maquillage minimaliste Simplement Emm 5

Ma trousse de maquillage minimaliste

Je n’ai jamais été une grande adepte du maquillage mais malgré cela j’avais tendance à accumuler nettement plus de produits que nécessaire, persuadée qu’ainsi j’aurai tout ce dont j’ai besoin si j’ai envie d’essayer ci ou cela, si telle ou telle occasion se présente, etc. C’est fou quand même comme on peut se retrouver à avoir des choses qu’on n’utilise pas du tout sous prétexte qu’on est « censé » en avoir.

Mais bon, soyons réaliste, je travaille dans un bureau 4 jours sur 7, et le reste du temps je suis avec mes deux enfants et mon mari à faire des choses on ne peut plus « normales ». Les rares fois où moi et mon mari sortons en amoureux pour un concert, un restaurant ou un spectacle, je suis finalement maquillée pareil que tous les jours, c’est-à-dire un maquillage discret et naturel, avec éventuellement une touche supplémentaire de rouge à lèvres bien rouge. De la même façon, la collection de vernis de toutes les couleurs parce que « c’est plus fun pour les vacances », je ne prends jamais le temps de m’en servir. Déjà que d’ordinaire je ne porte pas ou peu de vernis, ce n’est pas en voyage ou en vacances que je vais m’y mettre, je me connais.

Du coup j’ai énormément simplifié ma « collection » de maquillage et opté peu a peu, à mesure que j’ai remplacé les produits finis, par des produits plus naturels, si possible véganes, et bio. Voici aujourd’hui tout ce que je possède et qui rentre parfaitement dans ma petite trousse de maquillage cousue main par Grey Whale.

J’utilise chacun de ces produits, certains quotidiennement, d’autres de façon plus occasionnelle et je ne m’imagine plus du tout avoir davantage que cela. Bien sur je ne partage ici que mes propres impressions sur les produits, et si vous les testés également il est tout à fait possible que votre avis diffère.

Un gros coup de cœur pour cette poudre compacte de chez SANTE Naturkosmetik. Cette marque allemande propose d’excellents produits cosmétiques naturels, bio et véganes pour la plupart.
En ce moment je ne l’utilise plus afin de voir si mes petits boutons (plutôt liés aux hormones à mon avis) un peu trop présents dernièrement s’atténueraient si je ne couvrais pas du tout ma peau… verdict dans quelques semaines. Du coup en attendant, je ne la porte qu’en sortie afin d’éviter la brillance. Elle s’applique bien et à une bonne tenue.

  • Pinceau pour fond de teint

J’utilise ce pinceau pour appliquer la poudre (quand j’en mets). Je l’ai depuis des années et le lave régulièrement avec un peu d’eau savonneuse. Il fait le job pour ce que je lui demande et comme je ne suis pas une make-up addict c’est largement suffisant. Il vient d’une grande enseigne de maquillage et sera je pense remplacer par un pinceau Kabuki de chez Zao lorsqu’il arrivera en fin de vie.

Là aussi une qualité de produit impeccable. Ces poudres sont vraiment très irisées ce qui permet de ne pas en mettre trop. Un petit bémol lié au fait qu’elle a été commandée en ligne, est que la couleur la plus « foncée » se révèle finalement être assez claire, mais bon je ne porte que du fard foncé en soirée alors ce n’est pas si gênant. J’utilise ce trio d’ombres à paupières chaque jour (enfin sauf les journées pyjou) et je ne m’en lasse pas.

Je suis vraiment très satisfaite de cette ombre à paupière marron irisée (plus foncée pour compléter le trio SANTE) Ces petites ombres à paupières sont topissimes avec un très bon rapport qualité/prix, une bonne pigmentation et une tenue correcte. Ils sont véganes, existent en Mate ou irisé. Clairement Lili Lolo, étant une marque de maquillage minéral quasi 100% végane, fabriqué au Royaume Uni  et accessible financièrement, elle va devenir pour moi une marque référence. Et pour faciliter les choses et etre sure de n’avoir que des produits véganes, il suffit de se diriger vers une boutique végane pour faire ses achats comme par exemple Green Meow de l’adorable Daphné qui se charge pour nous d’inspecter les compos pour qu’aucun ingredient d’origine animale ne se cache dans la liste INCI.

Ce pinceau m’a été offert par la boutique Sébio pour que je le teste et je dois avouer qu’il n’est pas mal du tout. Je trouve les pinceaux bien plus confortables à l’utilisation que les mini pinceaux éponge fournis dans les boitiers de fards. Celui-ci (comme tous ceux de la marque) à un manche en bambou et des poils synthétiques (puisque Zao est une marque Végane).

