Après deux semaines de réflexion (ici, et ) qui ont paru bien trop longues à certains, il est enfin temps de passer au désencombrement. Et nous allons commencer par une pièce que nous utilisons chaque jour et qui est (trop) encombrée dans bien des maisons. Vous l’aviez peut-etre deviné, il s’agit de la cuisine.

Si jamais vous découvrez le programme 52 semaines pour désencombrer sa maison et se simplifier la vie, retrouvez-le dans son intégralité ici.

Pourquoi commencer par la cuisine?

La cuisine est souvent appelée le coeur de la maison (même dans les pubs ^^). On y passe tous du temps chaque jour. Et ce, même si on n’aime pas cuisiner. Dans beaucoup d’habitation c’est un lieu central où se déroulent de nombreuses activités, et pas seulement la cuisine.

Si nous commençons par là c’est justement pour cela. Comme nous l’utilisons chaque jour, en désencombrant cette pièce nous profiterons immédiatement et constamment de l’effet du désencombrement. Imaginez au contraire que nous commencions par le grenier. Nous pourrions y passer des heures. Et pourtant dans notre quotidien, cela ne changerait rien pour nous, puisque nous n’utilisons pas vraiment cette pièce. Quoi de plus démotivant….

Nous allons donc faire un tri qui aura un impact concret dès votre prochain repas. Dès que vous ouvrirez vos tiroirs, vous verrez le changement! Le plaisir d’ouvrir un placard ou un tiroir où tout est facilement accessible sera une vraie motivation à poursuivre.

Pas d’inquiétude

Certains d’entre vous redoutent le moment de passer à l’action. Il y a peut-être beaucoup à faire, et on ne sait pas par où commencer. Et ce encore plus dans la cuisine. Rassurez-vous, nous allons le faire sur plusieurs semaines. En plusieurs fois, nous pourrons y aller porgressivement, sans devoir passer des heures entières sur ce désencombrement.

On désencombrera catégorie par catégorie. Puis on en profitera aussi pour peut-être essayer de s’organiser différemment pour se simplifier la vie quotidienne.

Un peu d’organisation

Essayez déjà de prévoir comment vous allez réaliser ce désencombrement. Pensez-vous faire une seule grosse séance? Ou plutôt profiter des siestes du petit dernier pour faire plusieurs séances plus courtes? Selon le cas, vous pourrez faire toutes les catégories de la semaine, ou au contraire vous concentrer sur une par jour. A vous de voir.

Avant d’attaquer, commencez déjà par faire un maximum de vaisselle. Cela vous permettra d’ examiner tous les objets d’une même catégorie en même temps. Si une partie de vos ustensiles est dans le lave-vaisselle, vous risquez de ne pas réaliser que vous possédez trois économes. Il est aussi nécessaire d’avoir une surface plane disponible pour sortir les objets des placards. Au choix vous pouvez utiliser votre plan de travail, votre table à manger, ou bien carrément le faire par terre.

Catégories à traiter cette semaine

Nous allons commencer à désencombrer la cuisine en nous concentrant sur tout ce qui sert à la préparation des repas et leur conservation:

  • Le matériel de cuisson: casseroles, poêles, plats pour le four
  • les ustensiles: spatules, fouets, economes…
  • le matériel de patisserie
  • le petit électro-ménager de cuisine: grille-pain, mixeur, blender, bouilloire…
  • les boîtes de conservation: tupperware, wraps, boite à déjeuner, gourdes…

Vous serez peut-être tenté(e)s  de trier en même temps d’autres catégories d’objets qui sont rangées dans les mêmes placards mais essayez de vous limiter à cela. C’est déjà pas mal non?

Mon matériel de patisserie avant le tri
désencombrement cuisine
Le matériel de patisserie après désencombrement

Première étape du tri

La première étape sera de sortir les objets des placards et tiroirs. Selon le temps dont vous disposez, adoptez la juste stratégie. Soit vous sortez tous les objets des catégories citées, soit vous faites une seule catégorie à la fois. Si vous optez pour cette dernière option, assurez-vous d’avoir bien collecté TOUS les objets de cette catégorie dans tous vos placards.

