rentrée ecologie zero dechet

Une rentrée verte?

Et oui, ici en Belgique la rentrée est dans 3 jours, le 1er Septembre. Cette année mon aîné rentre en primaire et j’ai donc du me pencher sur la fameuse liste de fournitures scolaires… une pleine page A4 … Pour essayer de limiter notre impact écologique à la rentrée, nous avons procédé ainsi:

Afin de m’assurer qu’il ait tout le nécessaire pour bien débuter son année, j’ai d’abord fait le tri des affaires de l’année précédente pour voir ce qui pouvait être réutilisé à l’école ou à la maison. Force est de constater que mon fils n’a pas été très soigneux l’an passé avec ses affaires… Ses feutres fins étaient tous complètement pliés (ce doit être un jeu rigolo en maternelle… oO) et la moitié étaient secs car non rebouchés. Ils ont donc fini à la poubelle… Mais nous avons pu récupérer le taille crayon, la paire de ciseaux, les feutres à pointe large qui ont eu droit à un bon nettoyage pour reprendre un air de jeunesse. Nous nous sommes aussi servis dans le tiroir familial pour les crayons de couleur (nous avons échangés ceux devenus tout petits de l’école l’an dernier, contre ceux pour dessiner à la maison qui sont quasi neufs), et les crayons à papier.

  fournitures scolaires green écolo rentrée zéro déchet Simplement Emm

Lors d’une commande chez Sebio, j’ai acheté certains articles en choisissant des produits responsables/ en matière naturelle/ écologiques tels que la règle de 30 cm en bois (avec un fil métallique pour être sûr que  la tranche reste bien droite), des feutres à pointe fine à encre non toxique (sans formaldehyde), une gomme en caoutchouc naturel et un savon à main écologique.

rentrée écolo zéro déchet fournitures scolaires Simplement Emm

Enfin pour le reste, la liste était très précise sur le type d’article: stylos à encre effaçable par friction de telle et telle couleur, gros tube de colle (je n’ai trouvé que des petits en version écologique, pfff) , ardoise effaçable velleda. Et comme je ne souhaitais pas que Léon puisse être montré du doigt car il n’avait pas le même matériel que les autres (ardoise à craie plutôt que celle à feutre par exemple), j’ai décidé de prendre les articles figurant sur la liste. C’est contrariant mais bon comme on dit « choose your battle », et j’ai choisi de ne pas me battre sur ce point, notamment pour que Léon ne soit pas associé à mes choix. Mais afin de tout de même réduire les déchets produits, je suis allée faire mes achats dans une petite papeterie où j’ai pu acheter la plupart des stylos etc, sans emballage supplémentaire. Et j’ai opté pour des cahiers qui sont fabriqués en France. Seule l’ardoise était emballée dans un plastique. On a limité les dégâts…

fournitures scolaires zéro déchet rentrée ecolo

Pour finir, il a fallu investir dans un cartable et une trousse (ils avaient juste une boite en maternelle et le cartable de maternelle a été rangé pour Émile quand il en aura besoin). Après avoir fait un tour en grande surface et avoir constaté la piètre qualité des cartables et trousses (pour un prix pas négligeable quand même), j’ai opté pour un cartable et une trousse de la marque Tann’s (#générationt’astontann’s?). La matière principale du modèle que nous avons choisi est recyclée, fabriquée à partir de bouteilles plastiques collectées et il respecte les normes environnementales européennes ReACH. En misant sur une marque ayant fait ses preuves, et en investissant dans la qualité, nous espérons que ce cartable aura une durée de vie plus longue que les cartables bas de gamme des grandes surfaces (car je sais que Léon n’est pas tendre avec ses affaires… la aussi on a à travailler sur ce point).

cartable rentrée éthique ecolo

Nous avons aussi dû acheter quelques vêtements car dans cette école, il y a un uniforme pour les séances de sport (t-shirt blanc, chaussettes blanches, chaussons de gym et short bleu), mais Léon repart avec la même garde-robe que l’an dernier pour la plupart. il nous a juste fallu lui racheter quelques caleçons et il a reçu deux t-shirts en cadeau de sa mamie. Pour ces achats nous nous sommes tournés (a contre coeur personnellement) vers le géant du sport (vous savez celui qui a un nom d’épreuve olympique…), pas très green ni éthique mais je n’ai pas encore trouvé beaucoup de marques de vêtements enfants bio ou éthiques à prix raisonnables (si vous en connaissez, n’hésitez pas a me les mettre en comm, et vous aurez droit à ma reconnaissance éternelle). Reste encore le kimono de judo à trouver d’occaz si possible pour son activité sportive, c’est en cours de recherche actuellement.

Le voila prêt pour la rentrée, il ne me reste plus qu’à me mettre à la corvée de marquer chaque chose, chaque crayon, chaque stylo, chaque capuchon… (flemme intersidérale…) à son nom. Et après avoir failli acheter une étiqueteuse qui me simplifierait la tâche, je vais finalement faire comme l’an dernier, avec du simple papier et scotch, parce que l’idée d’avoir une machine qui ne serve qu’une seule fois par an me gênait.

Et chez vous? Ca a donné quoi la rentrée? Vous avez réussi à limiter la casse?

Emm