Cette fois-ci, après le petit article du début de semaine, nous allons passer à l’action et désencombrer les jouets. Nous verrons ensemble comment procéder et comment par la suite, optimiser le rangement de la chambre pour qu’elle soit plus facile à ranger, et que les jouets soient accessibles facilement pour votre enfant.

Se préparer pour désencombrer les jouets

Nous procéderons à chaque fois par étape. Je liste la totalité des étapes ici. Mais vous pouvez bien évidemment comme à chaque fois désencombrer les jouets en fractionnant les étapes.

  • Rassembler les jouets au sol, au centre de la pièce en faisant des petits tas par catégories avec l’enfant. On met ainsi tous les Lego ensemble, tout ce qui est dinette ensemble, etc. Si vous fractionnez le désencombrement, prenez un grand bac et collectez tous les jouets d’une même catégorie, celle que vous traiterez pour cette session. Votre enfant même tout petit peut vous aider a tout collecter.
  • Notez mentalement ou même sur votre cahier les types de rangement qui ne fonctionnent pas pour votre enfant et ceux qui fonctionnent. Vous verrez rapidement ce qui est utilisé facilement et remis (a peu près) correctement en place par vos enfants. Si un type de jouets finit en chaos à chaque fois, c’est que le système de rangement ne convient pas.
  • Profitez-en pour retirer tout ce qui n’a rien à faire dans la chambre de vos enfants. Et oui chez nous il arrive régulièrement que les enfants utilisent des objets rangés ailleurs dans la maison. Et bien sur ils oublient de les remettre en place (agrapheuse, tournevis…)
  • Avant même de faire le tri on nettoie les espaces dégagés (placards, etagères, tiroirs).

Désencombrer les jouets catégorie par catégorie

Traitez ensuite avec votre enfant chaque catégorie une par une. Pour cela on procède à chaque fois de la façon suivante:

  • Retirer tout ce qui est cassé, et n’est plus utilisable (à recycler si possible).
  • Identifier si quelque chose nécessite d’être réparé. On en profite pour prévoir rapidement un moment pour le faire, sinon nous savons tous que cela restera en plan.
  • Identifiez les jouets qui ne sont plus de son âge et auxquels il ne joue plus du tout. Mettez ceux-ci de côté. Faites lui remaquer combien elle a bien grandi, combien il est devenu un grand garçon. Demandez lui, ces jouets de petits, tu n’en a plus besoin non? Tu préfères ce jeu (parlez de celui qu’il/elle adore) de grand n’est-ce pas?
  • Sélectionner ce qu’il souhaite garder dans sa chambre pour jouer. Demandez lui aussi ce qu’il veut mettre de côté et garder en souvenir car c’est un objet sentimental. Je pense par exemple à un jouet particulier pour lequel il est devenu trop grand mais qui est important pour lui.
Un meuble bas (sous pente) pour des rangements facilement accessibles

Accompagner son enfant pour choisir quoi garder

Pour cela face à la totalité des jouets d’une catégorie, demandez-lui de vous montrer ses préférés et mettez les ensemble. Laissez votre enfant choisir lui-même ceux qu’il préfère. S’il vous dit qu’il les aime tous, vous pouvez le soutenir pour identifier ses préférés. Il y en a peut-être qui roulent mieux, dont tu préfères la couleur… Ou bien: j’ai remarqué que tu prends plus souvent celle-ci que celle-là, tu ne crois pas?

Accompagnez-le en mettant des mots sur ce que vous faites ensemble. Ainsi avec mon fils, j’ai pu lui dire « Ce jouet t’avais fait tellement envie dans le magasin que tu avais utilisé ton argent pour te l’offrir. C’est normal il avait l’air super. Mais tu as vu, finalement tu n’as presque pas joué avec. J’ai l’impression que tu préfères ce genre de jeu là plutôt, tu en penses quoi? ». Ainsi vous l’aidez à identifier ses goûts, ce qui peut être parfois un peu difficile pour lui. Cela peut aussi l’aider à réaliser qu’il est prêt à se séparer de ci ou ça.

Ne pas éliminer immédiatement

Mettez de côté les jouets non sélectionnés. Si votre enfant a peur de les enlever et qu’ils lui manquent par la suite, proposez-lui de les mettre de côté temporairement. On range tout cela dans une boite que l’on garde hors de portée, hors de sa chambre.

Vous pouvez lui expliquer que vous comprenez que ce n’est pas facile d’être sur qu’on ne veut plus quelque chose. Alors il est possible de les mettre de côté quelques temps (plusieurs semaines minimum). Il pourra demander si jamais il a envie de quelque chose qui est dans cette boite, et on pourra bien sur le ressortir. Si c’est le cas, ressortez le vous-même sans la présence de votre enfant (qui pourrait voir le reste de la boite). Vous pouvez décider ensemble du temps que vous vous laissez.