Pensez à bien aller chercher tous les objets des ou de la catégorie, c’est important! Même ceux qui pourraient être stockés dans une autre pièce. Cela est nécessaire pour avoir une vision globale de ce que vous possedez pour cette catégorie. C’est aussi pour cela qu’il faut sortir les objets du placard, même ceux que vous êtes certains de vouloir les garder.

Vous rassemblez ensuite les objets par catégorie sur la surface plane: toutes les casseroles ensemble, toutes les poêles ensemble, tous les ustensiles ensemble… Bref vous voyez le topo. Cela permet de voir en un seul regard l’intégralité des objets que vous possédez pour une catégorie. Et cela peut déjà faire un effet electrochoc de constater la quantité énorme que l’on possède.

nettoyage placard

Avant de s’atteler au tri en tant que tel, profitez d’avoir vidé vos placards pour les nettoyer. Vous êtes peut-être comme moi… Vous ne nettoyez pas l’intérieur de vos placards chaque semaine (ou même mois…), alors c’est l’occasion! Prévoyez aussi quelques caisses pour les objets désencombrés.

Deuxième étape: le tri en tant que tel

Pour chaque catégorie, essayez de déterminer ce que vous utilisez au quotidien.  Vous pouvez aimer utiliser un objet parce qu’il est pratique, bien conçu, facile à utiliser et à nettoyer, ou bien l’aimer pour son design qui vous plait, parce que quelqu’un vous l’a offert avec amour et cela vous rend heureux de l’utiliser au quotidien.

Pendant cette phase, je vous invite à écarter les objets cassés, abimés (attention par exemple aux poêles au fond en Teflon qui serait rayé), ceux que vous n’aimez pas utiliser parce qu’ils ne sont pas pratiques (trop lourd…). Vous pouvez écarter aussi ce que vous n’utilisez jamais. Si vous ne l’avez pas utilisé jusqu’ici, il y a peu de chances que vous vous y mettiez un jour, soyez honnête avec vous même. Et tant pis pour ce sentiment d’avoir gaché ses sous. Vous apprenez une leçon aujourd’hui et saurez à l’avenir que cela n’est pas fait pour vous.

Pour vous aider dans cette phase, demandez-vous aussi quelle serait la juste quantité pour vous. De combien de casseroles aurait besoin votre foyer, de combien de poêles. Cela dépendra évidemment du nombre de personnes pour qui vous préparez les repas, et de votre goût (ou absence de goût) pour la cuisine. Quelqu’un pour qui la cuisine est un vrai plaisir, utilisera surement plus de matériel que quelqu’un qui n’apprécie pas cela. Et si vous êtes plusieurs à cuisiner à la maison, votre co-chef a aussi son mot à dire. Peut-être que lui/elle aussi a sa planche à découper préférée.

Avant désencombrement
Après désencombrement

La question des multiples

Certaines méthodes de désencombrement invitent à ne conserver qu’un seul exemplaire d’un objet si vous en possédez plusieurs. Mais il peut y avoir un vrai sens à garder de multiples objets (enfin quand je dis multiples, je pense à deux ou trois…). Si l’on réalise plusieurs préparations en même temps, il vous sera sans doute nécessaire d’avoir plusieurs spatules. Mais si vous en possédez vraiment beaucoup, demandez-vous de combien vous pourriez avoir besoin en même temps…  Si un seul est nécessaire, gardez-en la meilleure version pour vous (selon que vous privilégiez la praticité, la durabilité…), vous pourrez ainsi en profiter chaque jour.

Et les objets sentimentaux?

