Suite à nos deux premières semaines de désencombrement de la cuisine (ici et ), celle-ci a déjà du changer d’allure. Tout ce qui est matériel de préparation, de cuisson et toute la vaisselle a été triée. J’imagine que vous devez apprécier la vue lorsque vous ouvrez vos tiroirs. Les premiers retours reçus via Instagram ou le groupe Facebook avaient l’air très enthousiastes. Alors j’espère qu’il en est de même pour vous.

Cette semaine, nous allons nous occuper de tout ce qui est denrées alimentaires. Là encore, selon le temps dont vous disposez, concentrez-vous sur une catégorie par session, ou bien faites-vous une grosse session pour tout trier d’un coup.

Catégories à traiter

Nous allons bien évidemment trier TOUS les aliments de la maison. N’oubliez donc pas en plus de ceux se trouvant dans la cuisine, d’aller aussi chercher ceux qui peuvent être rangés dans votre cellier, votre cave, etc. Nous nous occuperons donc de:

  • L’épicerie sucrée (ingrédients pour la pâtisserie, petit déjeuner, thés et cafés, biscuits et sucreries, fruits secs,  conserves de types compotes, confitures, miel, boissons…)
  • L’épicerie salée (Céréales, légumineuses, conserves en tous genres, épices, condiments…)
  • Les fruits et légumes conservés à température ambiante
  • Le contenu du réfrigérateur
  • Le contenu du congélateur

Bocaux vrac

Le tri de l’épicerie

Commençons par l’épicerie. On ne change pas une équipe qui gagne, alors on va procéder comme d’habitude. Vous commencez à y être habitué(e)s alors à nouveau on sort tout des placards. Puis on réunit les aliments par catégorie (confitures ensemble, thés ensemble…) sur une surface plane. Profitons-en pour vérifier les dates de péremptions. Evidemment il faut faire preuve de bon sens, une tisane périmée peut tout à fait être encore consommée sans danger. N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil ici pour quelques conseils. Ce qui n’est plus consommable doit être jeté, au compost si vous en avez la possibilité.

Identifiez ce que vous ne consommez pas. Cela peut être parce que vous l’avez acheté par erreur pensant que vous le mangeriez, ou bien en trop grande quantité et cela risque de se perdre, ou encore acheté pour une recette seulement, etc. Je vous invite à vraiment prendre le temps de vous poser la question. Pourquoi avoir acheté ce produit que vous ne consommez finalement pas? Cela vous aidera à prendre vraiment conscience de cette erreur d’achat afin de ne plus la reproduire. Parfois on s’imagine jouer les grands chefs, et on achète matériel et ingrédients pour réaliser des pâtisseries de folie… Et puis la réalité reprend le dessus et rien de tout cela ne sert. Soyons réalistes, nous savons ce que nous aimons et consommons vraiment. Nous réduirons ainsi le gachis alimentaire, et ferons des économies.

Que faire de l’épicerie que l’on ne consomme pas?

Pour ce type d’articles il y a trois solutions possibles: soit vous programmez de le mettre au menu dans les repas qui viennent, pour vous en débarrasser. Si vous ne souhaitez pas l’utiliser vous-même: soit c’est ouvert, vous pouvez le donner à une connaissance (famille, voisins, amis) ou via un groupe de troc, don… Ils accepteront l’aliment en sachant qu’il est ouvert mais consommable. Soit, ce n’est pas ouvert, donnez-le alors à une association, ou directement à une personne dans le besoin si c’est consommable facilement (l’accès au materiel pour cuisiner n’est pas forcément garanti).

Une fois ce tri fait, que pensez-vous de la quantité d’aliments restante? Vous me connaissez maintenant, je ne vais pas vous dire qu’il faut avoir telle ou telle quantité de ci ou de cela. Chaucun est bien libre d’avoir ce qu’il souhaite chez lui. Mais si vous stockez beaucoup et que cela représente une gêne pour vous, peut-être est-il bon de réfléchir à certaines choses. Quand je parle de gêne, je pense à la difficulté d’acceder à l’ensemble des denrées, ou le fait que vous retrouvez régulièrement des choses dont la date est dépassée, faute d’avoir pensé à les consommer… 

Limiter les variétés?