Après avoir longtemps utilisé le liner de chez SANTE (très bien!), j’ai opté pour un crayon khôl qui produira moins de déchets non recyclables en fin de vie (juste le bouchon en plastique au lieu d’un flacon + bouchon). Encore un produit végane, avec une très bonne tenue. Je le trouve suffisamment gras pour être appliqué facilement (je déteste les crayons tellement secs qu’on a l’impression de s’arracher la paupière à chaque application), même si je trouve plus difficile d’être précise avec un crayon qu’avec le petit pinceau ultra fin de mon ancien eye-liner, à moins de tailler la mine à chaque usage ou presque.

Marque lauréate de la mention slow cosmétique ce mascara provient d’ailleurs du goodie bag reçu par l’association. J’attendais que mon mascara de chez AVRIL (très bien mais non végane) soit fini pour acquérir un mascara végane. Finalement j’ai reçu celui-ci de chez BOHO qui contient également de la cire d’abeille donc il me faudra attendre encore un peu pour passer au végane. Il a une très bonne tenue. Le packaging est aussi très bien conçu à base de carton et de verre, et sans blister. Un tout petit bémol sur la brosse qui a tendance à mettre un peu trop de produit si on oublie de décharger un peu de produit avant d’appliquer.

Acheté il y a un an et demi, il n’est toujours pas fini (il faut dire que je l’utilise avec parcimonie mais du coup je peux vous confirmer qu’il se conserve bien, haha). Là aussi texture agréable, s’appliquant facilement. Je dois avouer que le côté crayon est très pratique pour emporter en voyage et génère peu de déchets et en plus il est végane! Seul bémol, l’impression de perdre un peu de matière à chaque fois que je taille le crayon…

Honnêtement je l’ai reçu dans un colis Sébio en cadeau et même s’il est vraiment bien, confortable avec une bonne composition etc, je le porte finalement peu car ce n’est pas une couleur qui me convient. Il est beige irisé et j’ai tendance à laisser mes lèvres tranquille sauf quand je veux mettre du rouge (vraiment rouge). Du coup je vais donner celui-ci à ma sœur (qui elle porte cette couleur) et j’opterai peut-être pour un rouge à lèvre de la même gamme (végane!) avec une couleur qui me convient davantage (comme le coral rouge par exemple).

  • Rouge à lèvre rouge de chez Lancôme

Une marque ni éthique, ni végane que je compte remplacer dès que celui-ci sera fini ou arrivé à expiration (puisque je finis rarement ce type de couleur). J’aime avoir une touche de rouge pour réveiller mes tenues très minimalistes et peu colorées lors des occasions spéciales. J’adore la couleur de celui-ci et j’espère en trouver une similaire en version végane et éthique après (si vous en avez à me recommander n’hésitez pas).

Acheté dans ma boutique Bio locale, je suis très contente de la teinte très naturelle de ce vernis. Il s’applique très facilement et sèche rapidement. Il est aussi résistant qu’un vernis conventionnel mais ne contient ni toluène, ni formol, nicolophane ni phénoxyéthanol. J’oubliais presque, il est végane, ce qui ne gâche rien 😉

Ah j’oubliais aussi ce magnifique rouge à lèvre Komachi Beni offert par un ami japonais que j’utilise très très rarement mais que je chéris tant cet objet est beau et plein de signification pour moi.

maquillage minimaliste SimplementEmm

Ce rouge à lèvres traditionnel de l’ère Edo est fait à partir de pigment végétaux (de la fleur Benibana venant le la préfecture Yamagata au japon) déposé dans un petit bol de porcelaine. Ils prennent cette teinte aux reflets verts lorsqu’ils sont secs mais se transforment en un magnifique rouge une fois mélangés à de l’eau. On utilise donc un pinceau chargé  de plus ou moins d’eau pour prélever des pigments que l’on applique ensuite sur les lèvres en une ou plusieurs couchex selon l’intensité que l’on souhaite obtenir. Comme je le disais je l’utilise peu mais avec bonheur à chaque fois.

Et voilà, un peu de tout donc dans ma trousse de maquillage mais un seul exemplaire de chaque type de produit ou presque (il est d’ailleurs fort possible que je me rachète un second vernis à ongle, probablement noir). Et puisque comme tout le monde j’aime parfois changer, je me fais plaisir lorsqu’un produit est fini en optant pour une nouvelle marque ou un nouveau modèle afin de le tester.

Et vous qu’avez vous dans votre trousse de maquillage minimaliste (ou pas)?
Quels produits/marques véganes me recommanderiez-vous?

Dans un souci de transparence les produits offerts sont marqués d’un *, ce qui ne m’empêche pas comme vous l’avez constaté de préciser leurs points négatifs lorsqu’ils en ont.