Nous avons commencé le désencombrement de la cuisine la semaine dernière avec tout ce qui était ustensiles et matériel de cuisson. Comment cela s’est-il passé pour vous? Vous êtes prêt(e) à poursuivre?

Normalement vous devriez déjà y voir un peu plus clair dans vos placards et tiroirs. Prenez le temps de noter la différence quand vous ouvrez vos tiroirs. Voyez s’il vous est plus facile d’accéder aux choses. Il est important d’apprécier le travail accompli, car cela renforce normalement la motivation. Pensez aussi à évacuer au plus vite les choses triées la semaine dernière (en vendant, donnant, etc) avant que cela ne s’accumule, car nous continuons aujourd’hui avec de nouvelles catégories d’objets.

Les catégories à trier cette semaine

Cette semaine on poursuit le désencombrement de la cuisine en s’occupant de:

  • la vaisselle (assiettes, tasses, verres, bols, saladiers, verrines, etc…)
  • les plats de service si vous en avez
  • les couverts
  • le linge de table (serviettes de table, nappes, torchons, sets de table ou chemin de table, tabliers)
  • les petites choses diverses restantes qui sont rangées dans la cuisine (sous-verres, clips pour sachets, rouleaux d’aluminium ou papier cuisson, bougies pour gâteaux, cure-dents, et tous les autres petits bazars…)
Linge de table avant
Linge de table après

Méthode de tri

On va procéder de la même façon que la semaine dernière. On s’assure que tout soit propre pour tout traiter en même temps. Si nécessaire, on commence donc par faire la vaisselle. Puis on sort les objets des placards et tiroirs pour les placer, par catégories, sur une surface plane. Pendant que les placards sont vides, cette semaine encore, on en profite pour faire la petite séance de nettoyage.

Puis à nouveau pour choisir quoi garder et en quelles quantités on va se poser les mêmes questions. Est-ce que j’ai utilisé cet objet, est-ce qu’il est pratique, en bon état? est-ce que j’en ai un autre que je préfère? De combien en ai-je besoin au quotidien?

Pour cela on va réfléchir au nombre de convives autour de la table au quotidien et à la fréquence de lavage afin de conserver la juste quantité. Il n’est pas question de se retrouver avec seulement 4 assiettes pour une famille de 4. Cela nous obligerait à faire la vaisselle en permanence (sauf si c’est votre choix). Chez nous par exemple, nous sommes 4 à la maison 95% de l’année. Mais comme nous sommes expatriés, quand notre famille vient nous rendre visite, ils restent alors plusieurs jours, et pas seulement pour un repas. Du coup nous avons choisi d’avoir un jeu de 10 assiettes.

Le tiroir à bazar avant
Après

Et les services du dimanche?

Dans certaines familles, une grande quantité de vaisselle et de linge de maison est réservée seulement aux moments où il y a des invités. Pourtant cela ne représente qu’une toute petite partie de votre temps. Ne serait-il pas plus agréable que votre cuisine contienne surtout ce que VOUS vous utilisez au quotidien? Soyez votre propre invité toute l’année! Ne réservez pas votre plus belle vaisselle à vos seuls visiteurs, mais profitez-en toute l’année. Vous aussi vous méritez le plus joli, le meilleur, et cela au quotidien.

Et d’ailleurs on peut se poser la question de la nécessité de posséder plusieurs services de vaisselle, une quantité de verre pour chaque type de cocktail, ou des plats avec des motifs spécifiques à une seule occasion. On peut tout à fait avoir un service sobre, neutre, et faire de très belles tables en agrémentant celle-ci d’un bouquet saisonnier, de branches de sapin, de quelques bougies.

Vos convives viennent vous rendre visite pour VOUS. Ils souhaitent passer du temps avec vous (et peut-être profiter de vos talents de cuisinier(e)). L’important pour vous tous est de partager un moment ensemble. Je doute fortement qu’ils viennent pour la variété de vaisselle dans laquelle vous servirez vos repas. Vous pouvez même faire le test lors d’un prochain repas en dressant une table toute simple, sobre et élégante. Il y a fort à parier que personne ne remarquera quoi que ce soit.

Notre seul service

Et la vaisselle de grand-mère?

Nous allons maintenant aborder rapidement la question d’objets reçus en héritage de l’un de nos proches suite à son décès. Ces objets-là ont atterri chez nous bien souvent sans qu’on les ait souhaités, et dans des conditions difficiles. Ils sont fortement chargés émotionnellement, d’où la difficulté de prendre la décision de s’en séparer si nous ne nous en servons pas et ne les aimons pas.

Il est temps de prendre conscience du fait que votre attachement à votre grand-mère n’est en rien lié à votre attachement à son service de vaisselle. Le sentiment que vous portez à l’égard de votre grand-mère ou de toute autre personne réside dans votre coeur, et non dans vos placards. Peu importe que ces objets disparaissent du jour au lendemain. Cela vous rendrait peut-être très triste, mais cela ne vous ferait pas oublier votre proche pour autant. Je sais combien il est difficile de séparer l’objet du souvenir qui lui est lié. Mais essayez de réfléchir posément à la question et d’envisager les choses sous un nouvel angle.