Et oui, il peut arriver que certains objets de la cuisine soient réellement des objets sentimentaux. Pourquoi et comment les distinguer du reste? Si vous avez un attachement profond à un objet de la cuisine que vous n’utilisez pourtant jamais, c’est cela un objet sentimental. Il se peut que vous l’ayez hérité d’un membre de votre famille, ou qu’il vous rappelle un moment fort de votre vie.

Dans ce cas, ne le laissez plus au fond d’un placard de la cuisine, collectez-le dans une boite avec tous les autres objets purement sentimentaux que vous trouverez ici et là, au fur et a mesure du désencombrement. Nous traiterons cette catégorie plus tard. Si par contre c’est un objet que vous utilisez et qu’en plus il a une valeur sentimentale, c’est formidable, utilisez-le chaque jour avec bonheur!

Pour information, la semaine prochaine, quand nous nous occuperons de la vaisselle, nous évoquerons aussi les objets dont nous avons hérités et qui pourtant nous encombrent, et dont nous ne savons pas vraiment quoi faire.

Déterminer la filière pour se séparer des objets

Pour les objets dont vous décidez de vous séparer, déterminez ce que vous allez en faire en les mettant dans trois caisses, boîtes ou piles différentes. Une pour ce qui sera jeté car inutilisable, une pour ce qui sera vendu, et enfin une pour ce qui sera donné.

Certains paniers de rangement, ou boîtes sont devenus vides? Ne vous en séparez pas encore, mais essayez de les stocker quelques temps. Peut-être vous seront-ils utiles dans une autre pièce pour organiser d’autres objets?

Réorganiser…

Il est maintenant temps de remettre dans les placards ce que vous avez choisi de garder. Pour cela essayez de faire preuve de logique. Il vous faudra alors penser en terme de fréquence d’utilisation et de localisation de l’utilisation.

Avant désencombrement
Après désencombrement

Rangez au plus près ce qui est utilisé quotidiennement afin que cela soit facilement accessible, et dans des zones moins accessibles (comme les étagères tout en haut des placards, ou même dans une autre pièce) ce qui est utilisé occasionnellement. Essayez au maximum d’éviter de mettre des choses au dessus vos placards car cela rend le nettoyage plus difficile.

Essayez également de stocker les choses utilisées quotidiennement à l’endroit où elles sont utilisées. Cela parait évident dit ainsi, et pourtant parfois nous faisons beaucoup de gestes et de pas inutiles dans notre cuisine parce que notre rangement n’est pas optimal.

… dans la mesure du possible

Cette semaine, comme nous ne nous sommes pas encore attaqué à la vaisselle, il est possible que le rangement ne soit pas encore optimal. C’est normal notre désencombrement de la cuisine n’est que partiel pour le moment. Ne vous inquiétez pas, cela sera réglé en fin de semaine prochaine.

Selon votre choix, vous pouvez dès aujourd’hui déterminer la nouvelle place des objets que vous avez décidé de garder, et les y installer, quitte à déplacer temporairement autre chose ailleurs. Ou bien vous pouvez les laisser à une place pas encore optimale, le temps que la cuisine soit entièrement désencombrée. Mais si j’ai un conseil pour vous, c’est d’essayer de ranger ensemble les choses du même type: toutes les casseroles dans la même zone, toutes les boites de stockage ensemble…

 

Bon courage pour cette première session de désencombrement de la cuisine. N’hésitez pas à me faire part de votre progression ici, sur Instagram ou sur le groupe Facebook qui rassemble maintenant plus de 700 participants du programme.

On se retrouve lundi prochain pour poursuivre le désencombrement de la cuisine avec notamment la vaisselle et le linge de table.

 

 

12 Replies to “Semaine 3 – Désencombrement de la cuisine 1/4

  1. Super article, exercices refait et il me reste l’essentiel ….
    Pour moi l’exercice est concluant , par contre penses tu aborder la question du stock ( acheter à l’avance , utilisation du congélateur ou pas ).