Comme ses jouets préférés seront plus faciles à utiliser dans sa chambre, je suis persuadée que votre enfant oubliera rapidement le contenu de la boite.  Vous pourrez ensuite en disposer quelques temps plus tard. Au moment de le faire essayez de le mentionner à votre enfant, pourque qu’il soit au courant. Et respectez votre parole de ne pas vous en débarrasser avant la date limite atteinte. Sinon cela rendrait les tris suivant bien plus difficile car votre enfant aura peur que vous vous debarrassiez de ses objets sans lui demander son avis. Il sera alors très résistant à tout tri.

Astuce pour aider à choisir quoi désencombrer

Voici une astuce pour aider les plus résistants à faire leur tri. Ca marche de façon infaillible chez moi. Alors j’espère que ca fonctionnera aussi chez vous. Parfois je sens qu’il est temps de faire du tri, ce qui correspond généralement au moment où les enfants me disent que c’est trop dur de ranger, et qu’ils ne savent pas avec quoi jouer. Mais eux ne sont pas forcément motivés pour faire du tri. Alors dans ce cas, je sélectionne des jouets dont je sais qu’ils ne jouent pas ou peu avec, et j’en prends volontairement un peu plus que ce qu’on va désencombrer, mettons une dizaine.

Je leur dis ensuite que j’ai repéré ces jouets avec lesquels ils ne jouent pas vraiment ou rarement. Et je leur demande si c’est ok de les mettre de côté ou s’il y en a deux trois qu’ils veulent encore garder? Immanquablement, ils vont en recupérer deux ou trois, voire même quatre ou cinq. Mais vous voyez que ca permet quand même d’en élimier quelques-uns puisque nous partions de 10 ^^. Et là encore on commence par mettre de côté comme expliqué précédemment pour faire accepter la transition.

l’espace de rangement de mon fils Emile. Nous essayons au maximum que les jouets puissent se ranger dans les placards

L’attachement des enfants, et celui des parents

Faites confiance à votre enfant quand il s’agit du tri. Je sais que certains parents auront des scrupules à se séparer de quelque chose, et ce pour de multiples raisons… Parfois c’est parce que cela a couté cher, parce que c’est X qui l’a offert, parce que vous adoriez cela quand vous étiez enfant….

Puisque c’est pour désencombrer l’espace de vos enfants, suivez leur avis. L’argent est de toute façon déjà perdu si l’objet ne sert pas… Il faut l’accepter, je sais c’est dur… Et si c’est un objet avec une certaine valeur vous pourrez certainement le revendre. Si c’est sentimental pour vous ou votre enfant, mettez le côté pour quand nous traiterons les objets sentimentaux (même chose pour les jolis dessins sur lesquels vous tomberez en faisant le tri).

La magie du contenant

Le fait d’utiliser un contenant pour ranger une même catégorie de jouet permettra à votre enfant d’organiser ses affaires. Il pourra ainsi les retrouver plus facilement et les ranger aussi plus facilement. Il lui suffira d’attraper la boite de Kapla s’il souhaite y jouer, ou le bac des poupées. Une fois le jeu fini, il suffit de tout remettre dans le bac, puis de le remettre en place. Il est important de bien ranger par catégorie dans un même panier, sinon cette impression de mélange incitera à mélanger tout le reste…

Le rangement en contenant augmentera leur autonomie tant pour accéder aux jouets de leur choix que pour les ranger. Et pour faciliter encore cela vous pouvez opter pour des boites translucides qui permettent d’identifier le contenu immédiatement. On peut aussi préférer de jolies boites ou paniers dont on identifiera le contenu avec une étiquette. Pensez à ajouter un pictogramme ou une petite image pour les enfants plus jeunes qui ne savent pas encore lire. ainsi chaque chose aura sa place attitrée, ce qui est la clé du rangement.

facile de tout ranger dans le bac!

Le contenant comme limite

Cette idée de contenant permet aussi de poser une limite à la quantité d’objet. Quand le bac est trop rempli, c’est qu’il est temps de faire un tri, ou bien d’enlever un autre type de jouet pour en récupérer le bac (et donc l’espace). Il faut que la boite soit quand même suffisamment grande pour que ce ne soit pas un casse-tête de type Tetris, a chaque fois qu’il faut ranger dans le bac.

On retrouve ici la notion de module si chère a Francine Jay (dans son livre Le bonheur est dans le peu). Et c’est particulièrement important si certains jouets sont rangés dans votre pièce de vie, comme c’est souvant le cas lorsque les enfants sont petits. Limiter la quantité au contenu d’une boite, d’un coffre (pourquoi pas avec des sacs tissus dedans pour les différentes catégories), permettra de ranger rapidement les choses en fin de journée. Et votre pièce de vie retrouvera son état normal lorsque les enfants vont se coucher.