Pensez même à la personne que vous avez perdue. A moins que ce ne soit une ‘tatie Danielle’ je ne peux imaginez que son souhait soit de vous encombrer et de compliquer votre quotidien avec ses objets. Si vos proches vous aimaient, il ne souhaiteraient que votre bonheur, avec ou sans leurs objets. Et si cela choque quelqu’un de votre famille car il trouve cet objet important, proposez-lui de prendre cet objet chez lui. S’il n’en veut pas, pourquoi devriez-vous le garder par peur de son jugement?

La règle d’or du service à vaisselle?

Parlons aussi de cette fausse règle tacite que la plupart d’entre nous respecte sans même en avoir conscience et selon laquelle on ne sépare pas un service. Peut-être que cela vous fait sourire mais avouez qu’il y a du vrai. Pourtant il n’y a pas de règle en la matière. Et je suis persuadée que votre grand-mère préfèrerait que vous utilisiez deux tasses de son service avec bonheur chaque jour, plutôt que vous soyez encombré(e) par l’entièreté de son service toute l’année sans joie. Alors pourquoi ne pas sélectionner dans cette vaisselle quelques éléments que vous utiliserez avec plaisir. Et soyez créatif: la carafe peut se transformer en vase, un bol en vide poche, ou même une tasse en petit pot de fleur décoratif? Vous profiterez ainsi chaque jour d’un objet qui vous rappelle votre proche.

Dernière étape: la réorganisation

Le tri est fait, il est maintenant temps de ranger les choses à une place qui fait sens. Comme la semaine dernière, interrogez-vous sur la fréquence d’utilisation, et le lieu d’utilisation. Le principe est de mettre dans les zones les plus accessibles ce qui sert souvent. Il est aussi important de ranger les choses à proximité de leur lieu d’utilisation, et si possible par catégories afin d’avoir une vision complète de ce que vous possédez. Les coupes à champagne peuvent être rangées sur cette étagère tout en haut, quand les verres utilisés pour les repas quotidiens seront bien mieux sur l’étagère la plus accessible.

Avant
Après – très peu de choses en moins, mais une réorganisation pour rendre les choses plus accessibles au quotidien

Vous vous en doutez sûrement, la semaine prochaine, nous nous occuperons de toutes les denrées alimentaires que nous entreposons chez nous. Il sera question des placards d’épicerie (peut-être avec une partie rangée ailleurs, à la cave?), mais aussi du frigo et du congélateur. J’espère que vous serez toujours aussi nombreux (ses) à m’accompagner dans cette aventure.

Si jamais vous découvrez le programme 52 semaines pour désencombrer sa maison et se simplifier la vie par cet article, retrouvez-le dans son intégralité ici, et rejoignez nous. Ce programme entièrement gratuit et sans publicité vous permettra tout au long de l’année d’alléger votre quotidien.
Vous pouvez aussi me rejoindre sur Instagram ou Facebook.

 

 

9 Replies to “Semaine 4 – Désencombrement de la cuisine 2/4

  1. Pour ma part , j’ai terminé le désencombrement de la cuisine hier .
    Un changement radical d’habitude fait que nous avons réduit au max nos possessions .
    Par contre j’avoue , mon fils collectionne les verres Pokémons qui sont évidement dans
    l’armoire de la cuisine. Nous avons effectivement un service de table  » de famille  » que je
    dois avouer fait très vieillot mais je me trouve devant un dilemme car nous avons 4 assiettes blanches
    utilisées tout le temps et un service de tables complet qui en vieillissant me plait de moins en moins mais
    je me sens obligée de le tenir. Pourquoi ? Bonne question , je viens justement d’en parler avec mon mari
    qui m’a répondu , si je n’ouvre pas l’armoire je ne sais même plus qu’il est là lol … car il se trouve dans l’armoire de
    la salle à manger . Merci pour ton article qui ouvre une grand question chez moi

    1. Je suis ravie que cet article puisse venir questionner quelque chose pour toi. Effectivement pour ce service c’est a voir…. Quant a la collection de ton fils, doit-elle etre dans son intégralité dans votre placard des verres du quotidien?

  2. Merci pour cet article très intéressant. Je viens de prendre conscience que l’on est ancré dans des habitudes que nous ont transmis nos parents, beaux-parents, grands-parents etc. J’avais toujours vu dans toute ma famille de la vaisselle dans la cuisine pour tous les jours et dans la salle à manger pour les repas de famille ou entre amis. Pour moi il ne pouvait pas en être autrement. Alors que si bien évidemment, comme c’est si bien dit dans l’article. Je pense qu’avoir ça en tête va vraiment m’aider à désencombrer. Merci !

    1. Merci beaucoup pour ton message. Je suis ravie que cet article ait pu t’aider a questionner ces limites que l’on se met par habitudes. Bonne réflexion

    2. Ah je suis contente de voir qu’il n’y a pas que chez moi … en ce qui me concerne je me suis rendue compte a quel point on est mouler dans une certaine habitude de consommation et de consommation . J’ai tellement réduit mes possessions depuis 2019 que je refais l’exercice avec le programme d’Emmanuelle et je désencombre encore . Le plus difficile chez moi c’est les jouets ..

  3. J’ai quasiment fini de trier toute la cuisine! Mais elle est petite donc déjà pas trop de superflu (mais j’en ai quand même trouvé )
    Quel plaisir, merci pour ce magnifique programme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.