    1. Bien sur c’est prévu la semaine prochaine on poursuit avec la vaisselle, linge de table etc, puis on s’attaquera au stock. Et pour finir avec la cuisine on parlera de notre organisation pour simplifier les repas etc. Tout un programme comme tu le vois

  2. Bonjour. Je vous suis depuis longtemps et c’est avec plaisir que je me suis lancée dans cette mission de 52 semaines.
    Hier petit désencombrement (j’en fais régulièrement) : une poêle abîmée qui n’est plus utilisée, un presse ail jamais utilisé et deux trois bricoles… fière de moi !
    Le soir mon mari rentre avec un vieux plateau en bois peint donnée par notre voisine qui vide sa maison. «euh je ne suis pas d’accord, je le trouve vraiment moche » « « mais si pour mettre de la viande dessus pour une pierrade » « non, nous en avons suffisamment (et faisons une pierrade par an ) » « mais elle me l’a donné »
    Grrrrrrrrr (et je ne devrai pas parler de la baratte à beurre et de chaudrons rachetés à cette voisine !!!!)
    Nous avons un grand grenier et une grande cave . Ce que monsieur ne veut pas donner, finit donc dans un carton avec son prénom dessus. En espérant qu’un jour il remarque le non intérêt de la chose.
    Des conseils ?

    1. Tout d’abord merci beaucoup! Bravo pour ce désencombrement. Pour les objets que votre mari propose de conserver et dont vous n’avez pas l’utilité, vous pourriez peut-être proposer un compromis: ok on les prends, mais si au bout de X mois, on ne s’en est toujours pas servi alors on les donne. Ainsi il n’est pas frustré sur le moment (ce qui peut eviter des conflits inutiles a la maison) et en meme temps X mois plus tard, il sera forcé d’admettre que c’etait inutile. La fameuse boite en attente dans la cave avec une date ‘d’expériation’ est peut-etre la solution? sinon vous risquez de vous retrouver avec trop de boites au bout d’un moment…

  3. Merci Emmanuelle pour ce coup de pieds virtuels. Grâce à ton programme, je retrouve une nouvelle énergie pour continuer mon désencombrement commencé il y a quelques années et surtout « un par quoi commencer ».
    Ca fait du bien!
    Je viens de faire l’étape de trier toutes les catégories de cette semaine. Et j’en suis ravie.
    Hâte de découvrir la suite.
    Encore merci.

  4. Un grand merci Emmanuelle pour ce programme, on a au moins une trame à suivre, tout parait plus simple ainsi.
    J’ai pris un peu de « retard » pour ce premier passage à l’acte car ma cuisine est tout de même assez encombrée malgré mes quelques tentatives ces derniers mois. Je me suis déjà fait l’exercice mentalement de ce que j’allais donner / vendre / jeter et ai noté ça dans mon cahier. Dès la semaine prochaine, j’attaque la pratique. J’ai dû faire comme ça car ma belle mère est à la maison en ce moment 😀 (elle rentre le week-end prochain) et je préfère éviter les conflits avec elle qui est une adepte du « au cas où » / « ça pourrait servir ».

    1. tu as bien fait d’attendre. Personne ne peut savoir pour vous ce qui est utile ou non, ce que vous devriez garder ou non. J’espère que tu pourras t’y mettre dès que ta belle-maman sera partie 🙂

  5. Je m’aperçois que je n’ai pas vraiment adopté le processus par catégorie mais je vais programmer ça ! J’ai quand même trié et déplacé mes livres de cuisine (dans la bibliothèque), jeté les recettes sur feuilles volantes dont je ne me sers plus, rangé les autres dans un classeur avec les livres et grâce à la place libre, j’ai pu redescendre mes nappes qui étaient dans ma chambre. Quelle joie de redécouvrir mes jolies nappes et serviettes

  6. Bonjour, merci pour ce système de désencombrement. J’adore.
    Chez moi le déclic « minimaliste » a eu lieu il y a quelques années (grâce au livre de D. Loreau) mais je suis en quête permanente d’objets à supprimer. Ce tri va me permettre de me replonger dans tous mes placards !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.