Dans les magasins, et particulièrement dans les supermarchés, il y a profusion de nourriture. Vous pouvez trouver une quantité incroyable de variétés pour un même type d’aliment. Prenons l’exemple du rayon des pâtes. Il en existe tant de variétés… (bon ok, sauf en temps de confinement ^^). Mais chez nous, avons-nous besoin d’avoir 15 variétés de pâtes différentes en même temps? Je ne vous parle pas de manger toujours uniquement des coquillettes, mais peut-être pourriez-vous vous limiter à trois variétés en même temps. Et une fois l’une de ces trois variétés finie, changez alors pour une autre lors de vos prochaines courses. Vous aurez ainsi le plaisir de varier, sans l’encombrement dans vos placards.

C’est par exemple ainsi que je procède chez moi pour le thé. Je suis une grande amatrice et consommatrice de thé vert, et de tisanes…. J’en bois 4 à 5 par jour minimum… Pourtant au même moment je n’ai généralement que deux varietés de thé, et deux variétés de tisanes. Et une fois le pot fini, j’ai un réél plaisir à changer de parfum, à découvrir un nouvel arôme… Et mon placard lui, n’est pas encombré par de multiples boîtes en permanence.
Est-ce que ce principe est quelque chose que vous pourriez envisager chez vous? que ce soit pour le thé, le café, les pâtes, ou variétés de légumineuses?

Et pour les adeptes des conserves?

Attention, je ne parle pas ici du stockage de conserves faites maison en pleine saison et destinées à nous permettre de manger ensuite de bons légumes hors saison. Si vous avez la chance de pouvoir en faire, et d’avoir de l’espace pour les stocker c’est fantastique. Bon il faudra juste veiller à consommer les plus anciennes en premier afin de ne pas en perdre… Mais ces réserves ne devraient sans doute pas être toutes stockées dans vos placards de cuisine, mais avoir un espace dédié. Le but du jeu est d’avoir dans sa cuisine, la juste quantité du quotidien, comme un mode par défaut. Les extras eux, peuvent être stockés ailleurs ou plus loin, pour ne pas vous entraver au quotidien.

Réorganisation

Une fois le grand tri fait, après avoir nettoyé les étagères et placards, vous pouvez tout ranger, en essayant de faire preuve de logique. Comme d’habitude au plus près, ce qui sert au quotidien. Et si possible, on essaye de rassembler ensemble l’epicérie sucrée, ensemble les ingrédients de pâtisserie, ensemble les épices, etc. Cela permettra d’avoir une vue complète de ce que vous avez à tout moment. Et si on range plusieurs articles du même type, on n’oublie pas de mettre devant celui qui devra être consommé en premier.

Enfin si vous voulez alléger vos placards visuellement, vous pouvez transférer les produits secs dans des bocaux. Vous pouvez bien évidemment utiliser pour cela des bocaux de récupération. Cela vous permettra d’éliminer les emballages en carton ou plastique aux couleurs criardes. Et le bonus, c’est que cela vous permet de voir plus facilement la quantité restante.

Pour le congélateur

Il va falloir agir vite pour ne pas rompre la chaine du froid. Vérifiez rapidement le contenu de votre congélateur, et déplacez les aliments pour les rassembler par catégorie. Par exemple pour un congélateur à tiroirs vous pourrez consacrer un tiroir à la viande et poisson, un tiroir pour les plats préparés, un tiroir pour les fruits et légumes, etc. Lors de cet exercice si vous trouvez un aliment qui est sorti de son contenant, et est recouvert de cristaux de givre, peut-être est-il bon de le jeter…

Avant de poursuivre, comme vous avez déjà laissé ouvert votre congélateur quelques temps, laissez le fermer pendant un moment pour qu’il puisse rétablir la température de -18°. Puis préparez votre carnet (ou bien une liste annexe) et notez ce que contient votre congélateur toujours par catégorie. Vous pourrez ainsi intégrer ces aliments dans vos menus des prochaines semaines pour pouvoir le vider entièrement et procéder à son dégivrage. Cela vous permettra de faire des économies d’énergies.

On  parlera d’ailleurs la semaine prochaine de l’organisation en cuisine avec notamment la préparation des menus. Le but sera d’alléger notre charge mentale en se simplifiant la vie en cuisine. Ce sera peut-être l’occasion de prévoir d’utiliser le contenu de votre congélateur?

Pour le réfrigérateur

Comme d’habitude, on sort tout et on nettoie à fond son frigo. J’utilise à la maison un spray au vinaigre (50% eau, 50% vinaigre d’alcool) pour un nettoyage au naturel. Vous pouvez peut-être profiter de faire cela juste avant vos courses, au moment où votre frigo est presque vide. Cela vous simplifiera la tache.