Pensez enfin à leur demander ce qui serait le plus pratique pour eux. De quelle façon ils préfèreraient que leurs Lego soient organisés par exemple. Selon la façon dont ils les utilisent le rangement préféré peut-être différent. Certains enfants aiment construire encore et encore à partir des modèles. Un tri par modèle pourrait ainsi convenir. Pour d’autres qui préfèrent inventer des choses ils préfèreront un tri par type de pièce, ou par couleur. A la maison, l’un de mes fils a opté pour un tri par couleur, l’autre par type de pièce. Pour les playmobils, certains aiment conserver ceux d’un même thème dans un même bac, pourquoi pas en les faisant tourner régulièrement histoire de ne pas encombrer la chambre.

Les collections et petits trésors

Votre enfant aime peut-être ramener tout un tas de petits objets, pour constituer des collections tout à fait improbables. Si c’est le cas, trouvez une petite boite, comme par exemple une boite à biscuit métallique, ou un bocal, pour y ranger sa petite collection. La règle sera de se limiter à ce contenant. Quand la boite est pleine, c’est qu’il est temps de faire un petit tri. Et quand votre enfant est tenté de ramasser des choses, vous pouvez innocemment lui demander: Super! Tu as encore de la place dans ta boite? tu es sur que cela rentrera?

Pour d’autres petits trésors ou collections, vous pourriez faire le choix d’en exposer quelques exemplaires, ou le bocal, et de les changer régulièrement, afin que votre enfant puisse en profiter mais sans que cela encombre trop son espace. Le reste sera rangé dans une boite. Il profitera alors bien plus de ses trésors que si ils sont tous tout le temps exposés, car ils seraient alors moins mis en valeur s’ils sont tous serrés sur une étagère.

La boite à trésor de mon plus grand (vous êtes des privilégiés de pourvoir y jeter un coup d’oeil). Des petits souvenirs d’ici ou là

Optimiser le rangement haut/bas

Afin que votre enfant apprécie pleinement son espace, puisse profiter de ses jouets et les ranger facilement, il va maintenant s’agir de bien organiser tout cela. Commencez par lui demander comment il aimerait que sa chambre soit organisée. De quelle façon voit-il les choses? Cela pourrait vous donner des idées.

Il sera très important de penser en terme d’accessibilité. l’idée sera de rendre les jouets facilement accessibles, et facilement rangeables. Cela leur permettra d’être plus autonome et dans leur jeu, et dans le rangement. Bien évidemment, il faudra donc pour les plus jeunes privilégier des rangements à leur hauteur comme de petits meubles à cases ou étagères basses sur lequelles disposer des boites ou panier. Ayez en tête de ranger les bacs contenant les jouets les plus lourds (blocs en bois, train en bois etc) le plus en bas possible pour faciliter la manipulation. Des patères ou crochets peuvent aussi permettre de suspendre un équipement d’archer, un joli costume, etc.

Vous l’avez compris, on évitera donc de ranger des choses au dessus de ce qu’il ne peuvent atteindre seuls. Mais ces espaces pourront être utilisés pour disposer quelques objets décoratifs (pourquoi pas un des jouets sentimentaux mis de côté plus haut). On peut aussi y ranger des jeux pour lesquels votre présence est nécessaire comme le matériel de certaines activités créatives, ou jeux de société. Enfin cet espace peut aussi servir pour conserver quelques jeux hors de portée pour faire une rotation, ou en stockage pour un enfant plus jeune.

Les petites boites à trésors d’Emile abritant ses collections (de fèves de galettes des rois, de pièces souvenirs de lieux visités…)

Une chambre partagée

Si vos enfants doivent partager une chambre, il serait bon de pouvoir organiser l’espace de façon à ce que chacun puisse avoir son petit espace à lui. Vous pourriez imaginer une zone de rangement commune pour les jouets à partager, et d’autres petits esapces de rangement qui seraient propre à chacun. Ainsi chacun pourrait avoir ses affaires à lui, rangée comme il le souhaite. Un simple rideau pourrait permettre de limiter les espaces tout en gardant une disposition flexible.

Cela peut sembler difficile à réaliser, mais il y a pleins d’idées à piocher sur des applications scomme pinterest à partir de mots clés.

Des enfants plus jeunes.

Il est important que votre enfant n’ait à disposition dans sa chambre que des jouets qui lui servent maintenant. On peut être tenté de conserver des choses pour l’enfant suivant, c’est tout à fait logique. Mais séparez les des jouets à disposition de votre premier enfant. Cela peut être carrément en les rangeant dans une autre pièce, mais si vous manquez d’espace, rangez tout dans une boite hors de portée (en haut d’une armoire par exemple).

