’autres nécessitent l’aide, ou un peu de supervision d’un adulte. Ou bien elles sont simplement un peu plus salissante, et donc plus facile à réaliser pas trop loin de l’évier, plutot que sur le lit, ou sur le tapis de la chambre… Ou votre enfant préfère tout simplement dessiner dans sa chambre, mais faire de la peinture sur la table familiale. Il fait donc tout à fait sens que certaines choses soient rangées dans la chambre de l’enfant, et d’autres dans la pièce de vie familiale.

Essayez ensuite de trouver un contenant par activité. Il sera bien plus facile pour l’enfant de trouver le matériel, puis de l’y ranger si tout est rassemblé dans une même boite. Il faut aussi faire attention au fait que la boite soit suffisamment grande pour que le matériel rentre largement, sans disposition quasi scientifique (ce n’est pas un tetris). Ainsi lorsque l’enfant voudra faire une activité, il n’y aura qu’a sortir la boite, et la poser sur la table ou au sol pour que tout soit à disposition, plutot pratique non?

Si vous avez plusieurs enfants en âge de faire une activité, n’hesitez pas à réunir le matériel dans une seule boite. Cela vous permettra de réduire la quantité, plutot que chacun ait son propre matériel. Les enfants en profiteront pour apprendre à partager et attendre son tour pour telle ou telle couleur. Cela ne vous empêche pas d’avoir deux feutres rouge dans la boîte. Ainsi nous avons centralisé l’essentiel du matériel d’activités créatives dans deux grands tiroirs de la pièce de vie. Comme cela chacun peut y accéder. Et ce n’est pas seulement réservé à l’usage d’un seul enfant dans sa chambre. Les enfants ont simplement quelques crayons dans leur chambre.

Tout le matériel tient chez nous en deux tiroirs
la grosse réserve de crayons (issu d’une boite achetée avec 100 crayons) de couleur sert aussi a recharger les trousses pour l’école

Prochain rendez-vous

La semaine prochaine, après le désencombrement du matériel créatif des enfants, nous nous occuperons de leur garde-robe. Comme cela ils seront parés pour la rentrée, et nous saurons ce qu’il manque dans leurs tiroirs.

Si cet article et plus généralement ce programme vous est utile, pensez à partager avec vos proches ou sur vos réseaux sociaux. C’est ce qui lui permet de vivre. Et partagez avec nous vos progrès et réflexions en commentaire ici ou sur les réseaux sociaux.

Vous découvrez maintenant le programme 52 semaines pour désencombrer sa maison et se simplifier la vie par cet article? Retrouvez-le dans son intégralité ici, et rejoignez nous. Ce programme entièrement gratuit et sans publicité vous permettra tout au long de l’année d’alléger votre quotidien.
Vous pouvez aussi me rejoindre sur Instagram ou Facebook.

9 Replies to “Semaine 25 – Désencombrement du matériel créatif des enfants

  1. Ce n’est pas la partie la plus simple que tu commences…. Alors a 10 ans le miens c’est ….je garde tout .
    Je pense d’ailleurs qu’il a plus de choses que moi lol ..

  2. Bonjour, et merci pour vos précieux conseils. Je viens de prendre en route votre programme, qui m’intéresse tout particulièrement en préparation de mon déménagement. Désolée si vous en avez déjà parlé, mais pourriez-vous m’indiquer quelles sont les boîtes que vous utilisez (je n’arrive pas à bien estimer leur taille) et où on peut en trouver? En vous remerciant, Yasemin

  3. Bonjour, merci pour ce premier volet que j’attendais avec impatience.
    Mon interrogation est la suivante, quand j’étais un peu plus jeune (maintenant j’ai 4 enfants de 4 ans, 3 ans, 18 mois et 3 mois) j’ai fais beaucoup de scrapbooking. J’ai donc beaucoup de matériel qui me prend beaucoup de place et avec lequel aucun de mes enfants ne peux jouer avec (je ne parle pas des feuilles ou embellissement car je leur ai donné). Mais je parle plutôt de tous le matériel (perforatrice , matrice de découpe , ciseaux , œillets etc…). Pour le moment j’ai tout gardé dans l’optique qu’un jour sa servira et surtout parceque ce type de matériel coûte cher. Hors cela fait plus de 5/6 ans que je n’en fait plus. Et le temps qu’elles se servent du matériel j’en ai encore pour 3/4 ans je pense. Du coup je ne sais pas quoi faire. Garder pour plus tard, donner (Vendre je n’ai absolument plus le temps ). Qu’en pensez vous ? Avez vous un conseil ? Cela me prends un gros placard plus 3/4 cartons quand même . Merci

    1. C’est a vous de décider si l’encombrement en vaut la peine ou si vous profiteriez de davantage d’espace. On peut aussi parfois se culpabiliser de voir tout ce qu’on a pu depenser pour une activité qu’on ne fait plus (j’en sais quelque chose j’etais moi aussi une accro du scrap). Peut-être pourriez-vous essayer de vous limiter a un carton en gardant seulement le meilleur du meilleur, votre best off du matériel pour éventuellement en refaire? Vous pouvez aussi faire ce tri avec en tête de ne garder que le matériel qui pourra vite servir aux enfants, ce qu’ils aimeront le plus, le plus simple a utiliser. J’ai fait un article specifique pour le tri de notre matériel créatif qui vous sera peut-être utile. Il vous suffit de remonter quelques articles avant

      1. Merci de vos conseils, cela m’a permis de faire un petit tris hier soir et de « vider » quelques affaires qu’elles n’utiliseront pas (calligraphie / quelques perforatrices et de l’embossage). C’est déjà sa. C’est vrai que cela rentre dans la case loisir créatif (que je viens de relire d’ailleurs) et comme c’était dans un placard en haut (et oui en mauvaise élève je l’avais oublié et donc pas regroupé avant d’attaquer cette partie la dernière fois). A trop stocker un peu partout on oublie que l’on a des choses à droite et à gauche…

    2. Personnellement je garderai (mais je ne suis pas douée en minimalisme). J’ai des crayons et d’autre matériel créatif que j’utilisais quand j’avais 15/20 ans que j’ai toujours conservé. Aujourd’hui j’ai 39 ans et ma fille de 6 ans découvre et utilise peu à peu ce que j’ai accumulé, et je trouve ça trop chouette!

      1. Merci pour votre retour d’expérience. Je me suis lancée hier soir et du coup j’ai fais un petit tris. Effectivement j’adore voir mes enfants jouer et découvrir ce que j’avais plus jeune (mes parents ayant déménagé j’ai récupéré mes jouets / peluche d’enfance). Une deuxième vie pour ses objets !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.