A nouveau, je vous invite à vérifier les dates de péremption (quelques conseils ici) et à jeter ce qui n’est plus consommable. Rassemblez ensuite par catégorie et notez ceux à DLC courte pour les intégrer à vos prochain repas. Puis rangez en respectant zone de conservation. Pensez lors du rangement à placer devant ce qui devra être consommé en premier.

Certains apprécient de rassembler dans un bac transparent les produits du même type. Cela peut être pratique pour les petites choses. Nous utilisons cette technique à la maison uniquement pour le fromage et le bac à légume bien sur.

Les fruits et légumes conservés à température ambiante

Pour cette catégorie, il s’agit surtout de profiter de cette session pour nettoyer le contenant, et vérifier que tout est encore consommable. Si vous trouvez des oignons, ou patates plus que germées, pourquoi ne pas les planter dans votre jardin ou dans un pot? Pour le reste, nettoyez les contenants et replacez les aliments dedans. Profitez de noter mentalement, ou même sur papier, ce qui doit être consommé rapidement. Les soupes et compotes sont une très bonne solution pour utiliser les légumes et fruits en fin de vie.

 

La semaine prochaine

Comme mentionné un peu plus haut, la semaine prochaine nous finirons la cuisine avec un autre aspect. Nous parlerons de nos recettes préférées. On essayera aussi d’aborder le fait de préparer ses menus, de s’essayer au batchcooking… Tout cela dans le but d’améliorer notre organisation pour alléger notre charge mentale. Car j’imagine que comme ce fut le cas pour moi, c’est parfois pour vous aussi une réelle galère de décider du repas…  On en profitera aussi pour trier les livres de cuisines 😉

Si jamais vous découvrez le programme 52 semaines pour désencombrer sa maison et se simplifier la vie par cet article, retrouvez-le dans son intégralité ici, et rejoignez nous. Ce programme entièrement gratuit et sans publicité vous permettra tout au long de l’année d’alléger votre quotidien.
Vous pouvez aussi me rejoindre sur Instagram ou Facebook.

10 Replies to “Semaine 5 – Désencombrement de la cuisine 3/4

  1. Hello hello en ce lundi matin, mon article préféré avec un bon café avant de commencer le boulot en télétravail . Alors ben je vais te paraître extrème mais chez moi tout tien dans une armoire , pas de stock , juste ce qu’il faut épices, huile, vinaigre, sel , farine …..
    Pour le congélateur je réalise mes pots de compotes,sauces tomates et autres a l’ avance pour faire de grandes casseroles et économiser l’énergie.
    Je vais les courses deux fois semaine et ce mois de février est un gros chalange pour nous , entre ceux qui font tournée minérale, mois sans supermarché , nous on c est fixée mois sans dépenses sauf alimentaire et essence et avec un plafond sachant que le on mange frais , équilibrer et fait maison ….pour ceux que cela intéresse ……
    Superbe ton article comme d’hab …juste trop long d’attendre une semaine

    1. Oh comme c’est gentil!! Parfaite organisation à ce que je vois niveau alimentation! bravo. Et la semaine prochaine ce sera deux articles 😉

  2. Bonjour. Bravo pour ce superbe programme.
    Comme nous terminons le tri de la cuisine, j’ai une petite question concernant le meuble sous l’évier dont on n’a pas parlé. Personnellement j’y range mes différents produits d’entretien. Est ce que ce thème sera abordé plus tard (par exemple avec la buanderie) ou est-ce que je peux m’y atteler dès à présent ? Merci 😉

    1. Nous parlerons de la buanderie, produits d’entretien, organisation lessives etc plus tard, mais comme tu m’as l’air lancée et motivée, tu peux t’y atteler dès maintenant, quitte à y refaire un tour plus tard 😉

      1. Au top par contre je ne sais pas toi mais je n’en aie que 4 : Vinaigre , Savon noir Marius Fabre , sel et bicarbonate . Mais j’avoue que sincèrement pour l’instant j’achète toujours ma lessive industrielle , je faisais ma lessive avant mais pour l’instant pas possible mais je fais moins machine grâce à ma routine .

  3. Bonjour. Je te suis avec plaisir, et regarde mon chez-moi avec un regard nouveau. Mais les pots de tisanes, impossible à limiter, d’autant que je les prépare avec les herbes du potager 😉
    Ma petite astuce pour le congélateur : je vide tout dans une glacière et des sacs pour surgelés, en enregistrant chaque aliment sur le dictaphone du téléphone. Je nettoie le congélateur. Et une fois l’ensemble remis avec ordre à l’intérieur, je copie la liste sur une feuille que j’aimante sur le congélateur.
    Merci pour cette avancée au coeur du désencombrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.