Ainsi votre enfant n’aura que les jouets avec lesquels il aime vraiment jouer maintenant. Et il aura donc plus à coeur d’en prendre soin, puisqu’il n’aura pas à « entretenir » aussi ceux du futur petit frère. Si vous n’avez vraiment la place chez vous, interrogez-vous sur ce qui compte le plus pour vous. Est-ce de libérer l’espace pour un intérieur plus apaisé mais peut-être devoir les retrouver plus tard en deuxième main par exemple? Ou bien est-ce de conserver ces jouets même s’ils vous encombrent? Seul vous pouvez prendre cette décision. Peut-être qu’une solution pourrait être de les confier à des proches ayant des enfants de l’âge de les utiliser le temps que le vôtre grandisse? Vous les récupèrerez ensuite plus tard 😉

Enfin au moment de mettre de côté ces jouets, faites bien un tri en retirant tout ce qui est cassé et non réparable. Je vous invite vraiment à ne conserver que les jouets qui ont eu le plus de succès avec votre premier enfant. The best of the best! Il y a fort à parier que le jouet que votre enfant trouvait peu pratique, ne plaira pas davantage à sa soeur. Et en plus vous (et votre enfant) risquez d’en recevoir d’autres en cadeau.

Faire une rotation des jouets

Certains jouets peuvent être très volumineux. Je pense par exemple aux jouet d’éveil des plus jeunes, ou aux grosses constructions de playmobil. Ils occupent beaucoup d ‘espace dans la chambre … Et ils peuvent être difficile à ranger car difficile à placer à l’intérieur d’un meuble ou d’une boite. Dans ce cas vous pourriez imaginer en stocker la plupart ailleurs dans un espace de stockage, et en laisser seulement deux ou trois à disposition. Puis quelques semaines plus tard échanger pour en mettre d’autres à dispositions.

Cette rotation permettra en plus à votre enfant de redécouvrir certains jouets comme s’il venait de les avoir. Il y aura un vrai regain d’intérêt après avoir ‘perdu de vue’ ce jouet pendant quelques temps, et l’envie de l’explorer à nouveau. Mais bien sur, cette rotation suppose d’avoir de l’espace de rangement ailleurs. Soit en hauteur dans une zone inaccessible à l’enfant dans sa propre chambre, ou dans une cave, un grenier, le placard parental..

Maintenir la chambre désencombrée

La meilleure solution pour conserver une chambre désencombrée et de mettre en place une routine de rangement de 5 minute le soir. Il n’est pas question d’avoir une chamlbre immaculée chaque soir. Mais simplement d’effectuer un rapide rangement. Par exemple le jeu en cours peut être laissé sorti. Mais on rassemble ses petites pièces ensemble pour les réunir au même endroit. On remet rapidement les livres sur l’étagère, et on en profite pour descendre le linge sale (vous aussi vous avez des spécialistes des chaussettes qui trainent?). Cela peut  parfaitement être intégré au petit rituel du soir, juste entre le brossage de dent et l’histoire du soir.

Comme les goûts des enfants, et leurs besoins selon l’âge évoluent. Il est évident qu’il faudra faire un tri régulier pour ne pas se laisser peu à peu submerger à nouveau. Vous pouvez par exemple faire cela à l’approche des fêtes, pour faire de la place aux quelques nouveaux jouets qui arriveront. Cela peut aussi se faire juste après. Mais le mieux est encore de traiter cela au fur et à mesure. Dès qu’on remarque qu’ils ne jouent plus à quelque chose car ils sont devenus trop grands, hop on le met de côté. Et comme indiqué la semaine dernière limiter le nombre de jouets entrant est la clé!

Prochain rendez-vous

Bon courage pour cette grande étape, qui je le sais, n’est pas évidente à aborder. Mais je suis persuadée que vous pourrez le faire ! Et votre enfant sera réceptif si vous abordez les choses calmement et avec bienveillance.

La semaine prochaine nous nous occuperons du matériel de puériculture. Alors si vous n’avez pas de tout petits, vous pourrez passer un peu plus de temps sur ce rangement des jouets.

Soutenez mon travail en partageant

Si cela vous a été utile, n’hésitez pas à partager l’article (et plus largement le programme) avec vos amis également parents, que ce soit sur les réseaux sociaux, des groupes facebook, ou tout simplement en papotant avec eux. Ce programme est gratuit et c’est votre soutien qui me fait avancer chaque jour. Et partagez avec nous vos progrès et réflexions en commentaire ici ou sur les réseaux sociaux.

Vous découvrez maintenant le programme 52 semaines pour désencombrer sa maison et se simplifier la vie par cet article? Retrouvez-le dans son intégralité ici, et rejoignez nous. Ce programme entièrement gratuit et sans publicité vous permettra tout au long de l’année d’alléger votre quotidien.
Vous pouvez aussi me rejoindre sur Instagram ou Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.